La Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% pour Galapiat Up: à la fin, c'est encore l'Italie qui gagne !

16/08/2021 - Anglo Actualités générales
Déjà vainqueur début juillet sur ce même tracé de Pompadour, Galapiat Up a répété hier, faisant sien de haute lutte la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% sous la selle de Jordan Plateaux, offrant ainsi un nouveau succès à l'entraînement de Stéphane-Richard Simon, à l'élevage de Walter Roubertie ainsi qu'à la casaque de Paolo Boschi, un propriétaire italien dont c'est le tout premier partant en France.

Revivez dans les conditions du direct le sacre de Galapiat Up dans la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% disputée hier, sur l'hippodrome de Pompadour

 

Un peu comme lors de la finale du dernier Euro de football opposant l'Angleterre à l'Italie, il aura fallu attendre les tout derniers instants de la rencontre pour savoir qui allait avoir le droit de soulever la Coupe. Entendons-nous : la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5%. Une course des plus haletantes, disputée chaque été sur l'hippodrome de Pompadour, lors de la traditionnelle et incontournable journée du 15 août, au terme de laquelle "la Botte" aura de nouveau été mise sous la lumière des projecteurs. En effet, ceux qui ont constitué le jumelé gagnant de cette épreuve, à savoir Galapiat Up et Sissilien, sont certes deux Anglo-Arabes à 37.5% nés, élevés et entraînés en France, mais appartiennent à deux propriétaires italiens différents : Paolo Boschi et Fabrizio Laconi. Deux rejetons de Frisson du Pécos qui se sont livrés à une lutte épique hier, sur le champ de courses sous-plombant le château de la Marquise de Pompadour, de laquelle est finalement ressorti victorieux le premier nommé, après un suspens insoutenable, et au plus grand bonheur d'une partie de son entourage présent sur place. Son entraîneur, Stéphane-Richard Simon, l'épouse de ce dernier, Carole Botton, et leurs enfants, mais aussi Walter Roubertie, co-éleveur avec Christian Pagnon de ce Galapiat Up.

 

Il y avait du monde sur la photo de famille pour accueillir Galapiat Up et Jordan Plateaux, grands vainqueurs de l'édition 2021 de la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5%

 

Parmi les plus prompts au lâcher des élastiques, se propulsant rapidement en tête du peloton, Galapiat Up a imprimé une allure des plus régulières à l'épreuve, avant donc de se livrer à un formidable mano a mano avec Sissilien (Frisson du Pecos) tout au long de la dernière ligne droite, duquel il est ressorti vainqueur par le plus petit des nez. Non loin d'eux, Horus de la Brunie (Gnome) termine bon troisième après avoir longtemps été contraint d'évoluer le nez au vent.

 

 

Il s'en est fallu de (très) peu, mais ce sont bien Galapiat Up et Jordan Plateaux qui ont été sacrés ce dimanche 15 août dans la Coupe des Anglo-Arabes à 37.5% 

 

Fils de Frisson du Pecos né et ayant grandi en Corrèze, à l'Élevage des Up de Walter Roubertie (co-éleveur avec Christian Pagnon, ndlr), Galapiat Up est le dixième et dernier produit de l'inédite Garangia. Cette fille de Donald Duck, aujourd'hui disparue, peut se targuer d'avoir donné naissance à cinq gagnants sur ses sept produits à avoir foulé du sabot un champ de courses. Parmi eux, un certain L'Arrogant, gagnant en 2003 de l'important Prix de la Fédération (alors disputé à Pau, ndlr) en plus de s'être classé second cette même année de l'Omnium des Anglo-Arabes à 25%. Mais aussi Gardania, lauréate à Bordeaux du Critérium des Jeunes à 37.5%, en 2008, sans oublier Galaxias Up, elle aussi par Frisson du Pécos, et sacrée "Diane" des femelles Anglo-Arabes à 37.5% il y a trois ans grâce à sa victoire dans le Grand Prix des Pouliches, à Tarbes. Tous sont des neveux et nièces de l'éclectique Daktara (Grand Prix des Pouliches à25% en plat, Trophée et Coupe des Anglo-Arabes en obstacle), ainsi que du non moins doué Ettore (Grand Prix d'Aquitaine, Prix du Ministère de l'Agriculture à 50% et autre Critérium d'ACQS des Anglo-Arabes), et des cousins des excellents Darma (Grand Critérium à 25%) et Eureau du Moulin (Grand Prix du Conseil Général, 2e Critérium des Jeunes à 50%). 

