Hardi Blue Trois, au bon souvenir de la championne Hase

05/02/2020 - Anglo-Arabie
L’hippodrome du Pont-Long vient de refermer ses portes, fin du meeting oblige… Mais avant de partir, retour sur la victoire d’Hardi Blue Trois dans le Prix du Tursan, belle épreuve pour Anglo-Arabes, qui met à l’honneur l’élevage 100% Anglo des « Trois » de Stéphanie et Jean-Henri Juteau, basé à Cabanac, dans les Hautes-Pyrénées. 

Le soleil se couche sur le Béarn, et l’hippodrome du Pont-Long s’apprête à fermer ses portes après nous avoir offert un magnifique meeting 2019-2020. Une dernière journée où se retrouvait certains des meilleurs Anglo-Arabes de 4 ans, dans le Prix de Tursan, course de haies disputée sur les 3.500 mètres du tracé palois. Et contre toute attente, alors que l’on pensait assister à un mano a mano entre les deux favoris de l’épreuve, Allan Poe et Galien de Lagarde, c’est l’outsider Hardi Blue Trois, un protégé de Thierry de Laurière et de Paul Couderc, qui est venu leur voler la vedette au prix d’une magnifique accélération dans la phase finale.

 

Thierry de Laurière, fidèle entraîneur de la casaque Couderc

 

Peu après le départ, ces trois chevaux ont rapidement été vus aux avant-postes et ne se sont pratiquement jamais quittés jusqu’au poteau final. Pratiquement ? En effet, car Allan Poe, vainqueur dernièrement de la Coupe des Anglo-Arabes – Grande Course de Haies des 3 ans, a très fortement penché sur sa gauche dans l’avant-dernier tournant, se retrouvant ainsi pratiquement dernier du peloton. Le sang-froid et la maestria de James Reveley a permis au pensionnaire de Patricia Le Tellier de bien se ressaisir pour revenir aux commandes de l’épreuve à la sortie du tournant final. Au saut de la dernière haie, Allan Poe, Galien de Lagarde et Hardi Blue Trois étaient tous trois à la lutte pour la victoire, et c’est finalement ce dernier qui s’est imposé, donnant un très bon coup de reins pour priver le pensionnaire de Thomas Fourcy du succès qui, malgré ses facéties en milieu de parcours et sur la dernière haie, montre encore une fois toute l’étendue de son potentiel. Terminant bon troisième, Galien de Lagarde n’a pas à rougir de ce classement et est assurément un élément à suivre dans le futur, dans les belles épreuves du Sud-Ouest ou de la Butte Mortemart, dont la réouverture de la saison est imminente.
 
 
 
Une arrivée serrée, où le plus Hardi a terminé le plus vite !
 
 
Même si les regards étaient braqués sur les deux seuls invaincus de l’épreuve, Galien de Lagarde et Allan Poe, il ne fallait pas non plus passer sous silence la candidature du deuxième représentant de Paul Couderc, dont les dernières sorties traduisaient une certaine montée en puissance. Septième pour ses débuts dans le terrain lourd d’Agen, ce fils d’Anabaa Blue est à créditer d’une bonne troisième place d’une épreuve pour AQPS en plat avant de conclure troisième du Prix Emile Lestorte, remporté par son compagnon de casaque et adversaire du jour, Galien de Lagarde. Préservé pour cet engagement, Hardi Blue Trois a bénéficié d’un parcours au millimètre, orchestré par son jeune jockey Thomas Coutant.
 
 
Un Couderc peut en cacher un autre !
 
 
Né dans les prés d’une grande famille d’éleveurs d’Anglo-Arabes, à Cabanac dans les Hautes-Pyrénées, chez Stéphanie et Jean-Henri Juteau, Hardi Blue Trois est le premier produit d’Hase Trois. Sa grand-mère, Happy Days est la mère de quatre autre produits, dont Hurican Trois (1e Prix de Valmy à Mont-de-Marsan, 3e Prix Charles de Ginestet à Tarbes) et Hiliade Trois (1e Prix Jacques et Xavier de Watrigant à Montauban et Prix Roger Crouzillac à La Teste ; 3e Omnium des Anglo-Arabes à 12,5% à La Teste et du Grand Prix des Anglo-Arabes à Longchamp). Happy Days n’est autre qu’une fille de la grande championne Hase, une référence de l’Anglo-Arabie, vainqueur de 12 de ses 16 sorties, dont les convoités Grand Prix d’Aquitaine (Dax), Prix du Puy Marmont – Coupe des Anglos à 50% (Pompadour) et Omnium des Anglo-Arabes à 50% (La Teste). On retrouve ainsi la grande lignée des « H » du Haras National de Pompadour, qui ont largement contribué à porter la race Anglo-Arabe à son piédestal.
 
 
Hardi Blue Trois (Thomas Coutant) et Galien de Lagarde (Adrien Fouchet), des p'tits jeunes qui montent qui montent ...
 
 
Une histoire commencée il y a de cela quelques années maintenant mais qui semble loin de se terminer, avec tous ces p’tits jeunes aux dents longues qui risquent encore de faire grand bruit dans le futur, aussi bien dans les belles épreuves pour Anglo-Arabes de province que celles disputées en région parisienne. Affaire à suivre !

Voir aussi...

Actualités

Grande Course de Haies de Pau: le retour de la rock star Highway To Hell !

Deuxième temps fort de la réunion du Grand Cross, la 133ème Grande Course de Haies de Pau aura tenu toutes ses promesses puisque c’est Highway To Hell qui a décroché le Graal au terme d’une magnifique course d’attente. Toujours estimé, ce fils du très en vogue No Risk At All fait vivre un véritable conte de fées à tout son entourage, chez qui amitié et valeurs humaines ne sont pas de vains mots.