Tattersalls October: Un Kingman à 2,7M, encore pour Fawzi Nass !

07/10/2020 - Ventes & Shows
Déjà acheteur de la soeur de Sottsass à ARQANA en septembre, le Bahreini Fawzi Nass a encore fait chauffer le portefeuille à la vente de yearlings d'octobre de Tattersalls. A Newmarket, il a déboursé 2,7M de Guinées pour s'offrir un frère du gagnant de Guinées Galileo Gold par la jeune star Kingman. Le marché s'est globalement inscrit dans la lignée des autres ventes. 

 

Anthony Stroud et Godolphin continuent de dépenser malgré le contexte...une bonne nouvelle ! (©Racing post)

 

Pas de miracle à Tattersalls October, mais une ligne conductrice qui nous donne quand même un sacré baromètre pour la fin d'année. Finalement, comme quasiment toutes les autres ventes de yearlings, il y a eu une baisse des indicateurs de 20/30 % avec un prix moyen passant de 280 000 Gns à 190 000 Gns. Cependant, on peut constater une certaine résiliance de la part des vendeurs, avec 77% de lots achetés.. Il faut savoir se serrer la ceinture, même à ce haut niveau, mais au moins cette baisse généralisée peut amener à des solutions communes, les éleveurs chuchotant déjà qu'il va falloir revoir les prix des saillies à la baisse pour garder une dynamique productive... Affaire à suivre. 

  

Le fils de Dubawi acheté 2,1M de Gns par Godolphin

 

Malgré cela, comme à ARQANA en septembre, on a pu constater que les grosses fortunes du galop avaient toujours l'envie d'investir ! Ainsi, Godolphin a signé le bon via Anthony Stroud pour 3 yearlings millionaires. Le premier était un fils de la star Dubawi et de Cushion, une soeur du gagnant de groupe Elarqam, elle-même gagnante de Gr.3 et issue de la gagnante d'Oaks Attraction. Godolphin a payé 2,1M de Gns, puis 1,1M pour le propre frère de Elarqam, donc issu de Frankel. Ce dernier a aussi réalisé le 3e top price avec une petite soeur du gagnant d'Arc Golden Horn, et du prometteur Dhahabi, 2e de listed à 2 ans en 2020. Elle a été achetée 2M de Gns tout rond, permettant à Godolphin de se positionner comme top-acheteur, affirmant le soutien de Cheikh Mohammed à la planète course. 

 

Le top price de la première session, un fils de Kingman à 2,7M de Guinées !

 

Cependant, les "Boys in Blue" n'ont encore pas fait le top-price, qui a été l'apanage du même tandem que celui de Deauville, à savoir Oliver St Lawrence et son client du Barhein Fawzi Nass. Rappelons qu'ensemble, ils avaient acheté 2,5M € la petite soeur de Sottsass par Dubawi en septembre à ARQANA. Cette fois, ils ont craqué pour un fils de Kingman et de Galicuix, qui est donc un petit frère du gagnant de 2000 Guinées Galileo Gold, devenu étalon. L'histoire est formidable pour Colin Murfitt de Pantile Stud, qui avait acquis la mère pour 8000 Gns, alors qu'elle n'avait pas encore sorti Galileo Gold, et que son frère Goldream n'avait pas encore explosé comme il l'a fait dans les Gr.1 sur le sprint. On peut dire que l'investissement est largement remboursé... Rappelons que Fawzi Nass, l'acheteur, est une des grosses fortunes du Barhein, qui est également un entraîneur lauréat de Gr.1 au Carnaval de Meydan. Après avoir tenté d'entraîner en Angleterre, il a laissé ses effectifs à plusieurs entraîneurs de renom. Il est donc probable que le fils de Kingman reste en Angleterre pour la suite de sa carrière. Il devient le yearling le plus cher acheté en 2020.  (VOIR LE PEDIGREE DU TOP PRICE)

 

 

 

 

Kingman prouve encore un peu plus, s'il vous fallait encore des arguments, qu'il est en train de prendre une envergure immense, alors que ses premiers produits n'ont que 4 ans. Le père de Palace Pier, Persian King ou encore Calyx a toutes les clés en main pour prendre la relève de Galileo et Dubawi, et former avec son voisin de box Frankel un formidable duo pour Juddmonte Farms. Quant à nos étalons français, ils n'ont pas mal réussi à Tattersalls, avec de beaux prix pour Siyouni, auréolé de la victoire de Sottsass, mais aussi une fille de Kendargent qui a passé la barre des 100 000 Gns en provenance de Colleville pour...Etreham ! Les français de Fairway Consignment et du Haras de Saint-Pair ont aussi bien réussi leurs ventes. 

 

Kingman, toujours plus grand ! (©Juddmonte Farms)


Voir aussi...

Actualités

Palace Pier et la danse de la pluie de John Gosden dans le Prix Jacques Le Marois

Malgré des conditions éprouvantes, Palace Pier est parvenu à préserver son invincibilité en remportant le Prix Haras de Fresnay le Buffard-Jacques Le Marois (Gr.1), hier à Deauville, offrant un second succès dans cette épreuve à son entraîneur, John Gosden, après Kingman, le père de Palace Pier, en 2014, n'ayant jamais vu d'un bon oeil la pluie s'abattre sur le tracé deauvillais, bien que cela lui ait porté bonheur à deux reprises...

Ventes & Shows

Breeze Up de Tattersalls : les meubles sont sauvés

Dans des conditions particulièrement difficiles, à huis clos, Tattersalls a organisé ses 2 ventes Breeze Up, celle de la Craven et celle d'Ascot, prévues en avril, le même jour hier  jeudi à Newmarket. Les chiffres ont baissé bien sûr, et les absents furent très nombreux, mais dans l'ensemble les meubles ont été sauvés pour les pinhookers, ce qui est un indicateur très important pour les prochaines ventes de yearlings.