Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022 : épisode 5, #SladePower

26/01/2022 - Zoom Etalon
Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et que de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui à Slade Power, un roi du sprint devenu père de gagnant de Groupes, disponible en 2022 et 2023 au Haras des Fontaines de Thierry Abadie.

Sprinter d'exception, Slade Power est fin prêt à rencontrer vos juments en 2022, au Haras des Fontaines de Thierry Abadie

 

Strucuture incontournable du paysage hippique du Sud-Ouest, le Haras des Fontaines, implanté à l'Est de Tarbes dans les Hautes-Pyrénées, est le lieu où sont nés et/ou ont grandi bien des champions galopeurs.  Actuellement sous la férule de Thierry Abadie, qui incarne la troisième génération de sa famille à la tête de cet établissement, le Haras des Fontaines peut en effet s'enorgueillir d'avoir été le lieu d'élevage de la championne en haies Sehkira, gagnante de sept courses à Auteuil, dont le Prix Renaud du Vivier (Gr.1), ou encore du non moins talentueux Full Jack, vainqueur en 2013 du Président de la République (Gr.3).

 

Thierry Abadie (en tête de cette joyeuse délégation), l'animateur du Haras des Fontaines, dans les Hautes-Pyrénées, où seront stationnés quatre étalons en 2022

 

Hormis l'élevage, le Haras des Fontaines est également réputé pour sa cour d'étalons, Thierry Abadie sachant ramener et accueillir chez lui des "sires" disposant de qualités chères à bien des éleveurs du Sud-Ouest, telles la vitesse et la précocité. Parmi eux, Slade Power, qui officiera au Haras des Fontaines pour les deux saisons à venir, étant d'ailleurs proposé à 2.000€  (avec des conditions spéciales pour juments maiden, gagnantes, black-type ou ayant produit black-type, ndlr).   

 

Slade Power, lors de sa victoire dans le British Champion Sprint (Gr.2) de 2013, à Ascot (© Alchetron)

 

Slade Power a été l’un des meilleurs sprinters de sa génération, avec six victoires de Groupe obtenues au cours de sa carrière. En effet, sous la férule de l'irlandais Edward Lynam, il est parvenu à passer le poteau en tête dès sa deuxième sortie à 2 ans, et n’a cessé d’évoluer jusqu’à ses 5 ans. Sous la selle de son fidèle Wayne Lordan, il a notamment remporté deux Listeds à 3 ans, puis les Sapphire Stakes (Gr.3) et les British Champion Stakes (Gr.2) à 4 ans, année où il s'est également classé troisième de Lethal Force dans la July Cup (Gr.1) et deuxième de Gordon Lord Byron (Gr.1) dans la Sprint Cup. Toujours au top à 5 ans, ce représentant de l'élevage et de la casaque de Mrs S. Power a réussi à s'imposer dans trois autres courses de Groupe sur le sprint. Dans les Greenland Stakes (Gr.3) du Curragh tout d'abord, puis dans les Jubilee Stakes (Gr.1) de Royal Ascot ainsi que dans la July Cup (Gr.1) de Newmarket, les plus beaux faits d'armes de son palmarès, riche de dix victoires et cinq places en vingt courses... et de 1.255.222€ de gains !

 

Dutch Art, le père de Slade Power (© Cheveley Park Stud)

 

Cette vitesse semble d'ailleurs lui avoir été transmise par son père, l'incroyable Dutch Art, auteur du doublé Prix Morny (Gr.1) - Middle Park Stakes (Gr.1) à 2 ans, et à l'origine depuis d'excellents chevaux de vitesse comme Garswood (Prix Maurice de Gheest, Gr.1; étalon), Mabs Cross (Prix de l'Abbaye de Longchamp, Gr.1), et autre Starman (July Cup, Gr.1). Côté maternel, Slade Power est le premier produit de la gagnante à 3 ans Girl Power, elle-même sœur de Key Rose, gagnante à 2 ans et troisième à 3 ans des Flame of Tara Stakes (L.). Il est également un cousin d’Ebro River, magnifique vainqueur des Phoenix Stakes (Gr. 1) en 2021. Sa troisième mère, Balqis, avait remporté le Premio Primi Passi (Gr.3) à 2 ans, en Italie. À noter également que Slade Power descend d’une très bonne souche de chevaux américains, parmi lesquels figurent les étalons Slew The Dragon et Slew The Night, vainqueur de l'Hollywood Derby (Gr.1) pour le premier nommé et des Saranac Stakes (Gr.2) ainsi que des Hill Prince Stakes (Gr.3) pour le second.

