Aujourd'hui : Ascot
London Sale
Fairyhouse - du 26/06/2019 au 27/06/2019
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté

Legolas se déplace à Corlay en 2017

23/11/2016 - Mercato
Le jeune étalon fils des champions Sunday Silence et Carling se déplacera au Haras de Corlay en 2017. Alors qu’il n’a pour l’instant que très peu sailli, ses produits gagnent et suscitent l’intérêt des entraineurs Emmanuel Clayeux et Guy Chérel qui ont acheté plusieurs de ses produits.

Legolas avec Claude-Yves Pelsy à l'Elevage d'Airy

 

Cheval complémentaire à Racinger, un miler, et à Honolulu, un cheval de distance classique, Legolas fut un poulain de distances intermédiaires. Ses 4 victoires au Japon l’ont été sur 1700, 1800, 2000, et 2300m. Grand cheval ayant de la présence, Legolas rassemble les sangs de Sunday Silence, son père, et ceux de Garde Royale, Mille Reef, Sicambre et Carvin de côté maternel. En effet, sa mère n’est autre que la championne Carling, brillante gagnante du Prix de Diane et du Prix Vermeille (Gr.1) en 1995 pour Corine Barande Barbe puis achetée par Terya Yoshida (Shadai Farm).

 

Né et élevé au Japon, Legolas a deux frères gagnants de groupe dont le globe-trotter Lohengrin. De la proche famille de Garlingari, il a eu ses premiers poulains en 2010. Sur 6 produits enregistrés sur France Galop, 4 ont couru et 3 sont vainqueurs de 7 courses ! Pas mal pour un début. Sa deuxième génération compte notamment Bolano d’Airy, un double gagnant en 2016 en cross. Le cheval produit et ses poulains sautent. Legolas n’a pas vu d’un bon œil l’arrivée d’Anzillero, son compagnon de boxe chez Claude-Yves Pelsy, puisque ses anciennes conquêtes sont parties aller voir le nouveau venu. A la mort de ce dernier, les juments sont revenues et 32 foals de Legolas sont nés en 2015. Certains d’entre eux ont été achetés par les entraineurs reconnus que sont Emmanuel Clayeux et Guy Cherel.

 

Voir la vidéo de Legolas tournée en avril 2014

 

Legolas fera la monte à 1.500€ HT poulain vivant en 2017. Il sera visible au Haras de Corlay et participera au Salon des Etalons du Lion d’Angers le 14 janvier 2017.