Pompadour : Le Grand Babu survole un Grand Cross d'exception

17/08/2019 - Evénements
 Agé de 11 ans, l'anglo-arabe Le Grand Babu a survolé de bout en bout le Grand Cross de Pompadour, sur les 5000 m d'un parcours hors du commun. Et les tribunes combles ont pu applaudir son propriétaire éleveur, Jean-Michel Reiller, maire de la commune pendant 37 ans ! Voir la course au drone.

  

Qui n'a jamais assisté au Grand Cross de Pompadour du 15 août en Corrèze s'expose à mourir idiot ! A plus de 80 ans, Jean-Michel Reiller a pris des garanties à ce niveau. Maire pendant 37 ans de cette petite commune de 1400 habitants en Corrèze, véritable cité du cheval qui reste bien vivante après l'arrêt des Haras Nationaux, Jean-Michel Reiller pourrait faire le parcours les yeux fermés de ce cross virvoltant dont le spectacle a une nouvelle fois enthousiasmé les 5000 spectacteurs d'une rare ferveur sur ce site extraordinaire, au pied d'un château digne de la la Belle au Bois Dormant. Eleveur d'anglo-arabe depuis les temps immémoriaux ici à Pompadour, qui est d'ailleurs le berceau historique de la race, Jean-Michel Reiller avait déjà remporté plusieurs fois ce Grand Cross avec le légendaire Anatole, plus grand sauteur anglo de l'histoire,  Associé de longue date à Guillaume Macaire, grand amateur de cet hippodrome, il s'est imposé avec Le Grand Babu qui disputait la course pour la toute 1ère fois alors qu'il est âgé de 11 ans. Pétri de classe mais ayant subi 2 longues absences dans sa carrière, le fils de Balko avait bel et bien gagné 2 fois le 15 août à Pompadour en 2017 et 2018, mais dans le cross réservé aux seuls anglos.

 


Kilian Dubourg allant vers le rond de présentation.


Pompadour est l'un des derniers hippodromes où il reste une pelouse.

 

Cette fois, lancé dans le bain du Grand Cross doté de 44.000 € comme désormais tous les Cross du championnat national grâce à un effort notable de France Galop, Le Grand Babu s'est litteralement baladé en tête et n'a laissé aucune chance à ses rivaux. Elle qui avait le désavantage de découvrir ce parcours très particulier, Net Lady a pris une méritoire 2ème place sous la casaque de Paul Couderc, président du Syndicat AngloCourse, mais qui est une PS. Sacha Malpic conclut 3ème alors qu'il restait sur des performances peu engageantes, mais il justifie que son entraîneur Marc Nicoleau lui ai conservé sa confiance. Diesel d'Allier, 2ème pensionnaire d'Emmanuel Clayeux avec Net Lady, n'a pas apprécié le profil de la piste et Enki Baba, en vue avant le départ, a fait chuter son jockey après la mi-parcours.

En selle sur le vainqueur, Kilian Dubourg s'est procuré un immense plaisir. Fils du grand jockey de cross Christophe Dubourg, le jeune jockey vedette est lui-même un amateur de la discipline. " Quand en plus on monte en tel sauteur sur ce parcours, c'est un vrai bonheur. J'adore venir monter à Pompadour, d'une part car le parcours de cross y est un vrai plaisir, mais aussi car l'ambiance y est exceptionnelle. A cheval, on sent très bien le public qui réagit dans les tribunes à chacun de nos passages. ici, les gens enouragent tout le monde, pas seulement le 1er, mais aussi le 2ème et le 3ème. A Pompadour, il y a l'amour du cheval et de la course ! "

A voir fin aout, le grand reportage vidéo sur la journée du 15 août à Pompadour.



Le Grand Babu a toujours galopé en tête devant sa dauphine Net Lady.


Le propriétaire entraineur vainqueur Jean-Michel Reiller, entouré par Kilian Dubourg et Jean-Paul Lenfant, le vice président de l'hippodrome de Pompadour.
 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Barbara Guenet nous fait vivre la course de trot attelé pour galopeurs à Royan

La plus titrée des femmes jockeys de l'histoire en obstacle et en plat, Nathalie Desoutter a ajouté une victoire au trot attelé à son palmarès exceptionnel. Elle a battu Philippe Peltier, David Cottin, Adrien Fouchet et d'autres dans la course réservée aux galopeurs, le 31 juillet à Royan La Palmyre, devant la caméra de Barbara Guenet. Cadreuse et monteuse, en plus d'être une vedette des courses d'amateurs et aussi chanteuse, Barbara vous propose ainsi la vidéo qu'elle a réalisée de A à Z.

Grand Cross de Rostrenen : Moon Wells sous le grain breton

Le climat est actuellement très perturbé...En effet, alors que le dimanche de Pentecôte a commencé dans le calme face aux tribunes toujours combles de Rostrenen dans le cadre du Challenge de l'obstacle du Centre Bretagne, la jument de 7 ans Moon Wells a remporté sous le déluge le Grand Cross. Son cavalier Thomas Guiheneux portait la caméra GoPro magique : Retour complet ci-dessous avec texte, vidéos d'une facebook live épique (dont une course plate filmée depuis la voiture suiveuse) et toutes les photos.