L'allemand KAMSIN étalon au Haras d'Etreham en 2017

15/09/2016 - Mercato des étalons
Père d'On The Go, un des meilleurs 3 ans du printemps 2016 à Auteuil, l'allemand Kamsin (Samum) a été recruté par le Haras d'Etreham pour renforcer son parc étalon de vocation obstacle en 2017.

Kamsin

 Aujourd'hui âgé de 12 ans, Kamsin a pris une envergure européenne en 2016, notamment grâce à Guillaume Macaire et Benoit Gabeur, entraineur et éleveur d'On The Go. Ce dernier avait envoyé en Allemagne sa jument Sacral Nirvana, dauphine du Finot  et fille de l'excellente Aubane (2 fois 1e de Listed à Auteuil) alors qu'elle était maiden pour lui faire rencontrer un étalon alors méconnu en France du nom de Kamsin. Celui-ci, alors installé étalon depuis 3 ans en 2012, ne rencontrait guère de juments à Gestut Karlshof chez la famille Faust, dont on connait bien le jeune membre Holger Faust, courtier toujours très présent à Deauville. Pourtant, le fils de Samum (Monsun), issu de la souche maternelle de Konigssthul (le mère de Monsun), avait eu une carrière de course formidable chez Peter Schiergen, auréolée de son succès dans le Derby Allemand suivi de ses victoires face à ses aînés dans le Rheinland Pokal et le Grand Prix de Baden-Baden, 2 autres Gr.1.

 


Kamsin lors de sa victoire dans le Grand Prix de Baden Baden.

 

Ce cheval a donc eu du mérite pour obtenir ses 1e succès avec sa 1e génération de 3 ans en 2014, notamment ceux d'Amazonit, lauréat d'un Derby Trial (Gr.3) et de Samkira, gagnante d'une Listed en Italie. Entre temps, il était passé par Gestut Röttgen puis s'était rapproché de la France, à 45 min de la frontière, à Gestut Ohlerweiherhof depuis 2015. Ce printemps, alors qu'il était proposé à 3000 €, il a reçu la visite de plusieurs juments françaises qui ont fait le déplacement, et Guillaume Macaire a acquis 2 de ses produits à la dernière vente de yearlings de Baden-Baden.

 


On The Go (photo APRH)

 

Beau bai d'1,62m, Kamsin n'as pas encore de tarif déclaré. Il vient épauler l'autre jeune Masked Marvel dans la cour d'étalons d'obstacle du Haras d'Etreham, qui compte les piliers Poliglote et Saint des Saints, âgés respectivement de 24 et 18 ans, et archi bookés de juments avec 56 et 113 juments couvertes en 2016.

Il faut noter que la propre soeur de Kamsin a fait tomber le marteau à 180.000 € cette année à Baden-Baden, pour le compte des propriétaires de Danedream. Par ailleurs, s'il porte le sang les plus grands germaniques, est forcément exempt des sangs de Cadoudal (père de grand-mère d'On The Go) ou Mansonnien (père de mère d'On The Go), mais aussi de ceux de Sadlers'Wells.

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Almanzor, le nouveau crack européen dans les Irish Champion Stakes, le REPORTAGE

Le français Almanzor a battu un sacré lot dans l’édition 2016 des Irish Champion Stakes. Il mérite tout naturellement le titre de meilleur cheval européen pour la plus grande joie de son entraineur Jean-Claude Rouget, son éleveur le Haras d’Etreham, son lad Thibault tous présents à Leopardstown et bien sur son jockey Christophe Soumillon. Vivez la course avec le grand patron, alias Jean-Claude Rouget, qui se lâche dans les tribunes de l’hippodrome. Voir le GRAND REPORTAGE et la GALERIE PHOTO.

Grand Steeple Chase de Paris 2016 : le scénario déchirant de Guillaume Macaire

Il présentait trois concurrents dans l’édition 2016 du Grand Steeple Chase de Paris et pouvait avant le coup placer ses trois guerriers sur les plus hautes marches du podium. Guillaume Macaire a été entendu par les dieux divins des courses en signant le jumelé mais aussi et surtout touché par la disparition d’As d’Estruval qui s’est accidenté mortellement. Le cadet So French a battu son aîné Storm Of Saintly offrant une quatrième victoire à l’homme de Royan, un deuxième succès pour la propriétaire Magalen Bryant ainsi que pour l’éleveur Benoit Gabeur.

Les premières juments de Bathyrhon sont pleines

Bien qu'arrivé tardivement au haras cette année, Bathyrhon s'est tout de suite attiré les plus belles demoiselles pour la saillie au Haras de la Hêtraie. Ainsi, 2 des 3 premières juments saillies par le fils de Monsun viennent d'être testées pleines. Il s'agit de deux jeunes poulinières. La première a pour nom Fassination. Cette fille de Martaline est déjà la mère de deux vainqueurs. Elle est aussi et surtout une soeur de Westonne (d'où So French et Device), Off By Heart, Nagging et Westos et appartient à Benoit Gabeur. La seconde poulinière testée pleine n'a pas à rougir des origines de la première puisqu'elle est soeur de Red Name (Prix Finot Listed) par Saint des Saints. Ville Sainte appartient à Valérie et Xavier Leredde du Haras des Rouges.