Feng Shui du Pécos, vivre en harmonie selon Stéphane-Richard Simon et le Haras du Pécos

17/07/2021 - Anglo Actualités générales
Ayant déjà connu de grandes joies ensemble par le passé, le Haras du Pécos et l'entraîneur palois Stéphane-Richard Simon ont obtenu hier un nouveau succès d'envergure grâce à Feng Shui du Pécos, un fils de Fairplay du Pécos appartenant à la grande lignée des "F" de Sophie de Courval et Patrick Davezac sorti vainqueur de l'important Prix Thalian, à Mont-de-Marsan, et ce face aux meilleur(e)s de sa génération.

Feng Shui du Pécos, vainqueur hier avec Jean-Bernard Eyquem du Prix Thalian, sur l'hippodrome de Mont-de-Marsan (© Robert Polin)

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y avait de la joie dans les travées de l'hippodrome des Grands Pins hier, à Mont-de-Marsan, juste après l'arrivée du Prix Thalian. Non seulement dans les tribunes, où le public a pu vibrer d'un bout à l'autre de la phase finale de cette épreuve, disputée sous un grand soleil. Mais aussi et surtout parmi une partie des membres de l'entourage du gagnant, Feng Shui du Pécos, dont les francs sourires ont illuminés de mille feux la traditionnelle "photo souvenir". En effet, cet élève du Haras du Pécos, placé comme bien d'autres avant lui - notamment Framboise du Pécos (Grand Prix des Anglo-Arabes) et Firenze du Pécos (Grand Prix des Pouliches à 37.5%) - sous la férule de l'entraîneur palois Stéphane-Richard Simon, a brillamment remporté ce "Classic III" réservé aux Anglo-Arabes de 3 ans à 12.5% associé à Jean-Bernard Eyquem (en remplacement de Jérôme Cabre, ndlr), parvenant ainsi à briser son statut de maiden après quatre autres sorties où il n'avait jamais terminé plus loin que cinquième. 

 

Feng Shui du Pécos, après son sacre dans la section des mâles et hongres à 37.5% du dernier Grand Show Anglo, avec deux de ses co-éleveurs, Sophie de Courval et Patrick Davezac à ses côtés

 

 

Après avoir galopé bien détendu à l'arrière-garde durant la première partie du parcours, Feng Shui du Pécos a commencé à se rapprocher peu après la mi-ligne d'en face, tout à l'extérieur, profitant du sillage offert par Sybilline (Hasawood de Bordes). Décalé en pleine piste au sortir du tournant final, le représentant de Florence Barbi, Nessim Toumi et Éric Dupont (Écurie du Gave) a ensuite très bien accéléré et est venu s'assurer définitivement le meilleur dans les tout derniers mètres du parcours. Au passage du poteau d'arrivée, une encolure seulement le sépare d'Illywood Pontadour (Frisson du Pécos) et Sybilline, qui n'ont pu être départagées pour la seconde place après lecture de la photographie numérique.

 

Feng Shui du Pécos, lauréat à Mont-de-Marsan du Prix Thalian édition 2021, devant Illywood Pontadour et Sybilline, "dead-heat" pour la deuxième place

 

Anglo-Arabe à 37.5% né à Ladevèze-Ville (Gers), dans les prés de Sophie de Courval et Patrick Davezac, associés avec Anne-Marie Supervielle-Brouques dans l'élevage du poulain, Feng Shui du Pécos résulte de l'union entre le champion aux six victoires et étalon à succès Fairplay du Pécos, vainqueur entre autres à Longchamp du Grand Prix des Anglo-Arabes en 2011, ainsi que de la double lauréate en plat Felée, qui avait notamment fait sien un Prix Toscane IV, sur ce même hippodrome de Mont-de-Marsan. Cette dernière a pour mère l'une des matrones du Haras du Pécos, Foly du Pécos, qui, à défaut d'avoir vaincu en piste, s'est pleinement révélée en tant que poulinière, donnant naissance à pas moins de dix gagnants. Parmi eux, la bonne Flamb'ée, lauréate à huit reprises, notamment dans le Grand Prix des Anglo-Arabes, l'Omnium des Juments, le Grand Prix des Pouliches et l'Omnium chez les 12.5%. Mais aussi la non moins douée Furie, elle dont trois de ses sept victoires ont eu pour cadre le Prix de l'Élevage, le Grand National et l'Omnium à 37.5%, ainsi que trois autres gagnants du Grand Prix des Pouliches à Tarbes, chez les 25% et les 37.5% : Fracassée, Frappée et Flinguée. Une famille qui a la gagne dans le sang, dirait-on !

