Grand Prix d'Automne 2016 : François Nicolle dépucelé grâce à Alex de Larredya

05/11/2016 - Evénements
 " Maintenant je ne suis pucelle ! " Avec son fameux sens de la formule, lentraineur François Nicolle décrit son bonheur d'avoir enfin remporté son 1e Gr.1 avec Alex de Larredya, l'élève du Sud-Ouest, dans le Grand Prix d'Automne 2016 à Auteuil. Reportage en partenariat avec l'étalon GEMIX.

Son grand-père a crée de la station balnéaire de la Palmyre près de Royan, et donc aussi de l'hippodrome du même nom. Avec son père, dans la ferme familiale de Saint-Augustin à quelques kilomètres de ce champ de courses, François Nicolle a cultivé les légumes au millieu de ce qu'il a transformé en arme de guerre, une piste d'entrainement. Il a monté en course, sans laisser de souvenirs impérrssables, puis il est devenu entraineur, un professionnel très respectable qui a gagné des courses pendant deux décennies.

 


Gaetan Masure, fou de joie au passage du poteau du Grand Prix d'Automne 2016 en selle sur Alex de Larredya. (PHOTOS APRH)

 

Puis François Nicolle s'est énervé, encore plus d'habitude. Il y a 10 ans, il a décidé de forcer le destin, de viser plus haut, d'agrandir son écurie, de gonfler son personnel, d'améliorer ses structures, de ne plus être que le 3e homme de Royan, à l'ombre du duo Macaire Chaillé-Chaillé. Nicolle prend ses 1e black-type avec Queen des Places. En 2013, il passe pour la 1e fois la barre des 100 victoires. Il fait de plus en plus fort à Auteuil, mais n'arrive pas à décrocher son 1e Gr.1, le graal si difficile à atteindre puisqu'il n'y a que 9 Gr.1 dans le programme français de toute l'année en obstacle.

 


Le 1e Gr.1 de Gaetan Masure.

 

Et voilà, c'est fait !  Grâce à Alex de Larredya, dauphin de Ptit Zig dans la Grande Course de Haies d'Auteuil au printemps 2016, François Nicolle a enfin passé le cap, après avoir parfaitement ouvert le bal de ses 48H de l'obstacle avec le succès de son pensionnaire Bazille dans le Prix de France.

Alex de Larredya est né au pied des Pyrénées, en plein territoire du Jurançon, près de Pau chez Jean-Luc et Chantal Laval, la secrétaire de l'Eccso, grande supportrice de l'élevage du Sud-Ouest que ce soit en plat, pour lequel il est le plus connu, mais aussi en obstacle, la preuve. D'ailleurs, le partenaire de l'évement sur France Sire est l'étalon GEMIX, lui aussi élevé dans le Sud-Ouest, près de Bordeaux au Haras d'Aygumorte, et double vainqueur de la Grande Course de Haies d'Auteuil.

 


La complicité dans le succès entre Françoi Nicolle et Gaetan Masure.

 

Jean-Luc Laval, alors entraineur, avait acheté la mère Kin d'Estruval à réclamer à Pau. Cette élève de Bernard Le Gentil, fut une très brave jument de course, gagnante à 8 reprises. Les Laval l'ont envoyée à Crillon, car Jean-Luc avait entrainé une bonne fille de Crillon. Il a fait débuter Alex de Larredya en plat à 3 ans, Il n'y était pas très doué mais a bien couru pour sa 1e sortie en obstacle, 4e à Pau en janvier 2014. Jean-Luc Laval décide d'arrêter son métier d'entraineur. Alex de Larredya est acheté par Simon Munir et Issac Souede et passe chez François Nicolle. Il gagne dans la foulée à Angers et monte les échelons rapidement, en haies mais aussi en steeple-chase. Dans le Grand Prix d'Automne, Alex de Larredya remporte sa 10e victoire en 25 sorties, et décroche le jackpot de 166.500 €, qui lui pemet de dépasser les 700.000 € de gains.

 


Vivez le retour vainqueur d'ALex de Larredya avait l'ambiance crée par Thierry Cyprès en l'honneur de François Nicolle.

 

 Lors de la dernière course préparatoire, Alex de Larredya avait été devancé par Ultraji. Aujourd'hui, le cheval de François Nicolle a offert des sourires à son entouarge, alors que celui de Fabrice Foucher, le petit poucet AQPS qui gravissait les échelons quatre par quatre, a plongé son entourage dans la plus profonde tristesse. Dans une course fou menée très grand train par Blue Dragon qui a logiquement pris un mur mi-ligne d'en face, Ultraji est mort. Ayant mal sauté la 1e haie, il avait fait une grosse faute à l'obtacle suivant, la haie du tournant d'Auteuil. Un tour plus tard, alors qu'il semblait avoir retrouvé ses marques, Ultraji a commis une énorme faiute au même obstacle, l'entrainant cette fois dans la chute. Quand s'est relevé, un avait une jambe cassée. Adieu Ultraji.

 

 

 

Une constitution en acier trempé, un mental à toute épreuve et une classe indéniable, telles sont les qualités qui viennent immédiatement à l'esprit à l'évocation du nom du champion Gémix. Mais il convient d'ajouter qu'il fut aussi très précoce et doté de beaucoup de vitesse, que sa lignée mâle est ultra-classique, et que sa souche maternelle est clairement amélioratrice... Double lauréat de la Grande Course de Haies d'Auteuil Gr1, il est aujourd'hui le sauteur le plus titré au haras en France. Ses premiers foals sont nés en 2016 et ils sont splendides ! 

Gémix fait la monte au haras de Victot à 3.500 € L.F. L'Opération Millionnaire est reconduite en 2017 : pour une saillie achetée, bénéficiez de 3 saillies à -50% à utiliser jusqu'en 2020 !"

 


Voir aussi...

La consécration pour Crillon

Jémy Baie, Alex de Larredya, Buveur d'Air ou encore Aroma Baie ont tous un point commun : le même père, Crillon. Ce reproducteur âgé aujourd'hui de 20 ans stationne depuis plusieurs années chez André-Jean Belloir à l’Élevage de la Baie, près du Mont Saint-Michel. Ce fils de Saumarez a encore brillé le week-end dernier à travers la victoire en steeple chase d'Arc du Chatelet au Lion d'Angers et celle de Chi Lo Sa de Monty à Corlay. Découvrons l'histoire de cet étalon noir.