L'ancien "Ferland" Chares conserve son invincibilité Outre-Manche

05/03/2020 - Actualités
Vendu 710.000€ à la vente de l’Arc 2019 pour le compte de Y.H. Yue, propriétaire basé à Hong-Kong, et invaincu en trois sorties publiques sur notre sol, le bel alezan Chares a préservé cette invincibilité en remportant hier la sixième étape de la European Road to Kentucky Derby, sur l’hippodrome anglais de Kempton Park. 
 
Chares fausse compagnie à ses rivaux pour remporter la sixième étape de la "European Road to Kentucky Derby"
(Source: Steven Cargill Photography)
 
 
But what is the 2020 Road to the Kentucky Derby ? Let me explain…in French ! Il s’agit ni plus ni moins d’une série de courses qualificatives pour cette célèbre épreuve du même nom, organisées en Amérique du Nord, bien entendu, mais également dans d’autres régions du monde. En effet, une autre série est organisée au Japon, la « Japan European Road to the Kentucky Derby », composée de quatre courses, et en Europe, où les sept épreuves de la « European Road to the Kentucky Deby » se déroulent en Grande-Bretagne, en Irlande et en France. À l’issue de ces tournois qualificatifs, les chevaux ayant terminé en tête du classement général se verront offrir la possibilité de participer à la première étape de la Triple Couronne Américaine (Kentucky Derby – Preakness Stakes – Belmont Stakes), organisée le 2 mai prochain sur l’hippodrome de Churchill Downs et, peut-être, d'inscrire leur nom au palmarès de cette épreuve comme d’autres champions avant eux tels Northern Dancer, Secretariat, Sunday Silence, American Pharoah, Justify ou Country House, lauréat de cette épreuve l’an dernier avec le « FR » Flavien Prat "in the saddle".
 
 
 
Chares et John Egan, victorieux hier sur l'hippodrome de Kempton Park
(Source: Steven Cargill Photography)
 
 
Disputés hier sur le sable anglais de Kempton Park, les « Road to the Kentucky Derby » Condition Stakes constituaient la sixième et avant-dernière étape de la série qualificative pour le Kentucky Derby en Europe et mettaient aux prises cinq poulains âgés de 3 ans,dont parmi eux un ancien cheval entraîné en France, Chares. Invaincu en trois courses sur notre sol, ce fils d'Ivawood a préservé cette invincibilité en remportant cette course de toute une classe, étant très bien monté par John Egan, qui a mené à un train régulier avant de bien empoigner son partenaire à mi ligne droite pour le mettre hors de portée de ses rivaux, Berlin Tango (Dansili) terminant bon troisième et le Coolmore New World Tapestry (War Front) troisième.
 
">https://twitter.com/RacingTV/status/1235285800780279808?ref_src=twsrc%5Etfw">March 4, 2020
 
Chares est un fils de Coco Demure, une gagnante de Listed en Italie issue de Titus Livius, étalon français ayant couru à l’époque pour le redoutable et redouté tandem Famille Niarchos/Jonathan Pease. Un peu plus loin dans la lignée maternelle, on retrouve des noms de chevaux s’étant illustrés sur les quatre coins du globe tels Unknown Quality, lauréat de Gr.1 aux États-Unis ; Starlet, gagnante de Gr.2 Outre-Rhin et deuxième des Sun Chariot Stakes (Gr.2) ou encore Interlude, lauréate du Prix de Pomone (Gr.2) en France. Chares est également issu de la première génération d’un ancien étalon labellisé Coolmore, Ivawood, double lauréat de Gr.2 à deux ans (July Stakes et Richmond Stakes), officiant aujourd’hui au Haras du Mont Goubert chez Claude Guéguan et que nous avions pris plaisir à filmer lors de la dernière Route des Étalons !
 
 

 
Élevé par Christian Walter, Chares a été préparé pour la vente de Yearlings du mois d’août 2018 par l’équipe du Haras du Lieu des Champs de Richard Powell. Racheté 32.000€, ce dernier, paré de la casaque de l’Écurie Waldeck et placé sous la responsabilité de l’entraîneur testerin Christophe Ferland, a ensuite débuté victorieusement à deux ans sur l’hippodrome de La Teste avant de répéter à Dax puis à Lyon-Parilly, dans le Critérium de Lyon (L.), surprenant à chaque fois un peu plus son entourage. Acheté 710.000 € par Narvick International (Emmanuel de Seroux) et Lohan Equine (Denis Loh et Craig Handley) lors de la vente de l’Arc 2019, Chares défend désormais la casaque du propriétaire hongkongais Y.H. Yue et l’entraînement de Jane Chapple-Hyam, véritable femme de cheval basée à Newmarket et lauréate d’un Quinté + sur l’hippodrome de Deauville en novembre dernier avec Dalgarno.
 
 
 
Chares, racheté 32.000€ aux ventes de Yearlings d'Août 2018 à Arqana...
(Source: Arqana)
 

Même s’il n’est pas engagé dans la Triple Couronne américaine, en raison du fait qu'il se prépare à poursuivre sa carrière du côté de Honk-Kong, Chares aurait marqué 20 points dans la course à la qualification pour le Kentucky Derby en Europe, dont la dernière étape se déroule le 2 avril prochain sur l’hippodrome de Chelmsford City et où 30 points seront réservés au vainqueur. Au vu du style de sa victoire, ce cheval à la classe certaine fait office de recrue de choix pour son nouvel entourage, ce dernier pouvant d’ores-et-déjà rêver à de belles choses avec lui dans les grandes épreuves réservées à la génération des trois ans cette année. Affaire à suivre… 

 

...puis vendu 710.000€ à la vente de l'Arc 2019 !

(Source: APRH)


On en parle dans l'article

Voir aussi...

133ème Grand Prix de Pau: victoire de la benjamine Laterana

En remportant le 133e Grand Prix de Pau – Biraben Foie Gras – Prix André Labarrère (Gr.3) ce dimanche, Laterana permet à son entraîneur, David Cottin, de conserver son titre dans cette épreuve et de poursuivre son très bon début de meeting palois. Cette victoire met également à l’honneur Latran, très bonne jument de course sous l’entraînement de Jacques Ortet, devenue ensuite reproductrice hors-pair, donnant notamment Laterano, le propre frère de Laterana par Saint des Saints.