Diamond Boy exporté en Irlande

08/08/2017 - Mercato des étalons
Jeune étalon dont la production était déjà très demandée par la clientèle britannique, Diamond Boy a quitté le Haras de la Croix Sonnet pour s'envoler vers le sud de l'Irlande et Kilbarry Stud, où il va s'installer chez Con O'Keefe.


Diamond Boy

 

C'était l'unique fils de Mansonnien à faire la monte en France. Diamond Boy, cousin de Torrestrella (Poule d'Essai des Poulains, Gr.1) et frère de Gold or Silver, gagnant de Gr.1 en obstacle, avait remporté une listed en plat chez François Doumen avant de succéder à son père comme étalon au Haras de la Croix Sonnet près de Deauville. Bien qu'ayant assez peu sailli à ses débuts (32 juments en 2012 et 36 juments en 2013), Diamond Boy a connu une très bonne réussite dès la sortie de sa 1e génération de 3 ans en 2016.

S'il n'a pas fait de gagnants à Auteuil, il a eu Viola St Goustan à Pau et Dont Hesitate, lauréate du Prix d'Estruval (Gr.3 AQPS) ce printemps à Maisons-Laffitte. Avant même qu'il ait donné son 1e vainqueur, les bruits et les modèles de ses produits étaient si favorables que Diamond Boy était monté à 109 juments saillies en 2016. Il vient de conclure sa saison 2017 avec plus de 130 juments saillies.

 

 

Les investisseurs anglo-irlandais, qui font 100% du marché et de la valeur des chevaux d'obtacle en France, et qui sont toujours à l'affut d'un étalon commercial, l'ont désigné unanimement comme la future star des étalons sauteurs. Ce printemps, deux de ses produits de 3 ans se sont vendus respectivement 100.000 £ à Spring Store Sale de Doncaster et 70.000 € à la Derby Sale de Fairyhouse en Irlande.

 


Diamond Boy ce matin au Haras de la Croix Sonnet juste avant de monter dans le camion

 

Il n'en fallait pas plus qu'un étalonnier irlandais, Con O'Keefe, cherche à acquérir le cheval. Il a pu mettre la main sur le fils de Mansonnien qui a quitté le Haras de la Croix Sonnet le matin du 8 aout 2017, comme indiqué sur le facebook du courtier Guy Petit. Diamond Boy va s'installer à Kilbarry Lodge Stud, dans le comté de Waterford au sud de l'Irlande.


Voir aussi...

Zoom Etalon

Des premiers groupes pour Diamond Boy et Buck's Boum, le printemps est si bon

Mon Dieu que cette saison est belle. Les températures remontent, les jupes des filles se raccourcissent et les chevaux gagnent des groupes. C’est ainsi que de jeunes étalons se sont distingués cette semaine pour la première fois dans les courses de groupe. Dans l’ordre chronologique, commençons par le succès (partagé vous comprendrez) de Dont Hesitate dans le Prix d’Estruval vendredi 1er avril à Saint-Cloud puis par celui d’Al Boum Photo dans un Gr.2, un Novices’ Hurdle à Fairyhouse en Irlande, ce dimanche. Leurs pères respectifs Diamond Boy et Buck’s Boum savourent.

Ventes & Shows

ROUTE DES ETALONS J1/Equipe 1 : Croix Sonnet, Quesnay, Thenney, Colleville, Huderie, Bouquetot

Couverts de plusieurs couches de manteaux, Yannick Leboeuf alias Jaja et Loïc Stecher surnommé La Miche sont des deauvillais d'un jour. Ils parcourent en effet les Haras de la Croix Sonnet, le Haras du Quesnay, le Haras du Thenney, le Haras de Colleville, Haras de la Huderie, Haras du Bouquetot en ce samedi 21 janvier, premier jour de la Route des Étalons 2017. Voir les FILMS et GALERIE PHOTOS

Ventes & Shows

Haras de la Croix Sonnet (Blue Bresil, Irish Wells & Diamond Boy) : Route des Etalons 2015

Le Haras de la Croix excelle sur tous les tableaux en obstacle : ventes, un de leurs yearlings s'est vendu 150.000€ en novembre 2014; courses, Whisper, un élève maison s'est imposé dans un Gr. 1 à Aintree en 2014 et en termes d'étalonnage. Après Tip Moss, Mansonnien et Astarabad, Noëlle Hosselet propose trois étalons pour la saison de monte 2015. Voir la VIDEO et les PHOTOS de Blue Bresil, Irish Wells & Diamond Boy lors de la Route des Etalons 2015.