Elliptique revient dans le Centre-Est chez Joël Denis en 2022

04/01/2022 - Mercato des Ă©talons
 Accueillant déjà les étalons Estejo et Palace Prince dans son établissement de l'Allier, Joël Denis voit triple en 2022 avec l'arrivée d'Elliptique. Coursier bien connu pour l'élevage et la casaque de Edouard de Rotshchild, le fils de New Approach revient dans le Centre-Est après une saison à Gelos, tandis que sa première génération de 3 ans, bien que confidentielle, a su se faire remarquer. 

Elliptique, de retour dans le Centre-Est en 2022 

 

Lui qui a été un coursier très dur de 2 à 5 ans, en gagnant de belles épreuves, Elliptique a assurément été l'un des chevaux marquants de la casaque de Rothschild, qui avait conservé cet élève maison à l'entraînement chez André Fabre. Vainqueur de groupe à 2 ans dans le prix de Condé (Gr.3), puis à 4 ans dans le Grand Prix de Vichy (Gr.3), il a atteint son apogée à 5 ans en enlevant dans un magnifique rush final le Grosser Dallmayr Preis (Gr.1) à Munich sous la selle de Lanfranco Dettori. Il y battait alors les excellent(e)s Royal Solitaire, Potemkin, et Iquitos

 

 

Fils de la matronne Uryale, et donc proches parents de nombreux gagnants black-types en plat et en obstacle (voir le pedigree), Elliptique a débuté en 2017 au Haras de Cercy, mais n'a malheureusement attiré foules de juments, même s'il a été soutenu par quelques éleveurs locaux reconnus comme Andrée et Jacques Cyprès mais aussi la famille Trinquet. Cependant, le cheval a considérablement évolué physiquement après quelques saisons au haras, ayant pris beaucoup d'épaisseur, et s'est surtout distingué avec ses premiers 3 ans, malgré une génération quasi-confidentielle de 18 éléments. 

 

Issu de la première génération de Elliptique, Ironique a remporté 3 courses en obstacle à 3 ans en 2021 (aprh)

 

Si le gros de la production d'Elliptique a beaucoup de physique et semble venir assez tardivement, il s'est illustré dès sa première partante I Run, qui a conclu bonne 3e du prix d'Essai des Pouliches. Elliptique a ensuite sorti un bon poulain avec Ironique, qui a débuté victorieusement en obstacle à Clairefontaine pour Guillaume Macaire et Hector de Lageneste sur les haies de Clairefontaine, avant de briller à 2 reprises en steeple à l'automne. Et le meilleur semble à venir ! En effet, Elliptique, s'il n'a pas sorti d'autres vainqueurs, semble détenir deux jeunes 4 ans intéressants avec L'Angelus et Pari Brest. Le premier a débuté 4e à Auteuil dans le prix Emilius en traçant une très belle ligne droite et devrait encore mieux faire cette année. Quant à Pari Brest, il s'est classé 5e pour ses débuts en obstacle à Pau, et devrait s'aligner le 8 janvier prochain au Pont-Long pour une écurie en forme, celle de Camille et Philippe Peltier

 

Joël Denis, ici en photo avec Palace Prince, accueille Elliptique en 2022

 

Pendant ce temps, Elliptique avait rejoint le Haras de Gélos, où il a fait la monte en 2021. Son propriétaire Edouard de Rothschild souhaitait toutefois le voir revenir dans le Centre-Est, où il trouvera une jumenterie d'obstacle plus adaptée à ses aptitudes. C'est donc Joël Denis, installé dans l'Allier, qui va l'accueillir aux côtés de Estejo et Palace Prince. Le fils de New Approach fera la monte à 1800 € HT, mais verra ce tarif revu à 1500 € si deux juments viennent à la saillie. Les éleveurs du Centre-Est pourront en tout cas le rédécouvrir à la Porte Ouverte du Haras de Cercy ce 8 janvier...

 

Elliptique sera à redécouvrir ce 8 janvier aux Portes Ouvertes du Haras de Cercy 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Première en steeple de Nambiti et Ironique: Royan et Maisons-Laffitte dans la même foulée

Disputé en aval du Grand Cross, le Prix Pierre Le Ponner a été le théâtre d'une arrivée pour le moins extrêmement serrée, à tel point qu'il a été impossible pour les commissaires du Pin-au-Haras, malgré l'utlisation de la photo numérique, de départager qui de Nambiti ou d'Ironique est parevnu à s'imposer, ces pensionnaires d'Isabelle Pacault et Hector de Lageneste & Guillaume Macaire faisant donc afficher "dead-heat" à l'arrivée.  

Ironique, la 1ère victoire d'Elliptique en tant qu'étalon et d'Édouard de Rothschild avec un AQPS

Poulain de 3 ans né et élevé dans la Nièvre par Andrée et Jacques Cyprès, et aujourd'hui entraîné à Royan par Hector de Lageneste et Guillaume Macaire, Ironique est parvenu à débloquer son compteur de victoires ce lundi, à Clairefontaine, offrant par la même occasion une première victoire en tant qu'étalon à son père, Elliptique, et à son propriétaire, Édouard de Rothschild chez les AQPS.