Le sprinter Gammarth devient étalon au nouveau Haras de Chantemerle

11/11/2019 - Mercato
 De retour de Suède, le sprinter Gammarth, qui allie vitesse et modèle (1,67 m) s'installe étalon au Haras de Chantemerle, créé récemment par son propriétaire éleveur Gérard Mimouni. Celui-ci propose la gratuité de la saillie au 15 premiers candidats !


Gammarth, double vaiqueur du Prix de Seine-et-Oise (Gr.3) sur les 1200 m de Maisons-Laffitte. Photos APRH

 

Lui qui a découvert le monde des chevaux et des courses lorsqu'il tenait une galerie d'art à Deauville, Gérard Mimouni, aujourd'hui administrateur de biens, a aujourd'hui fait sortir de terre le Haras de Chantemerle à Danestal, dans le triangle d'or de l'élevage du pur-sang du Calvados. Il a mis les moyens pour construire des écuries toutes neuves et tout confort avec des installations top niveau sur les 35 hectares de terres bovines autour d'un manoir entièrement refait. Mais ce qui est le plus original, c'est que cet ancien éleveur sans sol, avant de se lancer dans cette aventure personnelle, a appris de ses propres mains, le métier d'éleveur depuis la base chez Martine Van de Kerchove au Haras du Camp Benard. " J'ai tout appris là-bas, à commencer par curer des boxes et conduire la tracteur. Martine me trouvait un peu bizarre, mais j'ai voulu savoir faire moi-même ce que je demandrais à faire plus tard".

 


Gérard Mimouni, entouré de Paul Nataf, Alex Pantall et Mickaël Barzalona.

 

Le Haras accueille des pensionnaires depuis 2013. Aujourd'hui, Gérard Mimouni, connu aussi en obstacle pour avoir élevé le futur champion irlandais MIn, peut donc accueillr son premier étalon dans son jeune haras où il a déjà une 10aine de poulinière, un effectif qu'il compte enrichir à la vente de Deauville de décembre. Son 1er étalon n'est pas n'importe qui à ses yeux car c'est aussi son élève, le vaillant et bien connu Gammarth. Né de la souche de Tenby (Grand Criterium, Gr.1), ce fils de Layman au fort modèle a démontré tout de suite beaucoup de vitesse naturelle chez Henri-Alex Pantall. Vainqueur de 6 courses au cours d'une remarquable carrière de 3 à 7 ans où il a accumulé 450.000 € de gains, Gammarth a remporté 2 fois le Prix de Seine-et-Oise (Gr.3) sur les 1200 m de Maisons-Laffitte, ainsi que le Prix Servanne (Listed). Par ailleurs, Gammarth a accumulé les places dans les Groupes et les Listeds sur les courtes distances.

Parti faire la monte en Suède en 2018, il revient à la maison pour démarrer sa vraie carrière d'étalon en 2020, au tarif de 1500 €. Et pour lancer son cheval avec une campagne de promotion originale, Gérard Mimouni offre une saillie gratuite aux 15 premiers éleveurs qui le contacteront ! il ne faut donc pas perdre de temps au démarrage, c'est logique pour un sprinter.


On en parle dans l'article