Cheltenham - le 24/04/2020
Cheltenham April Sale

Voiladenuo, le seul fils de Network au haras? Pas vraiment...

14/02/2020 - Focus divers
Présenté comme le seul fils de Network au Haras en France, Voiladenuo l'est bien...mais en courses ! En effet, le regretté fils de Monsun, légende en obstacle, a aussi un rejeton reproducteur mais dans les chevaux de sport ! Il s'agit de Cher Epoux, élevé par Sylvie Bouchanville, elle-même éleveuse d'AQPS dans la Nièvre.

Le sublime Cher Epoux, un fils de Network au Haras...dans les chevaux de selle ! (©Grand Prix)

 

Considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs étalons d'obstacles des temps modernes, le regretté Network, disparu en 2019, est beaucoup plus connu pour être le père de nombreux champions d'Auteuil et d'ailleurs. On pense bien sûr à Sprinter Sacré, Rubi Ball ou encore Delta Work. Import d'Allemagne de la part Haras Nationaux, Network avait beaucoup voyagé, entre l'Allier, La Manche, l'Anjou, mais était stationné durant ses plus belles années au Haras de Cercy. 2012 est une année importante, puisque c'est l'éclosion de Sprinter Sacré sur la scène anglaise, ou encore la naissance du très bon Crystal Beach. Un peu dans l'anonymat, en 2012, naît un poulain par Network qui n'est ni pur-sang, ni AQPS, mais bien Selle Français ! Il s'agit de Cher Epoux, cheval de complet reconnu et étalon, donc le 2ème fils de Network au Haras avec Voiladenuo

 

Sylvie Bouchanville, l'éleveuse de Cher Epoux, à Saint Lô en 2014

 

Cher Epoux a été élevé dans la Nièvre par Sylvie Bouchanville, grande spécialiste du concours complet qui tient avec son mari Yves les Ecuries de Chevannes à Saint-Ouen Sur Loire. Elle a découvert les courses avec son voisin Thierry Adenot, et a aujourd'hui plusieurs poulinières AQPS. En course, on a vu notamment son élève Cachaca Macalo, très bonne gagnante à Auteuil. Elle n'en a pas moins élevé Cher Epoux, et nous raconte son histoire: " A l'époque où il est arrivé en France, Network était beaucoup moins populaire, et était même inscrit dans le catalogue des Haras Nationaux en dressage ! Au fur et à mesure, il est devenu l'étalon que l'on connaît en course, mais il y avait quand même 2-3 cartes de saillies à distribuer pour des juments de selles. Les gens ne le savaient pas car cela n'aurait pas forément fait une bonne vitrine pour le cheval...C'est comme ça que en 2011, j'ai emmené la mère de Cher Epoux, Epouse du Taillant, à la saillie de Network. Cher Epoux est né, et surtout gagné les championnats de France des mâles à 2 et 3 ans. C'est un très bon cheval de concours complet, qui est maintenant étalon chez nous, avec de très beaux produits ! "

 

Voici un magnifique foal par Cher Epoux...On pourrait le vendre aux Anglais les yeux fermés ! (© Facebook Cher Epoux)

 

Et oui, Cher Epoux est donc le 2ème fils étalon de Network au Haras, même si on ne verra jamais sa descendance en course...quoi que ! En effet, si on croise une jument AQPS avec Cher Epoux, et que naît une pouliche, cette dernière, croisée avec un étalon pur-sang, permettrait à la lignée de Cher Epoux de paraître en course ! Tout ceci n'est qu'hypothétique, et pour l'instant la production de Cher Epoux vient de prendre 4 ans et est déjà sur les terrains de concours ! En tous cas, Network semble lui avoir transmis l'aptitude à sauter, puisqu'il se débrouille très bien en concours avec sa cavalière Marie Bouchanville, la fille de Sylvie et Yves. 

 

Cher Epoux sur les terrains de concours avec Marie Bouchanville. Et que ça saute ! (© Facebook Cher Epoux)


On en parle dans l'article