Prince Gibraltar, le nouvel étalon du Haras de Montaigu en 2016

22/10/2015 - Mercato des étalons
Le meilleur 2 ans français sur longues distances, classique à 3 ans et encore gagnant de Gr.1 à l’âge de 4 ans ; Prince Gibraltar revient en Normandie au Haras de la Reboursière et de Montaigu après y avoir vu le jour pour y être étalon dès la saison de monte 2016. Une syndication organisée par l’Agence FIPS est actuellement en cours de réalisation.
Fabrice Veron, Prince Gibraltar et Jean-François Gribomont après leur succès dans le Grand-Prix de Baden 2015 
 
Né au Haras de la Reboursière et de Montaigu en 2011, Prince Gibraltar y a été élevé pour le compte de l’éleveur – propriétaire belge Jean-François Gribomont. Si Prince Gibraltar fut racheté yearling pour 70.000€, ses frères et sœurs ont eux été vendus pour 200.000 et 100.000€. Princess Gibraltar est ainsi à l’entrainement chez Nicolas Clément. Cette propre sœur de Prince est d’ores et déjà gagnante à Pornichet. Son plus jeune frère, actuellement yearling est parti à l’entrainement chez Mark Johnston. L’Agence FIPS (Hervé Bunel) avait acheté la mère Princess Sofia (Pennekamp) en 2005, alors âgée de 3 ans et provenant de l’entrainement d’Henri-Alex Pantall. C’est d’ailleurs lui qu’avait conseillé la jument à Jean-François Gribomont.
 
Prince Gibraltar avait commencé sa carrière à Beaupréau. 3ème à Chantilly en débutant très sagement, ce fils de Rock Of Gibraltar a ouvert son palmarès dès sa deuxième sortie à Maisons-Laffitte. C’est alors que Jean-Claude Rouget repère le poulain et prend une part de celui-ci pour ses clients. Engagé dans le Critérium de Saint-Cloud (Gr.1), Prince Gibraltar y fait une démonstration et s’adjuge ainsi son premier Gr.1 laissant ses plus proches poursuivants à 5 longueurs. Christophe Soumillon qui lui était alors associé avait déclaré en descendant de cheval "Je n’ai jamais monté un 2 ans de cette qualité". Elogieux !
 
Après un léger souci de préparation durant l’hiver, Prince Gibraltar remporte sa première sortie de l’année à 3 ans dans le Prix Greffulhe (Gr.2). 3ème dans le Prix du Jockey-Club (Gr.1) de The Grey Gatsby, 2ème du Grand-Prix de Paris (Gr.1) puis 3 ème du Prix Guillaume d’Ornano (Gr.2) de Gailo Chop, Prince Gibraltar participe ensuite au Prix de l’Arc de Triomphe (Gr.1) 2014. Il y termine tout proche 7ème, à seulement 3 longueurs de Trêve.
 
Agé de 4 ans en 2015, il termine également 2ème du Grand-Prix de Chantilly (Gr.2) et signe une deuxième victoire de Gr.1 début septembre dans le Grand-Prix de Baden sous la selle de Fabrice Veron, le jockey de ses débuts, en battant alors les meilleurs chevaux allemands du moment. Encore 7ème dans un Arc 2015 extrêmement relevé, Prince Gibraltar devrait désormais participer au Grand-Prix de Bayern à Munich le 1er Novembre prochain. Une option pour le Gr.1 Premio Roma à Capanelle disputé en début du mois prochain a également été levée.
 
Revoir la victoire de Prince Gibraltar dans le Grand-Prix de Baden 2015
 
Prince Gibraltar sera visible lors des prochaines ventes d’élevage en décembre prochain au Pôle International du Cheval à Deauville soit le samedi 5 ou le dimanche 6 décembre 2015. Le prix de saillie n’est pas encore définitif mais il devrait être fixé à 5.000€ poulain vivant.
 
Racheté 1.350.000€ à la vente de l’Arc 2015 par Jean-François Gribomont, Prince Gibraltar fait actuellement l’objet d’une syndication organisée par Hervé Bunel qui nous a déclaré : « Le prix de la part est fixée à 22.500€. 60 parts sont proposées à la vente, elles donnent droit à 2 saillies par an au cours des trois premières années de monte. Ce tarif inclus notamment l’assurance mortalité et de fertilité pour la première année. » Pour réserver votre part, vous pouvez appeler Hervé Bunel au 06 16 24 16 83 ou Sybille Gibson au 06 48 31 67 53.
 
Cheval puissant et harmonieux, Prince Gibraltar possède surtout une accélération dévastatrice. Le voilà pris en photo la veille de la vente de l'Arc 2015 dans les écuries de Jean-Claude Rouget ©Arqana
 
Jean-François Gribomont nous a également précisé : "Il est vrai que nous aurions pu courir Prince Gibraltar à 5 ans mais je suis un fervent supporter de l’élevage français. J’ai pensé qu’il serait magnifique qu’il puisse revenir au Haras de Montaigu pour y être étalon grâce à l’amitié que j’ai pour Aliette et Gilles Forien. Ce cheval est extraordinaire et je suis en train d’écrire un livre à son sujet !"
 
TELECHARGER LA LIGNEE MATERNELLE DE PRINCE GIBRALTAR
 
Note : Le Haras de la Reboursière et de Montaigu a récemment changé de dénomination. Il devient ainsi le Haras de Montaigu où sont concentrés les activités d’étalonnage. Le Haras de la Reboursière est désormais la partie privée de l’élevage d’Aliette et Gilles Forien.

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Grand Destin

Grand Prix de Baden 2015 : Prince Gibraltar, 18 ans après Don't Worry Me

18 ans après le succès de Don’t Worry Me dans la Goldene Peitsche, Prince Gibraltar a offert à son éleveur – propriétaire Jean-François Gribomont un nouveau succès d’importance sur l’hippodrome de Baden. Le mâle de 4 ans a signé sa deuxième victoire de Gr. 1 dans le Grand-Prix 2015 sous la selle d’un Fabrice Véron remportant à cette occasion son premier Gr.1 ! Lire les INTERVIEWS de Jean-François Gribomont et Fabrice Véron et voir la GALERIE PHOTOS. Par Loïc STECHER.

Focus Elevage

Mubtaahij et les "Garçon" de l'Hôtellerie, nouveaux princes de Dubaï

Grande par la taille et par son talent de poulinière, Pennegale est en pension depuis plusieurs saisons chez Jean-Pierre, Isabelle et Guillaume Garçon au Haras de l’Hôtellerie aux Champeaux dans l’Orne. Samedi dernier, son fils Mubtaahij s’est magistralement imposé dans l’UAE Derby à Meydan sous la selle de Christophe Soumillon. Retour sur l’extraordinaire production de la représentante de Dunmore Stud.

Ventes & Shows

Arqana Février 2015 : bilan JOUR 2, DIFFERES & PHOTOS

Deuxième journée de cette première vente de l’année, la vente mixte de février s’est terminée avec un bilan négatif en comparaison avec le même exercice 2014. Le pourcentage de vendus a nettement diminué passant de 86,96% en 2014 à 74,25% cette année. Les autres indicateurs furent eux aussi en baisse. En revanche, le top price a dépassé celui de 2014 : 80.000€ ont été déboursés par l’agence FIPS pour une pouliche maiden par Dubawi et Ponte Brolla. VOIR LES DIFFERES & PHOTOS de la deuxième journée.