Aujourd'hui : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Demain : Kill
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale
Doncaster - le 06/12/2019
December Sale

L'histoire de DNA : Hail to Reason, la 3e chance

Fan de courants de sang, Thierry Grandsir a déniché cette fois l'histoire du 3ème chef de race le plus important et pourtant le moins connu des courses modernes. Père de Roberto et Halo (d'où Sunday Silence), Hail to Reason a débuté aux Etats-Unis...en janvier de ses 2 ans ! il a couru 18 fois jusqu'à un accident grave au mois de septembre. Encore un destin à peine croyable pour un cheval aux aplombs médiocres et au mauvais caractère.

L'histoire de DNA : Nasrullah, le champion qui disait NON !

 Etalon parmi les influents du 20ème siècle, Nasrullah était doté d'un caractère à ce point cauchemardesque au point que son entraîneur le qualifia de "cheval qui dit toujours non". Il ruina ainsi sa carrière de course mais devint un génie au haras après son exportation aux Etats-Unis. Thierry Grandsir nous en livre ici quelques anecdotes croustillantes.

Breeders'Cup : l'agent de Flavien Prat, Derek Lawson dit " merci André !"

 Envoyé spécial aux Etats-Unis pour la Breeders'Cup, Fabien Cailler a rencontré l'agent du jockey français Flavien Prat, devenue une superstar américaine à tel point qu'il sera le 1er pilote de l'histoire à monter les 15 épreuves de l'événement, ce week-end à Santa Anita. Filleul officiel de Marlène Dietrich, Derk Lawson est un personnage très atypique.

L'histoire de DNA : Man O'War et ses bottes de sept lieues

 Avant American Pharoah et Secretariat, Man O'War a inscrit son nom dans la légende des courses américaines. Né pendant la 1ère guerre mondiale, il conserve encore de nombreux records de vitesse, et même celui de la foulée la plus longue de l'histoire dans le monde !

Sylvain Dory : la vie ardue du plus vieux jockey d'obstacle en France

A bientôt 53 ans, Sylvain Dory, le plus vieux jockey d'obstacle de France, a décidé de quitter l'habit de lumière au lendemain d'un week-end de fête à Nuillé-sur-Vicoin où il a gagné ses 2 premières courses de l'année en tant qu'entraîneur de 2 vieux pensionnaires montés par son fils Leo-Paul. Figure des cross des plus petits hippodromes de l'Ouest, Sylvain Dory revient sur une carrière chaotique qu'il dit avoir gâché lui-même.

L'histoire de DNA : Shamardal, le génie miraculé à grosse tête !

 L'un des meilleurs étalons du monde, père cette année des 3 champions de 2 ans Earthlight, Victor Ludorum et Pinatubo, Shamardal était pourtant condamné à la mort quand il était jeune. Pas seulement par sa grosse tête inélégante qu'il transmet d'ailleurs, mais par une terrible maladie aux conséquences normalement fatales. Thierry Grandsir revient sur son destin.

L'histoire de DNA : Ribot, cheval de rêve et de cauchemar

 Avant Sea-Bird sinon Peintre Célèbre, Ribot a été considéré comme le cheval du 20ème siècle. Resté invaincu en 15 sorties après le décès de son éleveur itaien Frédérico Tésio, ce double gagnant d'Arc de Triomphe 1955 et 1956 est pourtant devenu fou dangereux au haras. Thierry Grandsir (DNA) vous en compte l'étrange destin.

L'histoire de DNA : Northern Taste ou la plus belle face au Japon

 Dans ce nouvel épisode de notre grande série historique, Thierry Grandsir raconte le destin du 1e étalon qui a changé la face hippique du Japon, après sa carrière en France. Et pourtant, ce Northern Taste, considéré au début comme un cheval de cirque, avait provoqué une crise de hurlement de la part de Zenya Yoshida quand il a su que son jeune fils Teruya lui avait acheté cet animal jaune et blanc.

L'histoire de DNA : Eclipse premier, les autres nulle part !

 Vieux de 250 ans mais toujours réputé comme le premier et encore le plus grand champion de l'histoire jusqu'à Frankel, Eclipse a connu une vie extraordinaire dont Thierry Grandsir, l'animateur de DNA Pedigree, se délecte de vous conter les moments les plus croustillants. C'est ainsi pour ce crack, devenu ensuite étalon le plus influent aujourd'hui, qu'a été inventée l'expression "Eclipse premier, les autres nulle part !"

L'histoire de DNA : l'arnaque du siècle dans le Derby d'Epsom

 Notre historien des courses Thierry Grandsir nous raconte ci-dessous la machination diabolique orchestrée par un arnaqueur anglais pour remporter le Derby d'Epsom 1844 avec un cheval âgé de 4 ans ! Faites vous plaisir avec un scénario rocambolesque.

Sottsass : pour l'honneur de la France et sa mère magique

 Bondissant vainqueur du Prix Niel en quelques foulées, Sottsass sera le principal rival d'Enable dans le prochain Arc de Triomphe. Déjà vainqueur du Prix du Jockcey-Club, le puissant alezan est une fierté française issue de l'étalon porte drapeau national Siyouni d'une jument stupéfiante, Starlet's Sister, passée du rôle de soeur de black type à mère de champions en série !

Fihalhohi Land : l'orpheline qui monte vers les cieux

 " Quand elle s'est envolée dans la ligne droite, ça nous a donné une immense émotion. Après tout ce qu'on a vécu avec elle, on n'aurait jamais cru qu'elle arriverait là." Et pourtant, ce n'est pas Thierry Cyprès qui parle de sa pouliche Fihalhohi Land après la victoire dans le Prix Bernard et Pierre Cyprès, du nom de son père et son grand-père, mais l'associé, David Lumet, qui a une bien belle histoire à nous raconter !

L'histoire de DNA : les désastres des ex-futur cracks américains

 Thierry Grandsir aime à nous raconter de bien belles histoires. Mais comme toujours, en face des montées, il y a des descentes parfois jusqu'aux enfers comme les désastres spectaculaires de certains chevaux achetés les plus chers sur les rings américains. S'il n'est pas bien de se moquer du malheur des autres, c'est rigolo quand même alors on en profite !!!

L'histoire de DNA : Ormonde, le cheval du siècle cornard

 Thierry Grandsir, le créateur de DNA Pedigrée, vous conte aujourd'hui la surprenante histoire d'Ormonde, réputé comme le crack du 19e siècle, qui était devenu si cornard au fil du temps que son entraîneur a fini par dire de lui qu'il faisait autant de bruit qu'une locomotive à vapeur !