Demain : Doncaster
September Hit & Yearling Sale
La Teste - le 19/09/2019
Grand Show Anglo
Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale

Sunday Break : les nouvelles photos

30/10/2015 - Zoom sur
 Après avoir dépassé les 100 juments pour sa 1e saison de monte au printemps 2015 au Haras du Lion, Sunday Break passe son 2e semestre au repos chez Nelly et Pierre de la Guillonnière. Après d'excellents résultats aux ventes d'octobre à Deauville, l'étalon confirmé est ici présenté avec de nouvelles photos prises au Haras de la Rousselière.

 

 

Les éleveurs de l'ouest ont apprécié à sa juste mesure l'arrivée d'un étalon polyvalent et confirmé au Haras du Lion en 2015. Ainsi, Sunday Break, père de gagnants de Gr.1 en plat et en obstacle, a sailli 102 juments. Son carnet de bal devrait également passer le cap des 100 en 2016, à la faveur de ses résultats les plus récents. Tandis qu'il a donné un nouveau gagnant de Gr.2 au printemps avec Frankyforfingers à Meydan, sa bonne pouliche Danza Cavallo, lauréate de Listed pour Joël Boisnard en France, vient de conclure toute proche 2e de Gr.1 aux Etats-Unis, dans le convoité Flower Bowl Hp. Cela sans oublier Brownie, lauréat des 2000 guinées du Danemark, une épreuve classée Listed. Dans un registre nouveau pour lui, les AQPS, sa toute première partante de 3 ans, Camaieu des Mottes, a gagné à Moulins et sera l'une des favorites du Prux des Guillédines.

Aux ventes, Sunday Break, sans doute grâce à sa popularité auprès des entraineurs qui aiment avoir ses produits, en général simples et efficaces, dans leurs boxes, s'est imposé comme une valeur sûre du ring. Ainsi, il présentait 7 produits à la dernière session d'octobre à Deauville. Tous ont été vendus, même la fausse note à 5000 €, avec un top price à 75.000 € et les 2 suivants à 55.000 et 47.000. Sunday Break affiche donc finalement une moyenne de 37.000 €, soit 13 fois le prix de saillie fixé à 2800 € en 2015 et qui restera le même en 2016.

 


On en parle dans l'article