Jean-Yves Artu décède d'un arrêt cardiaque à 61 ans.

C'était un type bien, un personnage attachant, franc et droit. Jean-Yves Artu, ancien grand jockey d'Auteuil devenu entraineur à succès, est décédé à Chantilly le vendredi 12 ,novembre des suites d'une crise cardiaque survenue sans aucun signe avant-coureur, à 61 ans. France Sire adresse toute son amitiés à son épouse Carole et à toute sa famille, déjà durement touchée par la disparition accidentelle de leur fille Nathanaëlle il y a 15 ans.

Gabriel Weissmann et Géraldine Cillo gagnent leur 1e course à Saint-Brieuc avec Calimero du Mazet

Et ça pleurait et ça chantait dans la Baie de Saint-Brieuc ! Il y a de quoi... Gabriel Weissmann, notre cher ancien stagiaire, devenu journaliste émérite à seulement 24 ans, remporte sa 1ère victoire avec le 3 ans Calimero du Mazet (Nom de d'là), élevé par Mathieu Talleux et entrainé par Etienne d'Andigné. Son associée Géraldine Cillo brise également la glace sous la casaque de son élevage Figerro. Toute une histoire !

David Cottin et la Haye Jousselin, une page d'histoire à écrire

Vainqueur à 3 reprises en tant que jockey du Prix La Haye Jousselin, David Cottin sellera 2 deux des favoris en tant qu'entraîneur ce dimanche avec Général En Chef et Le Berry. L'histoire de la course ne révèle que 3 personnes ayant réussi à gagner sous les deux casquettes : William Head, George Mitchell et Max Bonaventure. Qui plus est, le dernier exploit de ce genre remonte à 1967... En partenariat avec France Galop. 

Grand Prix d'Automne : Mon Romain, l'autre Galop Marin

Au delà de la Haye Jousselin, le vrai grand évènement des 48h de l'obstacle est la tentative de quadruplé du géant Galop Marin dans le Grand Prix d'Automne (Gr.1). Un autre coursier, Mon Romain, avait gagné 3 fois d'affilée l'épreuve, avant de tenter en vain la passe de 4. Sa carrière comme son histoire, est une drôle de saga, intimement liée à Dominique Bressou, l'entraîneur de Galop Marin... En partenariat avec France Galop. 

Galope Galope Gélinotte à Mont-de-Marsan

Avant Ourasi et Idéal du Gazeau, la crack du trot Gélinotte fut la 1ère jument de course de l'histoire de France ayant atteint le statut de superstar nationale à la faveur de l'explosion du jeu sur le Tiercé à la fin des années 50. Surnommée la madone des sleepings, Gelinotte a aujourd'hui une homonyme au galop qui s'est imposée dans le Grand Prix de Mont-de-Marsan, sous la casaque de Pierre Pilarski, un homme qui a aussi gagné le Prix d'Amérique en tant que propriétaire de Bold Eagle.

L'Histoire de DNA Pedigree : Rafha, petite mais costaude

 Dans la lignée des Urban Sea ou Hasili, Rafha, pourtant elle aussi affublée d'un modèle peu engageant, s'impose actuellement comme la matrone la plus influente d'Europe via sa production tant en lignée femelle (Mischriff) qu'en lignée mâle, grâce aux extraordinaires succès au haras de ses 2 fils Invincible Spirit et Kodiac. Thierry Grandsir (DNA Pedigrée) vous conte l'histoire singulière de cette "naine" d'1,53 m, lauréate du Prix de Diane pour Sir Henry Cecil.

Dany, le prince de Magny-Cours, fait sauter la Burlin Bank

Grande figure de l'élevage de trotteurs dans le Centre-Est, l'un des organisateurs de la vente de Magny-Cours au sein de l'AETCE, Dany Burlin vient de gagner son 1er Gr.1 avec le 3 ans Ibra du Loisir dans le Prix d'Essai à Vincennes. Cet ancien ouvrier agricole arrive au sommet à 65 ans, après plus de 30 ans d'efforts. Portait d'un personnage convivial, principal étalonnier de la région, surnommé "Burlin Bank" à prononcer à l'anglaise.

Décès à 98 ans d'Emile Ouvry, un grand nom de l'obstacle.

Emile Ouvry, une grande figure de l'obstacle après-guerre, s'est éteint samedi soir 19 juin 2021 à l'âge de 98 ans. Ancien président de l'Association Nationale des AQPS et de la Société des Courses de Dieppe, dans son fief de la Seine-Maritime, il fut un grand éleveur-propriétaire et aussi entraineur, avec Popaul II, Petite Fortune, Teri, et les chevaux portant le suffixe "sandre" dont les mères et fils Gerisandre et Kirisandre, et plus récemment Uxisandre, champion en Angleterre.

Prix de Diane : Khalidiya, une digne héritière pour l'Aga Khan et Alain de Royer Dupré ?

Si son palmarès est long comme le bras, le Prix de Diane est une course à part pour Alain de Royer Dupré. Cette année, il se met en quête d'un 7e titre pour les couleurs du prince Aga Khan avec la belle Khalidiya, une pouliche toute neuve au parcours rappelant certaines grandes gagnantes des "vertes et rouges" dans le plus chic des classiques français... Plongeons dans l'histoire du prince avec la mythique épreuve... en partenariat avec France Galop.