Donjuan Triumphant en vidéo au Haras de la Barbottière: une rareté dans l'Ouest !

23/02/2020 - Film d'étalon
En rentrant étalon au Haras de la Barbottière, Donjuan Triumphant est devenu le premier gagnant de Gr.1 sur le sprint anglais à débuter en France depuis Anabaa. En effet, il a couronné sa superbe carrière à 6 ans en enlevant le Champion Sprint à Ascot, devant 8 gagnants de Gr.1. Découvrez en vidéo le fils le plus riche de Dream Ahead. 

 

  • BbRpM5KgwNg
  • jjHMSvzaKB0
  • YyvDW6uSW7w
  • EyYZ-rzZSRw
  • hzprS4vpIpU

Vous souvenez-vous d'Anabaa ? Ce splendide sprinter, avait été battre les anglais chez eux dans la July Cup en 1996, avant de rentrer au Haras du Quesnay l'année suivante. Jusqu'en 2009, année de sa mort, il aura eu le temps de faire des merveilles, notamment avec la géniale Goldikova, mais aussi Anabaa Blue, et est le père de mère de Trêve...Mais pourquoi parle t-on d'Anabaa ? Et bien parce que pour la première fois depuis le chef de race, un gagnant de Gr.1 sur le sprint anglais a débuté sa carrière de reproducteur en France, et plus précisément au Haras de la Barbottière à Sablé Sur Sarthe: Donjuan Triumphant. 

 

Donjuan Triumphant, un champion sprinter au Haras de la Barbottière, présenté par Stéphane Werlé

 

Pourquoi un tel cheval ne débute pas en Angleterre, et bien tout simplement car il a été judicieusement acquis par son nouveau propriétaire juste avant de gagner sa plus belle course, le Champion Sprint 2019 (Gr.1), où il battait à l'occasion 8 gagnants de Gr.1, dont les 3 derniers vainqueurs de l'épreuve d'Ascot (The Tin Man, Librisa Breeze, Sands Of Mali). Au prix d'un rush final époustouflant, après avoir connu tous les malheurs dans l'emballage final, il laissait ainsi derrière lui One Master, Brando, Advertise, ou encore Hello Youmzain et Mabs Cross. Un coup bien mené par Richard Venn, qui l'a attiré en France, alors qu'il avait déjà un superbe palmarès. A pied dès ses 2 ans, Donjuan Triumphant a gagné le Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2), avant de poursuivre une carrière sans faute. Il s'est distingué en terminant 2ème de Signs Of Blessing dans le Maurice de Gheest à 3 ans, puis étant encore 3ème du Champion Sprint en 2018, avant de le décrocher en 2019. Au total, il aura gagné plus de 900 000 € en piste, un sacré exploit pour le pensionnaire d'Andrew Balding. 

 

 

Ayant obtenu un rating de 118 au cours de sa carrière, Donjuan Triumphant est pourtant rentré au haras de la Barbottière au prix ultra-attractif de 4000 € la saillie...Pour comparer, Advertise, ayant obtenu le même rating, a débuté à 25 000 £ la saillie, tandis que Calyx, rentré au Haras avec 116 de rating, est proposé à 22 500 €. Et oui, Donjuan Triumphant peut être considéré comme le meilleur rapport qualité sur le marché des sprinters, et il est placé à un point en fait assez stratégique. Le Haras de la Barbottière, à Sablé Sur Sarthe, propose en effet un profil atypique dans un Ouest qui a malgré ce qu'on dit une jumenterie de plat, et n'est en même temps pas loin de la Normandie...

Côté pedigree, Donjuan Triumphant présente un concentré de vitesse, puisque son père est le crack Dream Ahead, dont il est d'ailleurs le fils le plus riche. Dream Ahead, stationné au Haras de Grandcamp, est non seulement une machine à faire des gagnants, mais des bons, avec Glass Slippers, Al Wukair, Dream Of Dreams, ou encore Tornibush. Mathuna, la mère de Donjuan Triumphant, est elle-même par le rapide Tagula, père de Canford Cliffs et Limato. Elle avait produit aussi la gagnante de Listed Caledonian Spring. Donjuan Triumphant compte dans sa famille proche les gagnants de stakes Wilside, Sarigan, Sestino, et Mariella...Notons par ailleurs qu'il est outcross du sang de Sadler's Wells et donc très facile à croiser. De la vitesse, de la dureté, à un prix défiant toute concurrence, vous savez où vous diriger cette saison...

 

GALERIE PHOTO:

 

 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...