Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Aujourd'hui : Ascot
Ascot December Sale
Demain : Timonium, Maryland
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Prix Jean Romanet 2015 : gloire à Falco grâce à Odeliz

25/08/2015 - Zoom sur
Issue de la 1e génération de Falco, la robuste jument de 5 ans Odeliz a remporté le Prix Jean Romanet, l'ultime Gr.1 du meeting de Deauville 2015. Vendue 22.000 € par le Haras de Grandcamp yearling à Deauville, elle offre à son père une 2e victoire de Gr.1 après celle obtenue sur les haies de Cheltenham par Peace and Co dans le Triumph Hurdle en mars.


Odeliz remporte le Prix Jean Romanet 2015, un Gr.1, sous la selle du hollandais Adrie de Vries. C'est une jument de 5 ans conçue en France avec Falco, née en Irlande, assimilée Fr, vendue à Deauville et entraînée en Angleterre. (photos APRH)
 

Les patrons du Haras du Grand Chesnaie à Château-Gontier en Mayenne, Franck Lamy et Christophe Berthelot, ont fait un pari gagnant lorsqu'ils ont recruté le grand Falco pour la saison 2015 . Eux qui aiment à choisir des étalons confirmés et si possible mixtes, ils ont choisi Falco, en provenance du Haras d'Etreham, alors que le vainqueur de la Poule d'Essai des Poulains 2010 était dans une situation "entre deux eaux ". Après des débuts réussis avec sa 1e génération de 2 ans en 2012, grâce notamment à Snowday (Prix du Bois, Gr.3) et Mélodique (Critérium de Lyon, Listed), Falco avait bénéficié d'un retour de flamme, passant de 33 saillies en 2012 à 89 en 2013. Mais alors que sa cote commerciale sur le ring de Deauville était déjà écornée comme c'est le cas de tous les étalons français à de rares exceptions près, il n'a pas sorti de gagnants de groupe en 2013 et 2014, malgré plusieurs bons vainqueurs dont Odeliz et Indigo au niveau Listed. Il était donc "retombé" brutalement à 41 juments en 2014.

La décision a alors été prise de la délocaliser, en l'occurrence au Grand Chesnaie, un haras avec lequel Etreham avait déjà travaillé et où le modèle de Falco ainsi que son potentiel à sortir des sauteur, comme Yallah Habibi, lauréat du Prix d'Essai 2013 à Enghien, seraient des atouts certainement pris en compte. En effet, après une présentation appréciée au crucial Salon des Etalons du Lion de la mi janvier, où une saison peut se faire ou se défaire face à des éleveurs régionaux avides de l'événement, le cheval a démarré le printemps sur les chapeaux de roues. Cela d'autant plus qu'il a obtenu un succès qui ne pouvait pas mieux tomber, le 15 mars à Cheltenham dans le Triumph Hurdle (Gr.1) grâce à Peace and Co, issu de l'élevage Dubois. Proposé à 2500 €, Falco a ponctué sa saison 2015 avec 102 juments saillies.

 


Falco, un modèle très imposant.


Cinq mois après son 1e Gr.1 en obstacle, voilà donc la 1e victoire de Gr.1 en plat pour Falco avec l'inusable voyageuse Odeliz, issue de sa 1e génération. Elevée par Aleyrion Bloodstock, entreprise irlandaise dont la casaque est présente de longue date en France, et actuellement chez Christophe Ferland avec entre autres Aquamerica, Odeliz a été présentée par Le Haras de Grandcamp en octobre 2011 à Deauville. Née en Irlande mais assimilée "Fr", elle a été vendue 22.000 € à l'entraineur anglais Karl Burke, un tarif raisonnable pour le 2e produit d'une soeur d'Amorama (2 Gr.1 aux USA), déjà mère d'un gagnant en GB, arrière-petite fille de la grande Trillion, mais dont on ne savait pas encore que Treve et Moonlight Cloud sortiraient dans cette souche. Depuis, Amorama a sorti Tryptica (Mastercraftsman), gagnante à Compiègne, Acaster Malbis (Arcano), gagnant en Angleterre, puis Prince Admiral (Zanzibari), 2 ans inédit chez C. Delcher-Sanchez, une yearling par Siyouni et un foal par Dawn Approach.

 


La propriétaire Barbara Keller, folle de joie au retour victorieux d'Odeliz.



Evidemment, Odeliz est la perle de la famille. A 3 ans, elle remporte un gros handicap à Nottingham puis le Prix de Liancourt (Listed) à Longchamp. A 4 ans en 2014, elle enchaîne les places de Groupe en Angleterre, en Irlande et au Canada où elle conclut 2e des EP Taylor Stakes (Gr.1). A 5 ans, elle monte encore en gamme et décroche enfin sa 1e victoire de Gr.3 bien mérité fin juin le 27 juin à Hambourg en Allemagne. Ce jour-là, Burke l'avait confiée pour la 1e fois à l'expérimenté Adrie de Vries, 46 ans, jockey né à Boxmeer en Hollande (le village où se dispute la mythique Metworst, la course à la saucisse) mais qui a fait toute sa carrière Outre-Rhin. Fort de cet essai concluant, De Vries a monté Odeliz pour conclure 4e du Prix Rothschild, avant de remporter dans le Prix Jean Romanet son 1e Gr.1 en France pour les Pur-Sang anglais. En effet, il avait gagné un Gr.1 Pur-Sang arabe avec Samima lors de la réunion de l'Arc 2013. Il s'était aussi distingué dans le Prix de la Porte Maillot 2003 avec Lucky Strike et dans le Prix Chloé 2014 avec Wunder.

Reste désormais à savoir l'avenir de Falco. On imagine que les patrons du Grand Chesnaie ne rêvent que de le conserver. Mais avec de tels trophées remportés cette année, la porte de son boxe à Etreham pourra forcément lui être rouverte.


On en parle dans l'article