Prix de Sandringham : Tahlie et le bel hommage à Georges Sandor

07/06/2021 - Actualités
Georges Sandor avait connu l'une de ses plus grandes émotions dans un Jockey Club, en 1996, lorsque Ragmar s'imposait sous les couleurs de Jean Louis Bouchard et l'entraînement de Pascal Bary. Malheureusement disparu à la fin de l'année 2019, ce grand personnage des courses s'est vu rendre un bel hommage hier avec Tahlie, pour le même tandem, qui a remporté le Prix de Sandringham. Elle est issue de la dernière poulinière de Mme Sandor, et offre un 1er Groupe à Rio de la Plata. 

Georges Sandor et son épouse aux côtés de Pascal Bary et Christophe Soumillon il y a quelques années...un bel hommage lui a été rendu hier avec Tahlie. (APRH)

 

C'est en 2019, à l'âge de 91 ans, que Georges Sandor nous a quittés. Ce personnage à l'histoire tout à singulière fait partie des gens ayant créé une grande saga hippique en partant de presque rien. Originaire de Hongrie, pays qu'il a quitté à cause de la situation politique dans les année 1940, violoniste, puis médecin psychiatre, il a acquis ses premiers chevaux de courses à réclamer dans les années 1950. C'est le début d'une longue épopée remplie de succès en piste. Dans son haras normand, Georges Sandor aura eu les étalons Ben Trovato et Tropular. Ce cheval aux titres modestes en piste lui donnera d'abord Guislaine

 

Ragmar remporte le Jockey-Club 1996 sous la casaque de Jean Louis Bouchard, pour Pascal Bary et l'élevage de Georges Sandor. Voilà une association qui continue de faire des étincelles !

 

Cette pouliche débutera une "collaboration" ô combien fructueuse avec Jean Louis Bouchard. Par l'intermédiaire de Gérard Larrieu, Guislaine passe sous les couleurs vertes et roses et remportera le prix d'Aumale (Gr.3), avant de se placer du Boussac, de la Poule d'Essai, ou encore du prix de Diane chez Pascal Bary. Viendra ensuite Sierra Madre, gagnante du Boussac et du Vermeille. En 1993, Georges Sandor fait naître un certain Ragmar, fils de Tropular, qui débute 2e dans le Prix de Crèvecoeur sous l'entraînement de Georges Sandor himself, installé à Maisons-Laffitte. Il est alors acheté par Jean Louis Bouchard. La suite est bien connue, puisque l'alezan remporte le Jockey-Club un premier week-end de juin...

 

Jour de Jockey Club 2021...Tahlie remporte le prix de Sandringham en très bonne pouliche ! (APRH)

 

L'émotion a donc dû être présente lorsque Tahlie, l'une des dernières élèves de Georges Sandor, a remporté le Prix de Sandringham (Gr.2) hier lors de la réunion du Jockey Club. Elle porte qui plus est la casaque Bouchard, et est entraînée par Pascal Bary. Le top entraîneur cantilien, qui a remporté 19 victoires en 60 courses cette année (!), connaissait Georges Sandor de très longue date, puisqu'il montait chez lui à Maisons-Laffitte dès son jeune âge. Concernant Tahlie, elle a même débuté sous la fameuse casaque grise et or de la famille Sandor, avant de passer sous pavillon de Jean Louis Bouchard. Après avoir gagné son maiden en fin d'année de 2 ans, elle a enchaîné 3 beaux succès cette année : une Classe 1 devant Coeursamba, future gagnante de la Poule, puis le Prix des Lilas (listed), et maintenant le Sandringham, judicieusement choisi au lieu de la Poule par Pascal Bary. En pleine évolution, elle se dirige vers le Prix Rotschild cet été à Deauville. 

 

Tahlie et ses nombreux fans ! (APRH)

 

Tahlie illustre une fois de plus la réussite du croisement entre Rio de la Plata et la merveilleuse poulinière qu'est Tianshan. Entraînée par François Xavier de Chevigny et achetée en début de carrière par Georges Sandor, cette fille du méconnu Lahint avait remporté le Prix Coronation (Listed), avant de rentrer au haras. Elle est aujourd'hui la seule poulinière de Mme Sandor, et stationne au Haras du Logis, où elle a été saillie par Rio de la Plata en 2021. Le croisement a superbement marché, puisqu'il a d'abord donné Thais, gagnante de Listed en France puis placée de plusieurs Gr.1 aux Etats-Unis, puis Teston, un cheval de très gros handicaps également 2e de Listed, et maintenant Tahlie. Avant, une saillie de Siyouni à 7000 € avait permis à la famille Sandor de faire grandir la bonne Trixia, gagnante des Réservoirs (Gr.3) à 2 ans et du Lieurey à 3 ans. Bref, Tianshan est une poule aux oeufs d'or ! 

