Poules d'Essai des Pouliches: Dream And Do, la grande "Calas" pour Frédéric Rossi

01/06/2020 - Actualités
La Poule d'Essai des Pouliches a été remportée par la belle de Calas Dream And Do, encouragée par les cris de joie de son entraîneur Frédéric Rossi, qui s'offre un 1er Gr.1. C'est un come-back en fanfare pour le marseillais qui n'a fait que franchir les paliers depuis la perte des Seroul, mais aussi un triomphe pour le Haras du Logis Saint Germain, éleveur/propriétaire de la fille de Siyouni. 

Dream And Do (à droite) prend le meilleur sur Speak Of The Devil et offre un 1er Gr.1 à Frédéric Rossi (APRH)

 

C'est l'histoire d'un homme qui a "remonté la pente" aussi vite qu'il l'avait descendue. En 2017, après huit ans au service du célèbre propriétaire Jean-Claude Séroul comme entraîneur particulier, Frédéric Rossi perdait les faveurs de son employeur, et se retrouvait tout à coup entraîneur public. Le défi était de taille: trouver des nouveaux clients, s'ouvrir au marché qu'il n'avait pas eu besoin de regarder pendant si longtemps... et pourtant ! 3 ans après, Frédéric Rossi est actuellement n°1 au classement des entraîneurs français devant les Fabre, Rouget, Graffard, Chappet, alors qu'il n'a pas quitté le centre d'entraînement de Calas. Aujourd'hui, la revanche est d'autant plus belle qu'il vient de remporter après plus de 25 ans de carrière son premier Gr.1, la Poule d'Essai des Pouliches, avec Dream And Do, montée par la cravache d'or en titre Maxime Guyon. En rêver et le faire...rien de plus simple sur le papier ! 

 

Frédéric Rossi, actuel leader des entraîneurs français, une remontada spectaculaire ! (APRH)

 

Dream And Do n'avait pas le profil de la grande championne à ses débuts. Elevée au Haras du Logis Saint Germain d'Olivier Carli, la pouliche avait été rachetée 80 000 € yearling à Deauville. 80 000 Gns, c'est ce qu'avait coûté sa mère Venetias Dream à la Tattersalls December Mare Sale, alors achetée pleine de....Dream And Do. L'affaire était trop belle pour ses précédents acheteurs, qui l'avait acquise en 2013 pour 1000 Gns...Une somme ridicule, mais à l'époque Venetias Dream n'était qu'une jument qui n'avait pas réussi à gagner en Angleterre, prenant des places dans des faibles lots. Entre temps, son pedigree s'était étoffé, puisque sa soeur l'Enjoleuse était devenue la mère du crack miler Charm Spirit, exceptionnel chez Freddy Head. (voir le pedigree de Dream And Do).

 


Le Haras du Logis Saint-Germain

 

La petite Dream And Do a fait le voyage Angleterre/France in utero, et fait aujourd'hui la fierté d'un haras riche en histoire qui sort, sans erreur de notre part, son premier gagnant classique, et en plus sous leur casaque...L'année s'annonce riche en émotions avec leur élève Brendtford Hope qui prend la route du Derby d'Epsom. Une grande fierté ! L'élevage français est gagnant sur tous les tableaux, puisque Dream And Do est une fille du leader français Siyouni, qui nous gratifie de son 4e vainqueur de Gr.1 individuel, le 2e dans une Poule d'Essai des Pouliches après Ervedya en 2015. Les étalons français sont d'ailleurs aux 3 premières places, puisque les 2 "Chappet", Speak Of The Devil et Mageva, complètent le podium et font honneur à leur père Wootton Bassett, qui avait plus tot terminé 2e chez les poulains avec The Summit

Siyouni confirme son statut de grand étalon, une belle réussite pour l'élevage français

 

 

Bonne, Dream And Do l'a été d'entrée en piste en se classant d'abord 2e en août 2019 du prix des Marettes à Deauville, avant d'enchaîner 3 succès dont le prix Miesque (Gr.3) sur la ligne droite de Maisons-Laffitte, un avantage non négligeable pour le tracé deauvillais du jour. 2e du prix de la Grotte (Gr.3) pour sa rentrée, la pouliche a beaucoup progressé et monte une marche ô combien importante aujourd'hui. Sa petite soeur par The Gurkha, rachetée elle aussi à Deauville en 2019, est également à l'entraînement chez Frédéric Rossi, tandis qu'elle a eu un mâle de Gleneagles en 2019, et est retournée cette année à la saillie de...Siyouni ! En rêver et le faire...le rêve est aujourd'hui réalité pour la belle de "Calas", un Frédéric Rossi qui n'a jamais été aussi bon, et un haras historique qui a su faire confiance à ses élèves...Et même s'il n'y avait pas d'anglaises à battre, pas d'embrassades à cause du Covid 19, et des sourires cachés par les masques...un Gr.1 c'est un Gr.1 ! 

 

Toute l'équipe du Haras du Logis St Germain entourait Dream And Do à l'automne 2019 après sa victoire de Gr.3. Que de chemin parcouru ! (APRH)


Voir aussi...

Actualités

Poules d'Essai 2020: découvrez les forces en présence de ce lundi à Deauville

Considérées comme le prermier grand test pour la génération classique, les Poules d'Essai des Pouliches et des Poulains auront lieu ce lundi sur les 1.600 mètres en ligne droite de l'hippodrome de Deauville-La-Touques. Une étape importante dans la carrière de ces poulains et pouliches de 3 ans, pour la suite de leur programme sportif mais également d'une éventuelle carrière de reproducteurs pour les mâles.

Actualités

Poules d'Essais à Deauville: les destins tumultueux des vainqueurs en ligne droite

Cette année, les Poules d'Essais se disputeront pour la 3e fois de leur histoire à Deauville, après les éditions 2016 et 2017. Elles avaient alors sacré des chevaux aux destins très tumulteux, de la Cressonnière, l'invaincue au rêve d'Arc brisé, à Precieuse, la première gagnante de Gr.1 surprise de Fabrice Chappet, en passant par les étalons The Gurkha et Brametot, qui ne font pas l'unanimité. 

Mercato des étalons

Les tarifs des Aga Khan Studs en 2020 : Sea the Stars augmente, Siyouni reste stable

Malgré l'avalanche de succès dont Siyouni profite tant sur les pistes (Sotsass) et sur les rings, avec un 1er yearling à plus d'un million de guineas, les Aga Khan Studs ont décidé de maintenir le meilleur étalon français en 2020, à 100.000 €, au prix duquel il a couvert 151 juments ce printemps. En Irlande, Sea The Stars désormais au panthéon, voit en revanche son prix de saillie passer de 135 à 150.000 €. Lire le communiqué.