Demain : Doncaster
January Sale
Cheltenham - le 25/01/2020
January Sale
Newmarket - du 30/01/2020 au 31/01/2020
February Sale
Kill - du 04/02/2020 au 06/02/2020
February Sale

La 1e Listed de Fuissé avec le 2 ans High Alpha dans le Critérium FEE

22/08/2016 - Zoom sur
 Avec sa taille, son allure et surtout son rire de nain cruel, le pourtant charmant et effiace allemand Mario Hofer ne manque pas d'air. Il a osé courir le Critérium FEE avec un fils de Fuissé seulement 4e pour ses débuts, et bingo ! Son High Alpha a battu l'archi favori Brametot. Retour sur l'histoire de ce frère de Stillman.


High Alpha remporte el Critérium du FEE 2016 avec Christophe Soumillon.

 

Tout comme ils ne pouvaient pas raisonnablement s'attendre à avoir un gagnant de Gr.1 avec Epicuris quelques semaines après avoir importé d'Angleterre Rail Link, Jacques Cyprès et son comité ne pouvaient tout de même pas attendre une victoire de Listed dans le cadre ultra select des 2 ans du meeting d'alout de Deauville lorsqu'ils ont décidé de rentrer Fuissé comme étalon au Haras de Cercy au printemps 2016. Et pourtant, on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise dans les courses. 

Ainsi Fuissé, très imposant frère de Full of Gold par Green Tune, dauphin de Le Havre dans le Prix du Jockey-Club (Gr.1) puis gagnant à 4 ans du Prix du Moulin de Longchamp (Gr.1) sur 1600 m a obtenu des succès avec ses 2 premières générations en 2015, mais pas assez notamment chez les 2 ans et les black-type pour rester dans le haut standing de plat exigée par sa place au Haras du Quesnay. Or, comme il avait dès ses débuts attiré une clientèle avec des juments d'obstace, compte-tenu de son modèle et de son origine maternelle ayant brillé à Auteuil, il a naturellement trouvé sa place au Haras de Cercy, dans le fief des AQPS du Centre, au printemps 2016, où il a sailli 66 juments.

Pendant que cette décision était prise, à l'automne 2015, un de ses produits passait sur le ring de yearling, à la session de novembre où il était présenté par le Haras du Petit Tellier de Patrick Chedeville qui l'avait élevé lui-même. Issu d'un père en rupture de mode dans ce registre, avec un père de mère nommé Daliapour ("Soyez Pour !") qui n'a pas marqué les mémoires au haras, il avait toutefois comme grand atout, outre de posséder un grand modèle comme son auteur, d'être le frère cadet de l'excellent Stillman, un multiple placée de Groupe et Listed en France et en Allemagne. Or, dans la 1e partie de sa carrière, avant son adjudication à la vente de l'Arc pour 115.000 € Patrick Khozian, Stillman était entrainé par Mario Hofer, ancien jockey vedette Outre-Rhin dans un style germanique à l'ancienne, c'est à dire rugueux, et devenu l'un des meilleurs entraineurs d'Europe. Pour Hofer, Stillman s'était notamment placé dans le Prix Thomas Bryon (Gr.3) à 2 ans et les 2000 Guineas allemandes (Gr.2) à 3 ans. Fort logiquement, Hofer, qui s'était déjà distingué à la vente de novembre en achetant le cheval pinto Silvery Moon (futur black type), s'est intéressé au jeune frère (VOIR LE PEDIGREE). Il l'a acheté 30.000 € pour le compte de son compatriote Ekhard Sauren.

Alors qu'il l'a fait castrer en février, Mario Hofer a fait débuter directement en France cet High Alpha qui est plus précoce que tous les Fuissé réunis malgré sa taille. Il conclu 4e mais tout près dans un bon style. N'écoutant que son courage, le nain cruel attaque les côtes normandes, la fleur au fusil face à l'ogre annoncé Brametot, l'invaincu fils de Rajsaman. Et paf ! Avec Christophe Soumillon, il décroche le gros lot du Critérium du Fond Européen de l'Elevage, une Listed.

 

 


On en parle dans l'article