Route des Etalons 2020 - Team 2 - J1: St Arnoult, Bonneval, Mont Goubert & Chantemerle

18/01/2020 - Evénements
France Sire vous emmène sur la route des Etalons tout le week-end ! La Team 2, composée de Lise Hallopé et Gabriel Weissmann commence à Saint-Arnoult ce samedi, avant d'aller à Bonneval puis au Mont Goubert pour finir par Chantemerle. Découvrez Tibérian, Siyouni, Ivawood, Sageburg ou encore Gammarth, en partenariat avec Le Temple Automobiles ! 

 

Première étape de la Route des Etalons pour la Team 2, et nous commençons avec de la nouveauté, car le Haras de Saint-Arnoult n'a pas seulement un nouvel étalon, mais aussi un nouveau bâtiment pour ses reproducteurs ! A Exmes, tout près du Haras du Pin, Larissa Kneip a fait une très bonne année avec Sommerabend et Stormy River, mais le meilleur est à venir, avec les populaires Dschingis Secret et Seabhac (prononcez "Shoke"). Ce n'est bien sûr pas tout car Larissa a recruté un cheval bien connu pour son incroyable histoire: Tiberian ! Fils du souffleur du Logis Tiberius Caesar, élevé par Julian Ince, Tiberian comme un coursier de tout premier plan sur les distances classiques, remportant 3 Groupes dont le Grand Prix de Deauville, voyageant également pour disputer la célèbre Melbourne Cup. Ce magnifique cheval débutera tout prochainement la monte au Haras de Saint-Arnoult, dans le but de saillir des juments de plat et d'obstacle...Le nouveau bâtiment est lui une grande réussite, dans le plus grand calme pour les étalons !

 

Tiberian, fils du souffleur

Dschingis Secret, gagnant de Gr.1 et de quatre Gr.2

Stormy River, meilleur miler français de sa génération

 

 

La relève est assurée au Haras de Bonneval, établissement des étalons du Prince Aga Khan, en effet, Zarak et Dariyan sont populaires auprès des éleveurs, et souhaitons leurs qu'ils suivent le chemin tracé  par leur aîné, la superstar Siyouni. Ce dernier sort d'une formidable année 2019, avec notamment le crack Sottsass, gagnant du Jockey Club et 3ème de l'Arc, qui vient d'être acheté à moitié par Coolmore. Laurens a encore brillé au niveau Gr.1, et de nombreux 3 ans s'annoncent pour la saison classique, tel que Dream And Do, Devil ou encore Moujik, très estimé par J-C Rouget. Siyouni a également fait fort aux ventes de yearlings, avec plusieurs gros prix, dont un mâle acheté 1,3 M de Gns par MV Magnier. Resté à 100 000 € la saillie,une barre symbolique, le fils de Pivotal devrait une nouvelle fois attirer de nombreuses convoitises, et porter haut le drapeau tricolore en France et  à l'étranger ! Le maître Alain De Royer Dupré, ancien entraîneur des 3 champions, nous donnait son avis d'expert sur la réussite de Dariyan, Zarak et Siyouni.

Zarak, un modèle irréprochable

Zarak, fils de deux champions (oui, encore)

Dariyan, gagnant du prix Ganay (Gr.1)

Dariyan, fils du champion Shamardal

 Siyouni, la superstar française

Siyouni, encore une fois

Alain de Royer-Dupré, ancien entraîneur de Zarak, Dariyan et Siyouni

Du monde à Bonneval !

 

 

 

 

Partons maintenant chez Hugues Rousseau, le patron d'ARQANA Trot, au Haras du Mont-Goubert. Une superbe cour d'étalons pur-sang s'est agrandie pour 2020, accueillant depuis l'Irlande Sageburg et Ivawood, deux chevaux très complémentaires. Aussi à  l'aise en plat qu'en obstacle, le confirmé Sageburg revient de Garryrichard Stud, où il a beaucoup sailli. L'ancien Aga Khan, dont le pedigree a pris du relief avec l'apparition du crack Japan, est en 2019 le père de la double gagnante de Listed Qualisaga, mais aussi de Ch'tibello, gagnant de Gr.3 au festival de Cheltenham. Il nous avait déjà gratifié de Spain Burg, Zafiro, Evidence Madrik ou encore Rouge Vif. Le fils du rare Johannesburg, comme Scat Daddy, a été accompagné d'une recrue de Coolmore Stud, Ivawood. Meilleur fils de Zebedee, double gagnant de Gr.2 à deux ans, et placé sur le podium des Middle Park Stakes (Gr.1) et des 2000 Guinées (Gr.1), il a fait fort avec ses premiers 2 ans, puisqu'il est le père de l'invaincu Chares (Critérium De Lyon), parti à Hong Kong, mais aussi de l'impressionnant Hurricane Ivor. Ce magnifique cheval évoluera au tarif très attractif de 3500 € en 2020, pour son arrivée en France. 

Ivawood, un pur 2 ans à l’image de son père Zebedee

Sageburg, gagnant de Gr.1

Triple Treath, très typé fils de Monsun, a beaucoup changé depuis son entrée au Haras

Morandi, sacré champion de 2 ans en France après son envolée dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr.1)

Hugues Rousseau, gérant du Haras du Mont Goubert

Beaucoup de monde au Haras du Mont Goubert, avec un bus rempli de tchèques !

 

 

 

Notre journée du samedi se termine au jeune Haras de Chantemerle, à Danestal dans le pays d'Auge. Gérard Mimouni, propriétaire et éleveur, y a installé récemment ses 12 poulinières, sur 35 hectares, et commence une toute nouvelle aventure, celle de l'étalonnage. Eleveur du crack d'obstacle Min, il a également fait grandir, avec sa femme Marie Thérèse, Gammarth. Ce  fils de Layman, dont il est désormais le seul représentant au Haras en France, a été un véritable guerrier des pistes chez Henri Alex Pantall notamment, gagnant 2 fois le prix de Seine Et Oise (Gr.3). Ce magnifique cheval de 1M67 a également été présenté au Salon des Etalons du Lion d'Angers, et est toujours fort vigoureux, même après voir couru la bagatelle de 50 courses, amassant plus de 300 000 € de gains !  Pour sa première saison de monte, les 15 premiers éleveurs à appeler le Haras se verront offrir la saillie de Gammarth, qui officie au tarif de 1500 €, une aubaine à ne pas manquer ! 

Gammarth, seul fils de Layman en France

Gammarth

Mr Gerad Mimouni, animateur du Haras de Chantemerle

Même les vaches sont au rendez-vous !

Le Haras de Chantemerle

Gabriel, Gammarth et Mr Gerard Mimouni

 


Voir aussi...

Mercato des étalons

Le grand retour de Sageburg en France, étalon au Mont Goubert en 2020

 L'excellent étalon polyvalent Sageburg, encore père de Qualisaga qui vient d'aligner 2 Listeds en plat cet automne, reviendra en France où il avait débuté sa carrière avant de partir en Irlande, à Garryrichard Stud chez Dennis Hickey. Ce gagnant de Gr.1 par Johannesburg, qui appartient toujours en partie à Jean-Pierre Dubois, s'installe chez Hugues Rousseau au Haras du Mont Goubert en Normandie.