 

Slade Power, un coeur à prendre pour la saison de monte 2022

 

Entré étalon en 2015 à Kildangan Stud (les "Darley" irlandais), Slade Power a ensuite officié en Anjou, au Haras de Tiercé, en 2021, avant de poser ses valises au Haras des Fontaines de Thierry Abadie. Il est déjà père de huit chevaux "black-types" qui, à son image, montrent une belle aptitude à la vitesse, comme la bonne Raffle Prize, gagnante en 2019 des Duchesse Of Cambridge Stakes (Gr.2), à Newmarket, ainsi que des Queen Mary Stakes (Gr. 2) à Ascot. Parmi ses autres "porte-étendards", citons notamment Master Matt, vainqueur des Abergwaun Stakes (L.) en 2021, sur l'île d'Émeraude, ainsi que le double placé de Listed Dan (Prix Millkom et de Tourgéville, ndlr), sans oublier Power Of Beauty, deuxième des Stonehenge Stakes (L.) l'an passé en Angleterre.

 

Raffle Prize, pouliche d'exception sur le sprint, et meilleur produit de Slade Power à ce jour (© Mark Cranham)

 

Déjà mis à l'honneur en ce début d'année 2022, avec quatre de ses produits ayant passé le poteau en tête aussi bien en Irlande qu'en Italie, ce puissant cheval d'1m65 au garrot a de très bons arguments à faire valoir pour les deux saisons de monte à venir, d'autant qu'il est proposé à un tarif on ne peut plus avantageux (2.000€ la saillie, avec des conditions spéciales pour juments maiden, gagnantes, black-type ou ayant produit black-type, ndlr). Une telle occasion, ce serait bête de s'en priver...  N'est-il pas ?


 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022 : épisode 4, #JohnnyBarnes

Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et qu'encore de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui à Johnny Barnes, un gagnant de Gr.3 déjà père de "black-types" avec sa première génération de 2 ans, stationné au Haras des Granges de Mathieu Daguzan-Garros.

Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022: épisode 2, #ImperialMonarch

Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et qu'encore de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui à Imperial Monarch, un fils de Galileo au profil très intéressant pour l'obstacle ayant rejoint depuis cette année le Haras des Jac de Jacques Grandchamp des Raux.

Les "sires" pur-sang du Sud-Ouest en 2022 : épisode 1, #Fas

Alors que la saison de monte 2022 approche à grands pas, et qu'encore de nombreux éleveurs ne savent toujours pas à quels sires envoyer leurs juments, voici l'occasion de découvrir plus en détails les étalons pur-sang qui officieront dans le Sud-Ouest cette année. Intéressons-nous aujourd'hui au top-sprinter Fas, premier fils de l'exceptionnel Fastnet Rock à faire la monte en France, au Haras de Saint-Vincent de Thierry Dalla Longa.

Cotai Glory sacré meilleur étalon de 1ere production européen, un nouveau coup de génie signé Tally Ho

La famille O’Callaghan, les propriétaires de Tally Ho Stud en Irlande, avaient vu Mehmas battre un record en produisant 55 gagnants lors de sa première production. Cette saison, c’est Cotai Glory qui trône tout en haut de ce classement. Cet alezan grand spécialiste du sprint, proposé au tarif très accessible de 6 000€ lors de sa première saison de monte, a produit 35 vainqueurs et 8 black types parmi ses 2 ans.