Curaro Light offre un premier succès à Al Wukair à Toulouse

27/05/2021 - Zoom Etalon
Entraîneur de l'excellente 2 ans Plainchant en 2020, le testerin Maurizio Guarnieri est très habile avec la jeune génération, et le prouve hier à Toulouse avec le beau succès de Curaro Light. La pouliche élevée par Marie Laure Collet et Bernard Jeffroy offre au passage une première victoire à son père, le jeune étalon de Bouquetot Al Wukair. ECSSO.FR

Maurizio Guarnieri ouvre la marque avec ses 2 ans en 2021, et offre un 1er succès à Al Wukair (APRH)

 

Installé sur le centre d'entraînement de la Teste, l'italien Maurizio Guarnieri connaît une belle ascension ces dernières années, notamment grâce à ce qu'il réalise avec ses 2 ans. Véritable spécialiste de la jeune génération, Guarnieri l'a montré en 2020 avec la formidable Plainchant, qui lui a permis de remporter 2 courses de groupe, avant de traverser la Manche pour aller chez John et Thady Gosden. Cette tête d'affiche a lancé Maurizio Guarnieri, qui a aujourd'hui un large effectif de 2 ans, et a gagné sa 1ère course du genre hier à Toulouse, avec la sympathique Curaro Light. 4e pour ses débuts à Tarbes, cette pouliche très courageuse a ouvert son palmarès hier en devançant d'une tête Le Houlme, un fils de la bonne La Hoguette. 

 

 

">https://twitter.com/pedigreeupdate/status/1397692843288788993?ref_src=twsrc%5Etfw">May 26, 2021

 

 

Curaro Light illustre bien les achats judicieux de Maurizio Guarnieri, qui l'a acquise via Federico Barberini pour 13 000 € seulement, à la vente d'octobre ARQANA & OSARUS 2020. Avec les primes propriétaires relevées pour les 2 ans, Curaro Light totalise désormais un peu plus de 17 000 € de gains ! La pouliche est née et a grandi au Haras de Clairefontaine de Marie Laure Collet, qui l'a co-élevé avec Bernard Jeffroy, père de Thomas et Benoit. Ce sont les Jeffroy qui avaient acheté la mère Geriba pour seulement 3 000 € à la vente d'automne 2016. Inédite, la fille de Redoute's Choice est une soeur de l'excellente stayeuse Verema, triple gagnante de groupe. Cette souche de François Dupré, passée ensuite dans le giron des Aga Khan Studs, a donné les prestigieux Natroun, Valanour, Vereva ou Vayrann, autant de champions certes, mais sur les distances classiques voire plus longue, ce qui pouvait expliquer le manque d'intérêt pour cette jument. 

 

La petite Curaro Light en 2019 dans les prés de Marie Laure Collet 

 

Malgré tout, Geriba s'avère une bonne poulinière, et Curaro Light est son premier produit, et unique à ce jour ! Geriba a été saillie cette année par Birchwood. Quant à Curaro Light, elle offre une première victoire à Al Wukair, l'un des jeunes sires du Haras de Bouquetot. S'il n'avait débuté qu'à l'automne de ses 2 ans, âge auquel il était invaincu, Al Wukair aurait pu fouler les pistes bien plus tôt sans un pépin de santé mineur. Le gagnant des prix Jacques Le Marois (Gr.1) et Djebel (Gr.3), également placé des Guinées Anglaises, a donc ramené une vitesse que n'avait pas nécessairement la famille de Curaro Light, pour sortir une 2 ans "vite et précoce". Fils de Dream Ahead, un étalon remarquable, surtout dans le registre du sprint, Al Wukair a une mère par Machiavellian, comme Shamardal, Dark Angel, Zoffany, Territories, mais aussi Mehmas, qui fut la sensation des étalons de première production en 2020. Bon sang ne saurait mentir, et Al Wukair, qui est proposé à 6 000 € en 2021, ouvre logiquement son palmarès au haras. (relire l'article sur les premiers 2 ans de Al Wukair). 

 

Le beau Al Wukair fait déjà parler de lui


On en parle dans l'article

Voir aussi...