La journée Portes Ouvertes 2022 du Haras de Cercy, en photos et vidéo

11/01/2022 - Evénements
Malgré une météo peu clémente et des contraintes sanitaires toujours en vigueur, la journée Portes Ouvertes du Haras de Cercy, organisée ce samedi 08 janvier, dans la Nièvre, a une nouvelle fois attirée une foule nombreuse ET masquée, ayant pris plaisir à se retrouver et admirer les 12 étalons présentés dans la station la plus active de France. Retour sur cette journée chaleureuse, en photos et vidéo.

 

Pour empêcher un(e) Nivernais(e) d'aller au bout de son idée, il faut se lever de bonne heure. De très bonne heure même. Bien avant les poules. Ou bien qu'un évènement d'ampleur ne lui incombe de "déposer les armes". Comme une épidémie mondiale par exemple. Ainsi, face à l'ampleur de la Covid-19, l'équipe du Haras de Cercy avait dû se résigner à annuler sa traditionnelle journée Portes Ouvertes l'an dernier, organisée chaque premier week-end de janvier (ou deuxième, si cela tombe celui du 1er janvier, ndlr). Mais grâce à une organisation au cordeau - encore une fois -, avec recensement des personnes présentes dans l'enceinte du haras, contrôle des pass sanitaires, port du masque obligatoire et consommation assise des vins, huîtres et autre cochon grillé servis pour l'occasion, la toute première présentation publique d'étalons de l'année a bel et bien pu avoir lieu, ce samedi 08 janvier, en plein coeur de la Nièvre.

 

Bien couverts et masqués, ils étaient quelques 250 individus à avoir fait le déplacement de toute la France afin d'assister aux Portes Ouvertes 2022 du Haras de Cercy, dans la Nièvre

 

Un événement auquel quelques 250 personnes venues des quatres coins de l'Hexagone ont pu prendre part, dans le strict respect des gestes barrières, afin de voir de leurs yeux vu les douze étalons présentés pour l'occasion, et ainsi avancer dans l'élaboration de leur plan de monte pour cette saison. Plus grande station de monte française, où sont saillies chaque année plus de 700 juments (depuis 2016, ndlr), le Haras de Cercy a ainsi pu présenter au grand public ses trois nouvelles têtes d'affiche, Waldpark, Headman et Zaskar, qui feront la monte aux côtés de Cokoriko, Free Port Lux, Ivanhowe, Jeu St Eloi, Karaktar, Prince Gibraltar et Tunis en 2022.

 

 

Fils de l'extraordinaire Dubawi, vainqueur notamment du Deutsches Derby (Gr.1) en 2011, Waldpark n'a pas attendu bien longtemps avant d'être mis à l'honneur comme étalon, sa première génération étant gagnante à 2 et 3 ans en plat. Un cheval s'affirmant, par ailleurs, de plus en plus comme père de sauteurs, avec un prix de saillie fixé à 2.200€ (1.800€ coopérateur, ndlr) en 2022, tout comme son voisin de box, Zaskar, résultant quant à lui de l'union entre les immenses champions Sea The Stars et Zarkava et dont les débuts comme reproducteur sont attendus avec une impatience non dissimulée. Enfin, le "Juddmonte" Headman, fils de Kingman arrivé tout droit de la Saône-et-Loire et de l'Élevage Figerro ayant rencontré pas moins de 75 juments en 2021 (pour ce qui s'agissait de sa toute première saison de monte), s'apprête également à poursuivre sa carrière d'étalon dans la Nièvre, et ce au tarif de 3.000€ la saillie (2.800€ coopérateur).

 

 Waldpark, l'une des nouvelles recrues du Haras de Cercy pour 2022

 

Trois jeunes sires à l'avenir très prometteur, fruits d'un recrutement audacieux de la part du Haras de Cercy, et très appréciés par les personnes présentes sur place, de même que les deux étalons venus de l'extérieur, Elliptique et Wonderful Moon, également invités pour l'occasion (le Haras de Cercy détenant une part de chacun d'entre eux). Le premier nommé, fils de Sea The Moon et véritable champion à 2 et 3 ans en Allemagne, s'apprête à effectuer ses grands débuts comme étalon dans le Grand Est, au Haras de Rosières aux Salines, au tarif de 2.000€, tandis que le second, ancien vainqueur du Dallmayr Preis (Gr.1) pour la casaque d'Édouard de Rothschild et père d'Ironique, triple gagnant en obstacle, a quant à lui posé ses valises dans l'Allier, chez Joël Denis, à un prix fixé à 1.800€ la saillie (ou 1.500€ si deux juments sont amenées à la saillie, ndlr).

