Leurs premiers 2 ans en 2022 (3/7) : Jimmy Two Times

09/02/2022 - Zoom Etalon
  Un bon nombre d'étalons stationnés en France auront leurs premiers 2 ans en piste en 2022. Avant l'apparition de cette génération sur les hippodromes, on se penche sur le profil de ces nouveaux arrivants, en analysant leur carrière, leurs origines, mais aussi les résultats aux ventes et les premières tendances à l'entraînement. Continuons la série avec Jimmy Two Times, stationné au Haras de Montaigu.

Jimmy Two Times, à redécouvrir à Montaigu

 

Ses performances : un modèle de régularité au haut niveau

C'est un vrai cheval de course comme on les aime. En 19 sorties, Jimmy Two Times a gagné 6 fois et pris 8 places sur le podium. Invaincu lors de ses 2 premières courses sur très courtes distances, il a ensuite conclu 4e du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr.2), puis 2e du prix Zeddaan (L.). En restant sur des distances inférieures à 1600m, Jimmy Two Times a gagné sa première listed à Deauville dans le Marchand D'or, puis son premier groupe dans le Prix  de la Porte Maillot, avant d'être proche 3e du prix Maurice de Gheest (Gr.1), puis 4e du prix de la Forêt (Gr.1). Pour sa rentrée à 4 ans, il a pris ses marques sur le mile en remportant le Prix Edmond Blanc (Gr.3), avant de passer sous les couleurs Godolphin et de confirmer dans le Muguet (Gr.2). Absent 1 an, il est revenu en prenant 5 podiums consécutifs dans des Gr.3... un vrai métronome ! Jimmy Two Times a par ailleurs prouvé sa classe sur un éventail de distances très large, et dans tous les terrains. 

 

Etalons au palmarès du Prix du Muguet : Exit To Nowhere, Green Tune, Dansili, Vadamos...

Étalons au palmarès du Prix Edmond Blanc : Highest Honor, Polar Falcon, Take Risks, Kaldounevees, Dansili, My Risk

 

 

Son père : Kendargent, le magicien blanc qui a contredit les pronostics

Alors qu'il n'avait même pas gagné de courses black-type, Kendargent est rentré étalon au Haras de Colleville, où beaucoup lui prédisaient un échec assuré. Mais avec le soutien sans faille de Guy Pariente, et surtout sa qualité intrinsèque, le magicien blanc a réussi à devenir l'un des étalons emblématiques de l'hexagone, comme le furent avant lui ces illustres aieux Kendor et Linamix. Machine à faire des vainqueurs, Kendargent réussit dans la précocité pure, autant que sur les distances classiques, et même en obstacle. Il a enfin atteint la récompense du gagnant de Gr.1 l'an dernier avec Skalleti, après avoir produit une kyrielle d'excellents chevaux comme Restiadargent, Skazino, See The Rose, Soleil Marin, Kenhope, Kendam, ou encore Goken. Ce dernier a été son premier fils au Haras, et a été le leader des étalons de première production en 2020. Kendargent est aussi un fameux père de mères. Bref, tout lui réussit, donc père de pères, cela ne devrait pas poser de problèmes ! 

 

Kendargent, une star à la française 

 

Sa lignée maternelle : la rencontre des grands noms français

Issu d'une mère gagnante à 2 ans à Saint Cloud, Jimmy Two Times descend en droite ligne de la grande championne Pretty Polly, célèbre pour avoir réussi la Triple Couronne anglaise des Pouliches : Guinées, Oaks et St Leger. Cette légendaire coursière a tracé son chemin jusqu'à Jimmy Two Times. Il vient surtout d'une proche famille de vrais chevaux de courses. Sa grand-mère Saperlipoupette, gagnante de Gr.3 en Allemagne, a couru de 2 à 6 ans. La lignée révèle d'excellents chevaux d'obstacle comme Gardons Le Sourire et Dalila Du Seuil, qui ont la particularité d'avoir beaucoup de speed, mais aussi la bonne Envie de Rire, qui s'est placée de Gr.1 aux Etats-Unis. 

