Fly With Me débarque dans l'Ouest chez Eric Leray

02/09/2020 - Mercato des étalons
Seul fils du grand Beat Hollow à faire la monte en France, Fly With Me va changer de haras en 2021, année où ses premiers 3 ans fouleront les pistes. Ce triple gagnant de groupe au profil particulier est arrivé chez Eric Leray au Haras de la Haute Chaussée en Mayenne, où il rejoint notamment Nidor.  

 

Eric Leray vous présente sa nouvelle recrue en Mayenne, le magnifique Fly With Me ! 

 

Eric Leray va enregistrer une recrue de choix pour la saison 2021, qui arrivera à une période cruciale de sa carrière. Le jeune étalon Fly With Me aura l'an prochain sa première génération de 3 ans en piste, un moment toujours capital pour un sire catégorisé obstacle. Jusqu'ici, ce beau gris faisait la monte à l'élevage du Fruitier dans l'Allier, chez Hubert Alamartine qui l'avait fait débuter sous la banière Promosire (Sylvie Le Gall) en 2017. Il y aura sailli plus de 120 juments, ses produits donnant entière satisfaction aux éleveurs. Vous aurez d'ailleurs l'occasion de voir 10 de ses produits au Chaser Day samedi à Paray Le Monial. Il débarque désormais en Mayenne au Haras de la Haute Chaussée, où il rejoint Nidor et Agent Secret. 

 

 

 


Entrainé par Eric Libaud, né et élevé au Haras de la Barbottière à Coupesarte en Normandie par l’Ecurie Luck, un propriétaire alsacien naisseur des « Jiel » au trot, Fly With Me a battu des chevaux de la trempe de Walzertakt, Candarliya, Mille Et Mille, Chalnetta, High Jinx, Spirit Jim, Bathyrhon, Solow, Les Beaufs, etc…

Gagnant en débutant à Cholet au printemps de ses 3 ans sur 1900m, ce beau cheval gris toisant aujourd’hui 1,65m, avait enchainé sa saison par deux autres victoires à Lyon Parilly et Saint-Cloud. Déjà placé de Listed à 3 ans, il est devenu un cheval incontournable dans les groupes et Listed dès 2014. Alors âgé de 4 ans, Fly With Me a gagné le Gr.2 Prix Vicomtesse Vigier. L’année suivante, il s’est adjugé le Prix Gladiateur (Gr.3) et cette année le Prix de Barbeville (Gr.3). Placé dans 4 courses de groupe, Fly With Me est aussi triple lauréat de Listed à 5 et 6 ans.

 

Fly With Me, une véritable peinture comme on dit dans le jargon ! 

 


Sa mère, la bonne Bird Of Paradise, est issue du croisement Highest Honor sur Kaldoun. Elle est elle-même la fille de Kaldance qui avait remporté le Prix Finot en 1997 pour Jehan Bertran de Balanda, sous la selle de Dominique Bressou. Le père de Fly With Me, Beat Hollow (Sadler's Wells) a été un grand étalon d'obstacle et de plat, Outre Manche, et a fini sa carrièr à Ballylinch Stud en 2018, où il coule une heureuse retraite. Véritable référence dans son pays, mais assez méconnu en France, ce quadruple gagnant de Gr.1 sous la casaque de Khalid Abudllah a été capable de produire en plat la gagnante de Gr.1 à 2 ans Proportionnal (prix Marcel Boussac Gr.1), ou encore Wicklow Brave, qui fut d'ailleurs un grand coursier pluridisciplinaire. En obstacle, il a notamment produit Cinders And Ashes et Hollow Tree. Un de ses fils a encore été acheté 255 000 £ à la Cheltenham Sale cette année.

 

En bref, Eric Leray proposera l'an prochain dans l'Ouest un profil quasiment unique en France, qui produit bien, et qui est surtout un très très beau cheval ! Nul doute que les éleveurs viendront nombreux à sa rencontre. Si ce n'est pas une certitude, il semblerait logique que le cheval participe également au prochain Salon des étalons du Lion d'Angers, afin d'être présenter à ceux qui ne le connaissent pas encore. Sa popularité sur les rings de vente est elle déjà bien établie, avec deux foals vendus 20 000 et 26 000 € en Irlande l'an passé. Il continuera d'officier à 1800€ dans l'ouest.

 

Beat Hollow, un grand étalon pour toutes les disciplines du galop, et père de Fly With Me

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Actualités

Eric Leray l'entraîneur...et driver cascadeur !

Grande figure des courses de l'Ouest, Eric Leray est plus connu au galop, étant notamment l'entraîneur de l'excellent Valtor ou encore de Argentier. L'homme de Senonnes a pourtant une facette que l'on connaît moins, celle d'entraîneur de trotteurs et de driver amateur. Dimanche dernier à Senonnes, on l'a vu finir 2ème, après un numéro de rodéo avant course! Il a aussi réclamé la gagnante de la course d'après, Dona des Apres.