Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

Fantastic Moon, le frère de Cracksman arrive au Haras du Taillis

08/02/2020 - Mercato
Bernhard Wenger du Haras du Taillis va accueillir un nouvel étalon pour la saison de monte 2020. Il s'agit de Fantastic Moon, le frère de Cracksman par Dalakhani. Le cheval a gagné les importantes Solario Stakes (Gr.3) à deux ans en Angleterre, une course qui a révélé des étalons bien connus...

Fantastic Moon au Haras du Taillis en 2020

 

Arrivé en 2019 en France dans la Manche au Haras de la Haye Pesnel, Fantastic Moon va déménager pour la saison de monte 2020, en Normandie, au Haras du Taillis. Après Belgian Bill et Savoir Vivre, Bernhard Wenger accueille un cheval très bien né, qui a en plus été performant en pistes ! Placé chez Jeremy Noseda, il portait la casaque de Saheed Suhail comme un certain Poet's Word. Gagnant de son maiden, il a ensuite enlevé les prestigieuses Solario Stakes (GR.3) sur 1400m à Sandown, une course qui a révélé des étalons comme Raven's Pass ou encore la nouvelle star Kingman, et plus récemment les champions Masar et Too Darn Hot. 

Fantastic Moon dans les Solario Stakes (GR.3)

 

Très bien né, Fantastic Moon est un fils de Dalakhani, qui s'illustre comme père de pères avec un cheval comme Reliable Man. Sa mère Rhadegunda avait gagné le prix Solitude (listed) en France, avant de devenir la mère de Fantastic Moon mais aussi du grand champion Cracksman, double vainqueur des Champion Stakes et co-meilleur cheval mondial en 2018. Rhadegunda est une cousine d'un autre crack, Golden Horn, et est par Pivotal, un père de mères très reconnu. En 2019, une de ses filles était à l'origine de la gagnante de Gr.1 Siyarafina par exemple. Fantastic Moon appartient aujourd'hui à Al Jasra Stud, au Qatar. Proposé à un tarif de 1000 €, Fantastic Moon sera donc au Haras du Taillis en 2020, l'année de ses premiers foals. Des droits à la saillie sont à vendre pour 1500 €, vous donnant le droit à 2 saillies gratuites par an. 

 

Fantastic Moon vous attend nombreux en 2020


On en parle dans l'article