 

Feng Shui du Pécos, déjà en tête du peloton, photographié fin juillet 2020 lors d'une soirée paisible au Haras du Pécos

 

Préparé et présenté par le Haras du Pécos au Grand Show Anglo de l'an dernier, où il avait d'ailleurs remporté la section des mâles et hongres Anglo-Arabes à 37.5%, Feng Shui du Pécos a ensuite rejoint les boxes palois de Stéphane-Richard Simon, pour qui ses quatre premières sorties, avant celle de samedi, se sont toutes soldées par une place. Quatrième pour ses débuts à Agen, dans le Prix Corène, le bel alezan a ensuite terminé à deux reprises sur la troisième marche du podium, à Tarbes dans le Prix Jean-Louis Fourcade puis à Bordeaux dans le Critérium des Jeunes, derrière Illywood Pontadour et Iska de la Brunie, qui font elles aussi partie de l'élite de cette génération des Anglo-Arabes à 37.5%. Monté beaucoup plus à l'arrière-garde que lors de ses trois premières sorties, le représentant de Florence Barbi, Nessim Toumi et Éric Dupont a ensuite conclu cinquième du Prix Pierre et Benoît Vergez à Dax, lors du week-end de la Pentecôte. Une tactique qui s'est avérée payante hier, et qui devrait lui être grandement bénéfique en vue de ses échéances futures, avec notamment la Poule d'Essai à 37.5% de La Teste qui se profile à l'horizon. 


 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Saint'Jac, Kévin Tavares et Jeu St Eloi ramènent un nouveau succès dans leurs filets

Patron de pêche de profession mais également permis d’entraîner, Kévin Tavares a eu la joie de voir l’un de ses pensionnaires et représentant passer de nouveau le poteau en tête ce samedi, à Mont-de-Marsan, grâce à Saint’Jac, brillant vainqueur du Prix du Bas-Armagnac où l’un des sires du Haras de Cercy, Jeu St Eloi, a d’ailleurs signé le jumelé gagnant de cette épreuve « black-type » chez les Anglo-Arabes.

Hireine de Lagarde, plus qu'une simple Reine Lauteix de beauté

Sacré Championne du Grand Show Anglo de La Teste 2019, Hireine de Lagarde est parvenue à décrocher un autre titre sur ce même hippodrome du Bequet, à savoir la toute première victoire de sa carrière, acquise en haies, à l'issue du Prix Mister Boum. Cette fille de Fairplay du Pecos met ainsi à l'honneur l'Écurie Couderc et Thierry de Laurière, qui ont déjà vécu de grandes choses avec la mère de cette dernière, Reine Lauteix.

Et c'est parti pour le Show Anglo 2021... aux Élevages Lescribaa et Vergoignan

Durant les semaines restantes avant la 8ème édition du Grand Show Anglo, plusieurs focus seront faits sur les éleveurs/présentateurs qui emmèneront un ou plusieurs de leurs 2 ans sur l'Hippodrome de la Teste, le jeudi 23 septembre prochain. Au tour aujourd'hui de Louis Lafitte (Élevage Lescribaa) et Benoît Terrain (Élevage Vergoignan) de vous présenter Juju Vergoignan, fille d'Olzarte de Collongue et Mona Lisaa Lescribaa.