 

Anabaa, un autre patriarche français 

 

Jimmy Two Times est surtout né de l'union entre des courants de sang emblématiques. Fils de Kendargent donc, sa mère est par le formidable Anabaa, qui a été l'un des plus grands étalons français. Au Quesnay, il a bien sûr conçu Goldikova, mais aussi Anabaa Blue, Plumania ou encore Style Vendôme. Ce top sprinter est devenu un père de mères de référence, ses filles ayant produit Trêve, Hartnell, Capri, Bolshoi Ballet, Marianafoot, ou encore Lush Lashes. Le grand-père maternel de Jimmy Two Times, Highest Honor, a lui aussi été un étalon remarquable, issu du croisement entre Kenmare et Riverman. Il a beaucoup influencé l'élevage en France, et ses filles ont aussi remarquablement tracé, via Cavalryman, Recoletos ou encore Solow. Jimmy Two Times est ainsi inbred sur Kenmare, et Gay Mécène, et rassemble tous les courants de sang classiques français. 

 

Voici le seul yearling de Jimmy Two Times à être passé en vente en France en 2021

 

Ses premiers yearlings : rares, mais bien accueillis !

La particularité de Jimmy Two Times est bien sûr d'avoir débuté sa carrière d'étalon en Allemagne avant d'arriver à Montaigu en 2021. On a donc vu très peu de ses produits aux ventes en France, même si un yearling a été acheté 17 000 € par Toby Jones en novembre dernier à ARQANA. C'est d'ailleurs son seul produit de première génération à être passé en vente sur notre sol. En Allemagne, 2 yearlings ont dépassé les 20 000 € à BBAG, un bon résultat quand on sait qu'il fait la monte à 3500 € cette année. 

Il est surtout intéressant de voir les juments qu'il a saillies en première année. Il y avait par exemple une propre soeur de la championne allemande Baila Me, mais aussi la mère de la gagnante de Gr.2 Sky Full Of Stars, qui est d'ailleurs par Kendargent, ou encore une soeur de la mère du Derby Winner Laccario. Ces souches allemandes ne sont bien sûr pas précoces, mais souvent gage de qualité. 

 

Allez Jimmy, y a plus qu'à ? 

 

Les premiers 2 ans : à l'image du père ? 

Evidemment, il est compliqué d'avoir du recul sur la production de Jimmy Two Times, même si l'on sait qu'un premier produit est déclaré à l'entraînement chez Mario Hofer, qui est loin d'être le moins habile. La jumenterie allemande n'étant pas forte en nombre, Jimmy Two Times mettra peut-être un peu de temps à sortir, d'autant que le programme local n'est pas tourné vers la vitesse, un registre dans lequel Jimmy Two Times devrait exceller au vu de son profil. 

Toutefois, il n'est plus rare de voir des entraîneurs allemands passer nos frontières pour venir courir leurs 2 ans sur notre sol, et si la production révèle un peu de précocité, on pourrait dès lors espérer les voir en 2022. Toujours est-il que Jimmy Two Times a démontré assez de vitesse pour prétendre à produire du 2 ans, et par le même biais amener un peu de précocité à des souches allemandes de tenues... Affaire à suivre ! 

 

 

On en parle dans l'article

Voir aussi...

Le premier foal d'Hello Youmzain est né à Montaigu

Champion sprinteur, lauréat de 2 épreuves de Gr.1 sur 1000 mètres ligne droite, Hello Youmzain est devenu étalon en 2021 au Haras d'Etreham, qui était devenu co-propriétaire du cheval durant sa carrière de course. Entré au haras en 2021 au tarif de 25 000€ la saillie, Hello Youmzain est devenu le seul fils du meilleur père de 2 ans en Europe, Kodiac, à faire la monte en France. Son pedigree, sa carrière et son physique ont beaucoup plu aux éleveurs, et Hello Youmzain a saillie 140 jument en première saison. Découvrez en photo sa première pouliche née.