Tony Parker fait une entrée fracassante dans la grande famille des courses !

28/08/2020 - Actualités
Après les stars du foot, un autre sportif de haut niveau fait une entrée fracassante dans le monde des courses hippiques. Tony Parker, le plus fameux des basketteurs français, a étrenné sa casaque aux couleurs des San Antonio Spurs avec une victoire à Deauville. Sa pouliche Best Win est entrainée par Ludovic Gadbin et a été élevée par l'équipe du Haras des Sablonnets. 

Tony Parker entre par la grande porte dans la famille des courses ! (©Ouest France)

 

Antoine Griezmann, Clément Lenglet, M'baye Niang, voilà autant de footballeurs célèbres qui ont récemment investi dans les courses de galop, et avec succès ! Le premier nommé a même gagné groupe ! La présence de telles célébrités dans notre monde est une aubaine, un beau coup de pouce pour faire partager au grand public néophyte la passion de notre "sport", et  l'inviter à le découvrir de plus près. Preuve que ce message passe : un nouveau sportif de haut niveau vient de faire une entrée remarquée. Tony Parker, le plus célèbre basketteur français, a un palmarès long comme le bras. Il fait partie de ces grands joueurs qui ont réussi en NBA, le championnat américain, qui est le plus relevé au monde. Avec l'équipe des San Antonio Spurs, il a été champion, et est devenu une icone française dans le sport. 

 

Best Win s'envole sous les couleurs de la star du basket français (APRH)

 

Très attaché au club de basket de Villeurbanne (ASVEL), Tony Parker a découvert les courses grâce à Valéry Demory, entraîneur de l'équipe féminine du club, qui est un passionné. Ainsi, le basketteur a rencontré non pas les Rouget, Fabre, et autres grands noms installés de la profession, mais bien un jeune entraîneur à la réussite grandissante, à savoir Ludovic Gadbin, installé à Nort-Sur-Erdre. L'ancien assistant d'Henri Alex Pantall connait une vraie ascension, et n'a pas failli à son job avec ce nouveau propriétaire de luxe. La casaque blanche et noir de Tony Parker rappelle celles des Spurs, et a ouvert le score d'entrée dans un maiden pour 3 ans à Clairefontaine, grâce à Best Win. Cette pouliche est passée sous sa nouvelle casaque après de bons débuts en se classant 2eme, et le basketteur s'est ensuite associé à Victoria Gadbin. Aujourd'hui Pierre-Charles Boudot a joué dans tous les sports, en menant à la victoire la pouliche d'un homme du basket, après avoir fait de même pour Clément Lenglet, footballeur de Barcelone, dans la course d'avant. C'est une razzia !

 

Ludovic et Victoria Gadbin tout sourire sous les masques ! (APRH)

 

 Entraînée dans l'Ouest, Best Win y a aussi été élevée, par toute l'équipe du Haras des Sablonnets, à savoir Valentin Berouard, le responsable, associé à Laura Berouard, Steeve Chatelain, et leur patron Antoine de Talhouet Roy. Best Win montre une sacrée classe de plat, elle qui est pourtant fille d'une jument qui a performé en obstacle à Compiègne, et dont le premier produit a gagné sur les haies irlandaises. Best Win est une fille de Red Dubawi, un globetrotteur élevé aux Sablonnets qui y est revenu en tant qu'étalon à ses débuts, et compte déjà quelques gagnants. Ce fils de Dubawi a depuis été exporté. Petit clin d'oeil, puisque la casaque des Sablonnets est grise avec une toque noire, des couleurs très proches de celles de Tony Parker. En tous cas Best Win a marqué un 3 points d'entrée et permis à son jeune propriétaire de vivre une belle expérience dès son premier tir... Affaire à suivre !

 

Valentin Berouard au Haras des Sablonnets 

 

Et voici une toute petite Best Win qui a du mal à attraper l'herbe...Elle galope vite maintenant !

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...