 

Frisson du Pécos, le père de Galapiat Up, et étalon (très) en forme du Haras de Gelos, dans les Pyrénées-Atlantiques

 

Classé troisième de la section des mâles et hongres à 37.5% lors du Grand Show de La Teste, en 2019, Galapiat Up a ensuite été acheté par Paolo Boschi, qui a eu le coup de foudre à la simple vue du pedigree et d'une photo de ce dernier. Ce grand ami de Luigi Carli (le Président de la Fédération AngloCourse d'Italie, ndlr) est lui aussi un grand passionné et propriétaire d'Anglo-Arabes depuis des années, grâce auxquels sa casaque noire à pois oranges a pu briller à de nombreuses reprises en course ou lors de palio, notamment grâce à un "FR": Forban du Pecos. Un premier investissement en France qui s'avère des plus payants, Galapiat Up ayant déjà passé le poteau en tête à deux reprises, à chaque fois à Pompadour, en plus de quatre autres places, et, pourquoi pas, être le prémice de bien d'autres à venir dans un futur plus ou moins proche. Affaire à suivre...

 

Paolo Boschi, un propriétaire italien pas du tout frileux pour investir en France chez les Anglo-Arabes... malgré le bonnet en laine et la grosse doudoune ! (© Enrico Querci)

 

GRAND MERCI À MAXIME DUPUY POUR CES QUELQUES CLICHÉS

 

 Départ de cette Coupe des Anglo-Arabes à 37.5%, édition 2021 !

 

 Premier passage devant les tribunes

 

 Une épreuve disputée dans un cadre idyllique, juste en dessous des fenêtres du Château de Pompadour

 

 Galapiat Up/Sissilien ou Sissilien/Galapiat Up ? Une chose est sûre: la lutte a fait rage entre ces deux là !

 

 Le retour des lauréats... mais ils ne le savent pas encore !

 

Tout le monde sourit pour la traditionnelle photo de famille !


On en parle dans l'article

Voir aussi...

12e étape TNC - Haras du Lion : Volcan d'Estruval, la 13e éruption de joie de Guillaume Macaire dans le Grand Cross de Pompadour

Support hier de la 12e étape du Trophée National du Cross - Haras du Lion, le Grand Cross de Pompadour a été remporté à la manière des forts par Volcan d'Estruval, un pur produit de l'élevage des époux Le Gentil qui a permis à son partenaire, James Reveley, d'égaler le nombre de victoires d'André-Pierre Parnault chez les jockeys et à l'un de ses entraîneurs, Guillaume Macaire, d'être couronné roi de Pompadour pour la 13e fois. 

TNC - Haras du Lion à Pompadour : treize à la douzième pour Guillaume Macaire ?

Dans la foulée de l'épreuve granvillaise, la caravane du Trophée National du Cross - Haras du Lion fera escale à Pompadour pour sa 12ème étape ce même dimanche 15 août, où la Cité du Cheval sera en fête toute la journée, avec en point d'orgue le Grand Cross de la Ville, que l'un des rois de cette contrée corrézienne, Guillaume Macaire, va tenter de remporter pour la treizième fois, la première associé à Hector de Lageneste.

If Vergoignan offre un premier succès à Shrek en tant qu'étalon

Seul étalon Anglo-Arabe à 12.5% à officier actuellement en France, au Haras de Gelos, Shrek a décroché hier sa toute première victoire en tant que reproducteur, obtenue grâce à l'un de ses tout premiers 3 ans : If Vergoignan, un diplômé du Grand Show Anglo entraîné dans les Landes par Christelle Courtade et élevé dans le Gers par Benoît Terrain, qui s'est littéralement baladé hier sur l'hippodrome de Pompadour.

Le Critérium de l'Atlantique pour Calife de Paulhac, un métronome à 12.5% venu de la Creuse

Remporté l'an dernier par la reine Genmoss, sur ce même hippodrome de La Teste-de-Buch, le Critérium de l'Atlantique n'a, cette année encore, pas échappé à son grandissime favori, à savoir Calife de Paulhac, un fils de Don Tirso entraîné par la tonitruante Christelle Courtade qui a ainsi réussi à obtenir une cinquième victoire en 2021, et ce pour autant de sorties, à la plus grande joie de ses éleveurs creusois, les époux Lacherade.