 

Rio de La Plata signe un retour par la grande porte...

 

En s'imposant hier, Tahlie a offert une première victoire de groupe à Rio de la Plata. Fils de Rahy élevé en Argentine, il a effectué une longue carrière à haut niveau sous la casaque Godolphin, remportant Gr.1 à 2 ans dans le Lagardère, jusqu'à 5 ans en Italie. Au Haras, il a réalisé de bons débuts, avant de moins saillir. En effet, il faisait beaucoup de gagnants, mais pas de champions. Il est même parti en Suède en 2019, sans saillir, avant d'être ramené sous la bannière du Haras du Logis par Julian Ince, qui l'a remis sur le marché à 2500 € la saillie. Alors que sa génération 2018 est quasiment confidentielle, Rio de la Plata s'est illustré avec les bons 3 ans Fort Payne, et bien sûr Tahlie. A ceci s'ajoute la récente victoire de listed de Moderator dans le Défi du Galop. En bref, Rio de la Plata connaît un retour en grâce, et semble plus que jamais proche d'atteindre une première victoire de Gr.1 avec Tahlie. Nous verrons si la saga Sandor peut se poursuivre cet été à Deauville avec la pouliche de Pascal Bary et Jean Louis Bouchard (associé à Gérard-Augustin Normand), qui rend un bel hommage à un personnage aimé et regretté, dont l'histoire aurait de quoi alimenter un best-seller sur les courses hippiques !

 

La saga Georges Sandor continue même après sa disparition...c'est la marque d'un grand homme de cheval ! (APRH)

Prix de Sandringham (Group 2) (3yo Fillies) (Turf) - Chantilly (FR)
1600m
Place Cheval Proprietaire Entraineur Jockey Eleveurs
1 Tahlie (FR)
Par Rio De La Plata (USA) x Tianshan (FR) (Lahint)
Ecurie Jean-Louis Bouchard & Gerard Augustin-Normand (Tahlie) P Bary Christophe Soumillon Suc G Sandor
2 Kennella (FR)
Par Kendargent (FR) x Ella Diva (FR) (Heliostatic)
Derek Ronald Lodge & Nicolas Campos (Kennella) N Caullery Sebastien Maillot -
3 See The Rose (IRE)
Par Kendargent (FR) x Xaarienne (Xaar)
Sean & Bernardine Mulryan, Mrs Linda Shanahan, Mrs S Magnier (See The Rose) A Fabre Mickael Barzalona -
4 Silvestri (FR)
Par Siyouni (FR) x La Zubia (Montjeu)
- C Laffon-Parias Olivier Peslier -
5 Bellissime (IRE)
Par No Nay Never (USA) x Dancing On Air (IRE) (Fastnet Rock)
- Kevin Ryan Martin Harley -

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Espoir classique de Nicolas Caullery, Fort Payne lance le "Rio de la Plata revival" !

 La France des courses a vu une flèche nommée Fort Payne remporter le prix Maurice Caillault sous la selle du jeune Thomas Trullier, confirmant l'estime que lui porte de son mentor Nicolas Caullery, qui peut rêver aux classiques. Le poulain signe le grand retour sur le devant de la scène de Rio de la Plata, un étalon que l'on a un peu oublié après un séjour en Suède, mais qui est revenu l'an dernier au Haras du Logis auprès de Julian Ince !

Semaine des Étalons : 1, 2 et 3 dans les Gr.1

La semaine des étalons a été dans l'ensemble assez calme hormis le triplé de trois étalons français dans les Gr.1. A tout seigneur tout honneur, Myboycharlie qui a une nouvelle fois brillé à travers sa fille Sistercharlie dans les Beverly D. Stakes à Arlington Park aux Etats-Unis. Dans cette même épreuve, Thais, la fille de Rio de la Plata, s'est classée troisième. En France, Whipper a fait parler de lui grâce à son fils Recoletos, 2ème du Prix Jacques Le Marois de l'intouchable Alpha Centauri.