Dans les prés du Haras d'Arthel (Guillaume de Brondeau)

30/08/2016 - Focus Elevage
Avec cette année 4 poulinières actives, l'élevage d'Arthel de Guillaume de Brondeau sort régulièrement des vainqueurs. Dernier exemple en date, le vaillant Ulysse d'Arthel, gagnant de sa 8ème course ce samedi 27 août à Vesoul. En 2016, cet élevage AQPS installé au nord de Nevers dans la Nièvre compte trois naissances : deux femelles par Rail Link Cokoriko et un mâle par Rail Link. Voir les PHOTOS.

Née le 25 avril, cette fille de Cokoriko est le 10ème produit de La Fée d'Arthel (Ragmar), gagnante, placée à Auteuil dans le Prix Bay Archer ou encore placée à Saint-Cloud dans le Prix Chloris. Cresus d'Arthel, un fils de La Fée né en 2012, s'est classé bon 2ème pour ses débuts dans un bumper à Ffos Las face à 12 adversaires en mai dernier

Né le 16 avril, ce fils de Rail Link est le premier produit de la multiple placée Venerie d'Arthel (Lavirco), elle-même fille de La Fée d'Arthel et actuellement pleine de Rail Link

Enfin voici la fille de la toute bonne Olga d'Arthel par Rail Link née le 8 mai. Actuellement pleine de Coastal Path Olga d'Arthel a déjà produit les Chimère d'Arthel et Aurelle d'Arthel (Prix Marise à Enghien). Sur la piste, Olga d'Arthel (Brier Creek) avait remporté 8 courses dont 5 à Cagnes-sur-Mer ainsi que l'important Prix Louis Champion à Enghien


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Dans les prés de : l'Elevage de Cotte (Georges Richardot)

Georges Richardot est éleveur de pur-sang et d'AQPS sur les terres voisines de Cluny en Saône-et-Loire. Sa jument AQPS de base, Vanille de Cotte, toujours bon pied bon oeil à l'âge remarquable de 29 ans cette année, a fait souche étant la mère du classique en plat Lilium de Cotte et l'aïeule des très bons Unique de Cotte, Ancolie de Cotte, Chicname de Cotte, Petit Robin ou encore l'arrière grand-mère de Calgary Fly (2 courses, 2 victoires) et Anibale Fly. Président de la société de courses de Cluny, Georges Richardot a également été élu à la tête de l'association des AQPS de la Saône-et-Loire. Voir les PHOTOS des foals.

Dans les prés du : Haras des Chataigniers (Clarence Signol & Xavier Brelaud)

Clarence Signol et Xavier Brelaud, un jeune couple d'éleveur installé en Saône-et-Loire au Rousset gèrent désormais une vingtaine de poulinières qui stationnent à l'année au Haras des Chataigniers où font la monte Blek, Robin du Nord et Willywell. Pour leurs croisements, Clarence et Xavier soutiennent bien entendu leurs étalons mais n'hésitent pas à se déplacer en Normandie ou dans l'Ouest. Voir les PHOTOS des foals 2016.

Dans les prés du : Haras du Pley

Anne et Baudouin de la Motte Saint Pierre vous présente leur foals 2016 dont la 1/2 soeur de Sainte Amarante par Authorized. Installé depuis 1981 à Radon au sud de l'Orne, voisin de la forêt d'Ecouves, le Haras du Pley est un élevage pluridisciplinaire. Ses élèves comme Tarla, triple lauréate de Gr.3 ou plus récemment Karla Maria, placée du Wild Monarch 2015, Russe Blanc, gagnant de Gr.3 en 2016 en Angleterre ont côtoyé dans les herbages les chevaux de plat tels Sainte Amarante, double gagnante de Listed en 2015, plusieurs fois placée de groupe et future poulinière au Haras du Pley ou encore l'infatiguable Jasnin.

Dans les prés du : Haras des Marais

Partons dans la Sarthe où se situe le Haras des Marais, créé en 2000 par Isabelle et Nicolas Simon. Ces jeunes éleveurs ont déjà élevés Gray Steel, un gagnant des Prix Amadou (Gr.2) et de Maisons-Laffitte (Gr.3) en obstacle. Polyvalent, leur élevage a sorti Prince Chéri en plat, lauréat de Gr.3 en Australie. Sa mère Princess Cheri est aujourd'hui toujours active et ce sont désormais ses fils cadets qui font parler d'eux. Prince Of The Hill, né en 2012, vient de remporter sa première course pour sa deuxième sortie sur 3400m en plat aux Sables-d'Olonne le 9 août dernier. Le même jour, son frère âgé de 2 ans, Prinz Hlodowig, a débuté cinquième, très proprement, dans l'important Prix de Crevecoeur à Deaville. Voir les PHOTOS des foals dont la soeur de Prince Chéri par Olympic Glory.

Dans les prés de : l'Elevage d'Hérodière (André Fremont)

Un élevage basé dans le Maine-et-Loire à Cheffes-sur-Sarthe. Pierrette et André Fremont élèvent depuis 20 ans avec un nombre de juments réduit. La marque "Hérodière" est aujourd'hui reconnue dans l'élevage et les courses AQPS. Leur porte-drapeau 2016 est sans aucun doute Bohème d'Hérodière gagnante de deux courses en début d'année à Fougères et Morlaix. La mère de cette jument a produit cette année une femelle par Maresca Sorrento, l'unique foal de l'élevage, à découvrir en PHOTO ci-dessous.

Dans les prés du : Haras de la Morinière

Un élevage qui a fêté ses 40 ans en 2014, année de la disparition de son fondateur, le regretté Armand Humeau. Le Haras de la Morinière a trouvé ses successeurs grâce à toute la famille Humeau aujourd'hui réunie autour de Sergine. Avec 4 victoires pour 3 chevaux différents, l'année 2016 a bien commencé. Les "Humeau" produisent des AQPS mais se sont diversifiés avec l'achat d'une fille de Galileo suitée cette année d'une pouliche de Makfi. Voir les PHOTOS des deux foals.