Quand la "vague" Juhen Cyprès s'empare d'Auteuil !

13/10/2020 - Focus Elevage
Il y a un peu plus d'un mois, la casaque de Michèle Juhen Cyprès n'avait encore jamais passé le poteau en tête à Auteuil. Mais tout change vite dans les chevaux, et voilà que Glace des Mers et Houle Secrète, deux pouliches issues de la "souche maison", ont fait rêver leur éleveuse/propriétaire. Rencontre. 

Michèle Juhen, une éleveuse propriétaire heureuse, ici avec la soeur de Houle Secrète, Klaire Secrète, née en 2020. 

 

Tout bascule très vite dans les chevaux, du mauvais comme du bon côté, mais c'est ça qui rend notre sport si intense et grisant. Michèle Juhen Cyprès, issue d'une grande famille d'éleveurs, avait déjà connu de grands succès, avec les Vézelay, Raz de Marée, Emirat et bien d'autres. Pourtant, l'ancienne cavalière n'avait encore jamais vu sa casaque franchir le poteau en tête à Auteuil, le temple de l'obstacle. En un gros mois, tout a changé, puisque Glace des Mers et Houle Secrète ont fait parler la poudre sur la Butte Mortemart, à la plus grande joie de leur éleveuse/propriétaire: " J'ai mes couleurs depuis mes 20 ans, mais je n'avais pas eu tant de partants à Auteuil. Ces dernières années, j'ai eu plus de chevaux à l'entraînement, surtout des femelles. Il n'y a plus de marché pour les jeunes chevaux, et l'année des "H", on avait 7 femelles à la maison ! C'est un gros investissement, mais qui commence à porter ses fruits. Des victoires comme celles-ci sont encourageantes et satisfaisantes, et elles montrent que le travail a été bien fait."

 

Glace des Mers a offert une première à la casaque de son éleveuse sur la Butte Mortemart (APRH)

 

Michèle a tout d'abord vu sa Glace des Mers s'envoler dans le prix Pierre et Bernard Cyprès, en hommage à son père et son grand-père. Un grand moment d'émotion: " Cette course, c'est un peu comme mon Grand Steeple, c'était un moment formidable. J'ai eu la chance de pouvoir le vivre en direct, grâce à Patrick Rouchez, mon salarié, à qui je peux confier mes chevaux en toute confiance. Glace des Mers fait partie de la première génération que l'on a vraiment commencé à exploiter en piste. On a bien cru qu'on ne la verrait jamais sur un hippodrome. Elle a eu un pépin de santé à 3 ans, un abcès interne au pied, dont on a mis longtemps à se débarasser. Elle n'est arrivée à l'entraînement chez Emmanuel Clayeux qu'à l'été de ses 3 ans ! "

1 mois après Glace des Mers, la casaque rouge à coutures jaunes de Michèle a encore fait très fort, avec la démonstration de Houle Secrète dans le prix Beaurepaire, en très bonne pouliche. Là encore c'est une belle histoire: " Houle Secrète est la première pouliche que j'ai mise chez Gabriel Leenders. Il l'avait repérée au concours de Décize. Elle était compliquée à canaliser ce jour- là, très bouillante. Je me rappelle qu'il m'a dit: elle a du gaz celle là, je l'aime bien. Il m'en disait le plus grand bien à l'entrainement. Le jour de la course, j'ai failli ne pas venir. J'avais des petits soucis avec mes poulains que j'ai dû soigner, et je pensais ne pas aller à Auteuil, mais mon salarié Patrick m'a convaincu, en me disant que ce serait dommage de rater les débuts d'une pouliche estimée. Je suis montée toute seule à Paris, et j'ai bien fait au final ! On le sait, il y a toujours beaucoup de petits soucis dans les chevaux, mais ce genre de victoire efface un peu tout le reste..."

 

Le bonheur de Michèle et son fils Thibault, aux côtés de Houle Secrète, Gabriel Leenders et Clément Lefebvre. (APRH)

 

Le succès de ces deux pouliches est aussi celui de la grande souche de Michèle, celle d'Ucello II. Cette famille qui est chez les Cyprès depuis de nombreuses générations lui a apporté beaucoup de satisfactions année après année, avec Vézelay et tous les autres: " C'est vrai qu'on m'a dit plusieurs fois que je devrais peut-être diversifier ma souche, et j'y ai pensé. Au final, je suis à l'aise avec cette famille, je la connais par coeur. Ce sont des chevaux avec du caractère, mais j'ai appris à les comprendre et mon salarié Patrick les connait aussi sur le bout des doigts.".

 Pour ce qui est des étalons, Glace des Mers et Houle Secrète sont toutes les deux des "Made in Cercy", comme la plupart des chevaux de Michèle: " Je suis l'éleveuse qui est la plus proche du Haras de Cercy au monde ! (Rires). Pourquoi se priver ? J'ai plusieurs fois été à des saillies à l'extérieur, avec de la réussite, mais cela a un prix, et Cercy est tout proche, et c'est très facile de travailler. La mère de Houle Secrète, Vague Secrète, est une Secret Singer, qui faisait aussi la monte à la station des haras nationaux. J'ai eu pas mal de chance avec cet étalon. C'est amusant, car mon père (NDLR: Bernard Cyprès) m'a dit à l'époque qu'elle me donnerait des bons chevaux à l'élevage, malgré qu'elle ait été un peu difficile à gérer pour ses entraîneurs. Il avait raison..."

 

Houle Secrète au concours de Décize en 2019, alors âgée de 2 ans

 

Après ce mois formidable, Michèle Juhen Cyprès savoure: " Je profite du moment, ça ne va pas arriver tous les mois ! Je prend beaucoup de plaisir maintenant à avoir des parts nombreuses sur mes élèves. Il vaut mieux avoir un groupe de chevaux qu'un cheval de groupe ! Je peux aller les voir, et le bonheur est le même que je gagne à Auteuil ou ailleurs. On a été obligé d'adopter cette politique d'exploitation des femelles, et on commence à en voir le résultat. Pourvu que ça continue !". Avec Glace des Mers, Houle Secrète, Gamine ou encore Habitante, vous n'avez pas fini de voir la casaque Juhen-Cyprès, tout en espérant que Michèle fasse encore des voyages fructueux sur la Butte Mortemart...Affaire à suivre !

 

 

Et voici Kadeau du Ciel, le petit frère de Glace des Mers par Karaktar. La relève est assurée ! 

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...