Breizh Sky, nouvelle flèche bretonne pour Daniel Cherdo

17/05/2022 - Actualités
Ils sont bons ces bretons ! 1 an après l'émotion classique procurée par Breizh Eagle, Daniel Cherdo peut se prendre à rêver avec un autre de ses élèves, Breizh Sky, qui a crevé l'écran en débutant à Saint Cloud. Le Haras des Evées de la Baie de Saint Brieuc s'illustre encore à Paris avec un descendant de la souche magique de Kaldounevées acquise auprès de René Lecomte il y a 4 générations. 

 

Breizh Sky, un petit breton qui met la gomme pour Daniel Cherdo ! (aprh)

 

La Bretagne, il paraît que ça vous gagne, mais surtout... ça gagne ! Si l'on n'y pense pas forcément au premier abord, cette région est très forte en matière d'élevage. Ainsi, les familles Jeffroy et Monfort y ont fait grandir de vrais champions, mais on peut aussi citer le crack sauteur Frodon récemment, élevé dans les Côtes d'Armor par Philippe Gasdoue. Autre irréductible et figure forte des courses de la région depuis de nombreuses années, Daniel Cherdo a connu bien des succès depuis la baie de Saint-Brieuc. Très actif localement, puisque président de la société des courses de Saint-Brieuc, il a notamment brillé l'an dernier avec Breizh Eagle, une très jolie histoire d'amitié avec la famille Perron, qui a abouti à un placé classique dans la Poule d'Essai des Poulains. 

 

Daniel Cherdo au Haras des Evées à côté de Saint Brieuc 

 

Avec un effectif d'une dizaine de poulinières, majoritairement orientées vers le plat, Daniel Cherdo a toujours sorti de bons chevaux depuis son Haras des Evées, notamment à partir d'une souche miracle. Achetée au début des années 80 à Nort Sur Erdre chez René Lecomte, une certaine Safaroa lui a permis de faire naître un coursier de haut niveau à l'international, Kaldounevées, qui est ensuite devenu un étalon marquant au sein de l'élevage français. Cette souche a fleuri avec l'excellente Varevées, et son frère Magic Mambo, un bon sauteur à la capitale. Daniel Cherdo a toujours 2 poulinières de cette souche : Danse Rêvée, une soeur de Varevees, et sa petite nièce Anna Danse. Placée en piste chez Joël Boisnard, entraîneur fétiche des élèves maison, cette fille d'Anabaa est devenue une poulinière honnête, mais peut passer un cap avec Breizh Sky, une nouvelle étoile venue de la Baie de Saint Brieuc. 

 

Breizh Sky il y a an dans les prairies bretonnes 

 

Racheté 14 000 € à la V2 ARQANA l'an dernier, Breizh Sky a été acquis ensuite à l'amiable par Louis Baudron. C'est un fils de Pedro The Great, ancienne gloire du Haras de la Haie Neuve mort trop jeune, qui avait la réputation de produire précoce. C'était moins une, puisque Breizh Sky est né de son ultime génération, mais semble avoir hérité des qualités du père. Placé chez Alessandro Botti, il a aujourd'hui gagné l'important Prix Hunyade à Saint Cloud en pulvérisant ses adversaires de 8 longueurs ! Comme quoi, même en Bretagne, on sait faire du vite et précoce ! C'est en tout cas l'une des marques de Daniel Cherdo, de s'appuyer sur des étalons ayant montré beaucoup de vitesse. Par exemple, Anna Danse a été saillie cette année par Le Brivido, l'un des fils de Siyouni les plus rapides, qui fait la monte à la Haie Neuve lui aussi. 

 

Breizh Sky loin devant les autres à Saint Cloud 

 

Même s'il ne sort pas de nul part, et que la Bretagne n'est pas non plus un no man's land comme certains le croient, produire un 2 ans de niveau parisien dans le contexte ultra-compétitif et sélectif de la vitesse et précocité n'est pas anodin. Les petits "Breizh" de Daniel Cherdo sont en tout cas la preuve que le Haras des Evées a de beaux jours devant lui, et que l'on n'est pas prêt de ranger les verres du côté de Saint Brieuc. Une belle victoire comme celle-ci, ça se fête ! 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Vente de Yearlings d'Octobre - Bilan Jour 4 : Daniel Cherdo vend le top

Même exporté, l’étalon Sageburg fait encore l’actualité en France et ce notamment pendant cette quatrième journée de vente de yearlings d’octobre Arqana. Les éleveurs ont présenté 82 lots lors de cette dernière journée de vacation. Le top price a été déniché par Marc-Antoine Berghgracht au lot 597, un fils du précité Sageburg pour 38.000€. Voir les résultats complets, anecdotes, photos, vidéos et différés.

Un Syndicat des Eleveurs AGRICULTEURS : " Bio c'est bon !"

 Tandis que les valeurs de l'agriculture saine et raisonné sont plus que jamais portées au pinacle en cette période préparatoire de la Cop21, l'inscription complète de l'élevage de chevaux de courses dans le respect de l'environnement et même l'embelissement de l'environnement doit être de plus en plus mis en exergue. C'est un combat mené par le Syndicat des Eleveurs et ses membres, convaincus du fait que "Bio c'est bon !" PUBLIREDACTION