Bathyrhon devient étalon à la Hêtraie en 2016

26/03/2016 - Mercato des étalons
Le Haras de la Hêtraie a choisi un nouvel étalon pour la saison de monte 2016. Il s’agit en l’occurrence du magnifique fils de Monsun Bathyrhon, gagnant de Gr.2 en tant que stayer d’une famille maternelle vivante. Explications de Pascal Noue, l’un de ses nouveaux copropriétaires puisque le nouvel étalon a été acheté par un groupement d’éleveurs utilisateurs.

Bathyrhon au canter avec Maxime Guyon ©APRH

 

Les fils du défunt Monsun, chef de race allemand dont il n'est plus besoin de rappeler l'influence en Europe, sont devenus très rares sur le marché. Pascal Noue a donc sauté sur l'occasion avec son courtier Richard Venn et quelques associés pour acquérir Bathyrhon. Agé de 6 ans, le pensionnaire de Pia Brandt s'est blessé et est devenu disponible car son propriétaire russe du sud Avaz Ismoilov ne pouvait plus accomplir avec lui son rêve de gagner une bonne épreuve à Dubaï.

 

Pascal Noue peut être fier de sa dernière recrue. Une vraie sculpture vivante ce Bathyrhon. Ce fils de Monsun débutera la monte ces prochains jours au Haras de la Hêtraie aux côtés des George Vancouver, Great Pretender, Kapgarde, Silver Frost et Top Trip comme nous l’a confié l’étalonnier installé à Cerisy la Forêt dans la Manche : « Bathyrhon était dans ma short list depuis longtemps. Je pense que s’il avait été mis sur le marché à l’automne 2015, il y aurait eu de fortes chances qu’il ait traversé le Channel et nous aurait échappé. Le cheval a été acquis par un petit groupe d’éleveurs utilisateurs français qui vont lui donner toutes ses chances en lui confiant de bonnes juments. Il a d’ores et déjà un carnet de bal très correct en termes de qualité et en nombre. Personnellement, je vais lui présenter des poulinières de la famille de Princesse Kap et Alpha Speed par exemple. Il s’agit bien sur d’un fils de Monsun qui est aujourd’hui une véritable référence européenne pour l’obstacle, je pense à Network évidemment, mais aussi en plat. Citons ne serait-ce que les Maxios, Novellist ou encore Estimate. En plus, ce n’est pas qu’un simple Monsun, c’est un Monsun avec de la taille (1.68m) et du physique, ce qui n’est pas toujours le cas. Barthyrhon possède des très bonnes performances, il nous vient d’une belle famille maternelle. Il est bien entendu visible au Haras de la Hêtraie, je serai ravi de le présenter mais je vous préviens, attendez-vous à avoir un coup de cœur à sa sortie du box ! »

 

Bathyrhon débutera sa nouvelle carrière d’étalon à 3.000€ HT Poulain Vivant. Sa carrière sportive avait débuté dès l’âge de 2 ans chez Alain de Royer-Dupré tout d’abord puis a été poursuivie en République Tchèque au printemps de ses 3 ans. Il y est d’ailleurs gagnant sur 1800m. Ensuite, son propriétaire de l’époque, Avaz Ismoilov, le confie à Pia Brandt. Bathyrhon s’adjuge en « gros handicap quinté » sur les 2100m de Saint-Cloud puis se place 3ème de Listed sur la distance classique. Fin de l’été 2014, il fait sien le Prix Gladiateur (Gr.3) en battant la bonne jument Kicky Blue et le futur lauréat du Prix du Cadran quelques semaines plus tard High Jinx. Bathyrhon finira 2ème de ce dernier dans cet Arc des stayers.

 

Bathyrhon ©APRH

 

En 2015, alors âgé de 5 ans, le cheval remporte le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2) pour sa rentrée française. Un certain Mille Et Mille, gagnant du « Cadran 2015 », terminera à cette occasion 3ème. 5ème ensuite de la Gold Cup (Gr.1) lors du meeting de Royal Ascot sans démériter, Bathyrhon a également pris la 2ème place du Prix Maurice de Nieuil (Gr.2) à seulement une courte tête du lauréat Walzertakt puis enfin une 5ème place dans le Prix du Cadran (Gr.1) pour ses adieux à la compétition.

 

Né en Allemagne en 2010, Bathyrhon avait été acheté 100.000€ yearling par Meridian International (Ghislain Bozo). Ses propres sœurs Beiramar et Bolivia s’étaient respectivement classées première de Listed et deuxième de Gr.2, le Diana Trial. Sa mère Be My Lady, une fille de Be My Guest avec une mère par Top Ville, gagnante pour son unique sortie outre-Rhin à l’âge de 3 ans est une sœur de 4 black type dont Banyu Dewi. Cette dernière est la mère d’un autre bon stayer : Brigantin, qui à l’image de son cousin Bathyrhon a lui aussi remporté le Prix Vicomtesse Vigier (Gr.2).

 


On en parle dans l'article

Voir aussi...

Le 1er foal de Top Trip est né

La jeune poulinière Queen Poline, issue d'un croisement classique d'obstacle Trempolino / Cadoudal, a donné naissance le 2 février dernier à son 3ème poulain et au premier foal du jeune étalon Top Trip. Titulaire de 2 victoires en plat et de 2 en obstacle, toutes obtenues en Angleterre, Queen Poline est une soeur de Missy Tata, 2e de Gr.3 sur les claies de Fairyhouse en novembre 2015 et multiple placée à Auteuil. 2 autres poulains de Top Trip sont également nés à l'élevage Basc, chez Sébastien Dufrancatel. Il s'agit également de deux mâles issus de Crystal Basc (Martaline) et de Dona Ballerina (Ballingarry). Pascal Noue, du Haras de la Hêtraie, où est stationné Top Trip depuis ses débuts d'étalon en 2015 s'est exprimé : "Nous sommes ravis de voir que les premiers poulains sont tous les 3 de bonne taille, bais sans blanc, et qu'ils ont la même présence que leur père. C'est l'empreinte Kahyasi !". Rappelons que l'étalon offre les gênes combinés d'Alleged et de Kahyasi. Voir la PHOTO du 1er foal de Top Trip.