 

 Wonderful Moon, étalon débutant au Haras de Rosières aux Salines cette année, n'aura pas laissé de marbre les personnes venues le découvrir au Haras de Cercy, ce samedi 08 janvier 2022

 

En parallère de cette présentation d'étalons, au terme de laquelle beaucoup de réservations ont été conclues, la vente à l'amiable de juments a elle aussi généré beaucoup d'attention puisque plus de la moitié d'entre elles ont à présent changé de mains. Une journée des plus chaleureuses, en dépit de la pluie, du froid et des masques, où il faisait bon se retrouver et échanger, commercialement ET amicalement. En espérant de tout coeur que cela soit encore plus facile en 2023 ! 

 

 

GALERIE PHOTOS

 

Bienvenue au Haras de Cercy, pour sa traditionnelle journée "Portes Ouvertes" !

 

 

Une journée qui a démarré avec l'Assemblée Générale de la SCAECC (Société Coopérative Agricole des Éleveurs de Chevaux de Course)

 

Avez-vous fait votre choix, mon bon Monsieur, à quel(s) étalon(s) de Cercy vos juments vont aller en 2022 ?

 

Zaskar, un fils des immenses champions Sea The Stars et Zarkava comme nouvel étalon du Haras de Cercy 2022

 

Zaskar

 

Malgré le temps et les masques, beaucoup avaient fait le déplacement jusque dans la Nièvre pour assister à la journée "Portes Ouvertes" du Haras de Cercy, à gauche...

 

... comme à droite du ring de présentation

 

Wonderful Moon, la nouvelle recure du Haras de Rosières aux Salines cette saison (en partenariat avec les Haras d'Etreham, de Cercy ainsi que ses co-propriétaires allemands, ndlr)

 

Wonderful Moon

 

Wonderful Moon

 

Au bal masqué ohé ohé !

 

 

Jacques Cyprès, masque et cravate ajustés

 

Elliptique, de retour chez Joël Denis cette saison, aura fait le show lors de la présentation

 

Elliptique

 

Waldpark

 

Waldpark

 

Cokoriko

 

Cokoriko

 

Free Port Lux

 

Les "Magnien & son", Jean-François, téléphone à l'oreille, et Charles, (encore) un verre à la main

 

Tunis, de plus en plus beau année après année

 

Tunis

 

Karaktar, de dos...

 

... et qui, encore une fois, aura gratifié l'assemblée de quelques unes de ses plus belles "cabrettes"

 

Karaktar

 

Allez, une p'tite dernière pour la route !

 

L'entraîneur anglais Nick Littmoden (à droite), installé à Moulins, dans l'Allier, aux côtés d'Éric Vagne, présents ce samedi au Haras de Cercy

 

Jeu St Eloi

 

Jeu St Eloi

 

Jeu St Eloi

 

Ivanhowe

 

Ivanhowe

 

Prince Gibraltar

 

Prince Gibraltar

 

Headman

 

Un autre nouvel arrivant au Haras de Cercy qui n'aura pas laissé insensible le public présent aux Portes Ouvertes, ce samedi 08 janvier

 

Beaucoup en ont d'ailleurs profité pour jeter un oeil à la petite vingtaine de juments proporsées le même jour dans le cadre d'une vente à l'amiable

 

Certaines ont d'ailleurs jeté un oeil de TRÈS près !

 

C'est l'heure du repas...

 

...l'occasion de demander un petit mot à Charles Magnien, Président du Syndicat AQPS de la Nièvre

 

On se quitte avec la table des "Rois Mages", autour de laquelle Patrice Vagne endossait le rôle de Balthazar


On en parle dans l'article

Voir aussi...