La relève est dans le pré...au Haras de la #Tour !

04/08/2022 - Actualités
Ayant complètement réinventé le domaine familial du Haras de la Tour avec l'aide précieuse de sa femme Delphine, Antoine Gronfier est aujourd'hui à la tête d'un élevage d'une vingtaine de poulinières sur les pentes de Saint-Léger-lès-Paray, en Saône-et-Loire. Ils vous présentent le cru 2022, avec beaucoup de jeunes juments, et quelques curiosités comme l'un des rares AQPS par Ectot. 

Antoine Gronfier a l'oeil sur sa jeune garde du Haras de la Tour 

 

Ayant de multiples casquettes dans le monde des courses, de courtier à commercial pour le Haras de Bouquetot en passant par celle d'auctioneer occasionnel, Antoine Gronfier est avant tout un passionné d'élevage. La passion lui a été transmise par son père Jean-Paul, installé à Saint-Léger-lès-Paray en Saône-et-Loire, où il a fait grandir d'excellents compétiteurs avec l'affixe "De Rêve", le plus connu étant bien sûr le gris presque blanc Crack de Rêve

 

Antoine avec sa femme Delphine et sa petite soeur Anne-Eugénie autour de Karma Police, gagnant de sa section de 2 ans AQPS au Chaser Day en juin dernier 

 

Avec l'aide précieuse de sa femme Delphine, qui est gérante au quotidien de la nouvelle structure nommée Haras de la Tour, Antoine a peu à peu ouvert son activité à une clientèle extérieure, travaillant notamment avec les juments de l'Ecurie des Dragons de Mathieu Ponson. En parallèle, ils ont refait des installations et augmenté la jumenterie personnelle - en "solitaire" ou en association - avec une vingtaine de poulinières sur place, quasiment toutes à vocation obstacle. Participant chaque année au Chaser Day à Paray-le-Monial, Delphine et Antoine ont notamment remporté la section des 2 ans AQPS en 2022 avec Karma Police, un fils d'It's Gino et d'Albain Champenoise. Des fans de Radiohead peut-être...?! 

 

Histoire de Rêve, nièce de Crack de Rêve, lors de sa victoire sur le cross de Pau en janvier. Elle est depuis rentrée à l'élevage et est pleine d'Ectot pour 2023

 

Du côté des pistes, les élèves maison ont débuté leur série de victoires très tôt, et ce dès le 3 janvier avec la victoire d'Histoire de Rêve sur le cross palois. Poulain à l'histoire particulière que nous vous avions contée lors de son succès sur les haies de Fontainebleau, Jereviendrai s'est aussi classé 2e de Gr.2 en Italie, tandis que le bien connu Happy de Rêve poursuit sa série de bonnes sorties sous la casaque d'Antoine, lui qui s'est notamment imposé sur le steeple du Lion-d'Angers. De plus en plus de jeunes produits de l'élevage sont appelés à s'illustrer sur les pistes dans les années à venir, avec l'augmentation récente de l'effectif de poulinières. 

 

Ce puissant mâle est l'un des rares AQPS par Ectot. Sa mère Dea, gagnante sur les haies de Pau et le steeple de Compiègne, est une nièce du champion Rubi Ball.

 

Ce mâle de Bande et Unike de Rêve est le frère d'Histoire de Rêve, et du bon cheval de cross Fou de Rêve. Sa mère est une soeur du champion maison Crack de Rêve.

 

Chez les dames, cette fille de Masked Marvel et Damoiselle Allen est une nièce du bon Concerto d'Allen, et une cousine du champion Espoir d'Allen. 

 

Notre coup de coeur dans les prés est pour ce mâle par Ivanhowe et Theme Song. Sa mère a déjà produit Flower of Scotland, gagnante en haies et en steeple outre-Manche, et est une proche parente de Blue Dragon et Fabulous Dragoness. 

 

Et on se quitte avec ce joli lot de yearlings, qui profite de la belle herbe verte du Centre-Est... des privilégiés en somme ! 

 

VOIR LES PHOTOS DE TOUS LES FOALS NES EN 2022 AU HARAS DE LA TOUR 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Jereviendrai, le petit survivant de Delphine et Antoine Gronfier

Vainqueur à Compiègne ce jeudi, Jereviendrai, comme son nom peut l'indiquer, est un sacré survivant. Celui qui a grandi chez Antoine Gronfier et son épouse Delphine Billebaut-Gronfier, à qui il offre d'ailleurs une première dans la case éleveur, a connu tous les malheurs du monde à la naissance, et même fait un voyage dans le coffre d'une voiture pour trouver une mère adoptive... Sacré retournement de destin pour cet ancien champion du Chaser Day !

Débuts victorieux pour Bennetot à Cagnes-sur-Mer, le 4e gagnant en 2022 pour #Ectot

Auteur d’une très belle impression pour ses débuts cagnois, Bennetot s’est imposé sans forcer dans le Prix du Saquet, une course pour 3 ans inédits sur 2000 mètres. Le poulain entraîné par Edouard Monfort est un produit 100% Al Shaqab, qui possédait la mère Al Hayyah, une jument black type et le père Ectot, étalon au Haras de Bouquetot. Le jeune sire réalise un début d’année 2022 de tout beauté, car 4 de ses produits ont brillé dernièrement.  

Route des Étalons 2022 DNA PEDIGREE : Haras de #Bouquetot, avec #Armor, #Wooded et #Romanised

Depuis sa création en 2013 par le Cheikh Joaan Al Thani, le Haras de Bouquetot n'a cessé d'accroître la qualité de son parc étalons au fil des saisons. Après les champions Romanised et Wooded en 2021, c'est au tour d'Armor, l'un des tout meilleurs 2 ans de sa génération en Angleterre, de rejoindre cette année la cour des "sires" d'Al Shaqab Racing. À découvrir en photos et vidéos ci-dessous, en partenariat avec DNA Pedigree.    

Le Haras de Bouquetot annonce ses tarifs 2022

 2021 a été un bon cru pour les étalons du Haras de Bouquetot, avec le carton des premiers 2 ans d' Al Wukair, Ectot et surtout Zelzal, ce qui annonce une superbe saison 2022. Ils seront accompagnés l'an prochain des ultra-confirmés Toronado et Olympic Glory, qui restent très abordables pour les éleveurs, mais aussi de Romanised et Wooded, qui ont bien débuté avec 127 et 119 juments en 2021. Quant à Shalaa, il restera en Australie pour la saison prochaine.  Découvrez tous les tarifs 2022.