Silverwave: transformez votre argent en or à la Croix Sonnet !

18/02/2020 - Film d'étalon
Débutant en 2020 au Haras de la Croix Sonnet, Silverwave a tout pour réussir ! Cheval de grande classe, gagnant de Gr.1, avec du modèle et une famille de champions, il veut marcher sur les traces de ses prédécesseurs Blue Bresil et Diamond Boy. Guy Petit nous présente celui qui officiera au tarif de 2500 € pour sa première saison !

  • 7JO7G4Rf3Pc

 

 

A l'heure où le mercato des étalons est de plus en plus sélectif, annoncer une recrue en janvier est un pari osé, mais un pari qu'est en train de réussir le Haras de la Croix Sonnet avec Silverwave. Présenté sur le ring des ventes d'élevage ARQANA, et adjugé 105 000 € à George Mullins, le vaillant coursier a été acquis par un syndicat irlando-suisse, qui a décidé de confier sa carrière de reproducteur à Guy Petit et au Haras de la Croix Sonnet. La condition était la suivante: Pouvoir concurrencer n'importe quel étalon. Le défi était de taille, mais à 2500 € la saillie, Silverwave est tout simplement le gagnant de Gr.1 le moins cher à débuter en France. D'où le fameux: "Transformez votre argent en or...", un adage qui a de belles chances de se réaliser !

 

Le sompteux Silverwave, 1m67 de classe à l'état pur

 

Point n'est besoin de vous narrer à nouveau le destin de Silverwave, élevé par la famille Collet au Haras de Clairefontaine, et issu de la superbe matronne Miss Bio, qui est aussi la mère de Stormy River (prix Jean Prat Gr.1), devenu étalon reconnu dans l'hexagone. Silverwave est issu du même croisement puisque Stormy River est par Verglas, grand-père de Silverwave. Par ailleurs Miss Bio a donné aussi les black-types Mary d'OrLine Drummer et Saphir River (2e Grand Prix d'Automne Gr.1 à Auteuil). Silverwave a su relever le défi de la famille, en accumulant plus de 800 000 € de gains en France et à l'étranger, de 2 à 7 ans. Invaincu à 2 ans chez Alain Couetil, il a ensuite gagné à 3 ans le prix La Force (Gr.3) et a été encore meilleur par la suite chez Pascal Bary.  A 4 ans, il survole le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr.1), son plus beau succès. Il a ensuite enlevé le prix Foy, et encore une Listed à 7 ans, preuve de sa longévité. Revenons sur le Grand Prix de Saint-Cloud, course qui a vu passer un bon nombre de reproducteurs mixtes de grande qualité à l'image de Montjeu, Martaline, Pistolet Bleu, Doctor Dino, Fragrant Mix et récemment Spanish Moon. Il y a tout de même un caractère obstacle important là-dedans...

 

Silverwave devant le chateau du Haras de la Croix Sonnet

 

En effet, le Haras de la Croix Sonnet a tout de même un fort caractère obstacle dans son parc étalons. Y stationne actuellement Khalkevi, Walzertakt, Machucambo et désormais Silverwave. Par le passé, le Haras dirigé par Jean-Charles Haimet a accueilli des chevaux qui étaient dans un premier temps sous-estimés en France, avant de devenir ultra-populaire Outre-Manche. On parle bien sûr de Blue Bresil et Diamond Boy, et Silverwave veut s'inscrire dans cette lignée. Contrairement à ses 2 aînés, il est gagnant de Gr.1, un point ultra-important pour faire de l'élevage à l'heure où les étalons sont légions, et possède un pedigree vivant et mixte, sa cousine Stormy Ireland était l'une des meilleures juments irlandaises sur les haies....

Silverwave a beaucoup changé depuis son entrée au Haras, mais a déjà attiré du monde notamment sur la Route des Etalons, et aussi pendant les ventes de février ARQANA, où la Croix Sonnet l'avait annoncé visible. Il semble déjà très populaire, et son calme olympien et son fort modèle (1m67) ont déjà convaincu beaucoup de monde...2500€ la saillie pour un cheval de Gr.1, né dans la pourpre, dans un haras qui n'a plus à faire ses preuves, vous savez ce qu'il vous reste à faire pour transformer votre argent...en or ! 

 

GALERIE PHOTO

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Un poulain de No Risk At All "top price" à Tattersalls Ireland !

Ce mardi 28 janvier se déroulait la première vente d’élevage à vocation obstacle de l’année en Irlande : la National Hunt February Sale, organisée par Tattersalls à Fairyhouse. Une vente où l’élevage français s’est une fois de plus distingué, puisque c’est un fils de No Risk At All, étalon au haras de Montaigu, qui a fait afficher le top price (60.000€) pour le propriétaire Colm Donlon, l'homme de Saint Sonnet !