Farnèse, une autre Lagarde victorieuse au Pont-Long !

28/01/2020 - Anglo-Arabie
Steeple-chase pour Anglo-Arabes disputé ce mardi sur l’hippodrome palois, le Prix Amaury de Cazanove est tombé dans l’escarcelle de Farnèse de Lagarde, pour le tandem Thierry de Laurière-Nathalie Desoutter. La représentante de Paul Couderc, issue d’une magnifique lignée d’Anglo-Arabes, met une nouvelle fois à l’honneur l’élevage Lagarde, particulièrement en verve en ce début d’année.

Victoire méritée pour Farnese de Lagarde, bien aidée par l'Iron Woman des pelotons, Nathalie Desoutter

 

Un Lagarde peut en cacher un autre ! Dix jours après le succès de Galien de Lagarde pour l’entraînement de Guillaume Macaire, c’est au tour d’un autre représentant de la casaque Couderc de s’imposer dans le Béarn, cette fois pour l'entraînement de Thierry de Laurière, sur le steeple palois : Farnèse de Lagarde. Ayant les animateurs rapidement dans sa ligne de mire, la jument baie de 5 ans s’est retrouvée seule aux commandes au bout de la ligne opposée après la chute d’Epson de Léonie, avant de conserver son avance jusqu’au poteau, bien aidée par la très en forme Nathalie Desoutter, tenant ainsi en respect le grand favori de l’épreuve, Fox Trot Delmar.

 

Bénévolo de Paban, le père de Farnèse de Lagarde...

 
Farnèse de Lagarde est une fille du regretté Bénévolo de Paban, une référence de l’Anglo-Arabie, auteur de 12 succès en piste et père de Paban de France, le « Frankel des Anglo-Arabes » avec 10 victoires pour 11 sorties publiques ! Il est le 3ème cheval Anglo-Arabe le plus riche de l’Histoire, juste derrière son illustre père, parti bien trop tôt…
 
 
... et son fils, Paban de France, le "Frankel des Anglo-Arabes"
 
Le côté maternel est également pourvu en caractère gras. Beaucoup de caractère gras ! La mère, Reine Lauteix, était une championne en piste, gagnante notamment du Grand Prix des Pouliches à 25% à Tarbes et du Critérium d’Auvergne des Anglo-Arabes à Vichy, et seconde du Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp. La grand-mère, Perle Claire du Lac s’est également brillamment illustrée en piste, remportant entre autres le Grand National des Anglo-Arabes à 12,5% de Toulouse et l’Omnium de La Teste-de-Buch. Une fois sa carrière sportive terminée, elle va donner naissance aux bons Vitavie des Places (Prix Roger Crouzillac à Bordeaux) et Ubac des Places (Coupe des Anglo-Arabes à 12,5% de Pompadour). Reine Lauteix n’attend pas de foal cette année, mais est promise à l’un des fers de lance du haras de Cercy en cette saison de monte 2020, Cokoriko.
 
 
Reine Lauteix, la mère de Farnese de Lagarde
 
Bien avant de s’illustrer en piste (4 victoires et 8 places en 13 sorties), Farnèse de Largade s’est adonnée aux concours modèles et allures à l’âge de 2 ans, terminant deuxième de sa catégorie lors du Grand Show Anglo de La Teste-de-Buch en 2017. Un grand show que l’on n’aurait manqué pour rien au monde et que nous vous proposons de revivre dans les conditions du direct !
 
 
Une pouliche qui a du chic !

 

 

Paul Couderc, l’homme à la tête de l’élevage de Lagarde dans le Cantal, vit un rêve éveillé en ce meeting de Pau 2019-2020. En effet, Farnèse de Lagarde permet à sa casaque et à son élevage de briller à nouveau en terres béarnaises, après que deux autres produits de l’élevage, Galien de Lagarde et Net Lady, se soient également illustrés sur le tracé palois, la dernière citée étant d'ailleurs toujours engagée dans le Prix Gaston de Bataille - Grand Cross de Pau Reverdy, disputé ce dimanche 2 février. Un beau moment de sport en perspective !

 

Paul Couderc, le regard tourné vers l'avenir...


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Anglo Actualités générales

Coup d'essai, coup de maître pour Galien de Lagarde

 Victorieux hier du Prix Émile Lestorte, course à conditions pour Anglo-Arabes de 4 ans disputée sur les 3.500 mètres de l'hippodrome palois, Galien de Lagarde n'a pas trahi l'estime que lui porte son entourage, ce dernier l'ayant préservé et préparé en vue de cet engagement. Retour sur cette victoire du fils de Kap Rock, étalon confirmé chez les Anglo-Arabes qui fut lui aussi entraîné par le maître royannais, Guillaume Macaire.