Demain : Fairyhouse
Derby Sale
Bécon-les-Granits - le 29/06/2019
Show Lumet
Deauville - du 02/07/2019 au 03/07/2019
Vente d'Eté
Newmarket - du 09/07/2019 au 12/07/2019
July Sale
Lexington, Kentucky - du 09/07/2019 au 10/07/2019
The July Sale

Chambery, à l'actif de Monitor Closely

02/01/2017 - Zoom sur
 Bien que portant le nom de la ville à l'entrée des Alpes, Chambery s'est imposé au pied des Pyrénées, à Pau. Il apporte sa 1e victoire à 2 ans à son père Monitor Closely, un fils d'Oasis Dream avec du modèle, en quête de reconnaissance, qui fait la monte au Haras de la Barbottière chez Sophie Rousselle et Stéphane Werle.

 

 Fini le temps où la France était l'issue de secours de l'Angleterre ! Aujourd'hui, un étalon à beau être bien né, beau et bon, il ne convaincra pas sur son seul sourire les difficiles éleveurs français s'il n'a pas brillé lui-même sur les pistes françaises, ou gagné un Gr.1. En l'occurrence, Monitor Closely, recruté par Pascal Noue et installé aujourd'hui au Haras de la Barbottière près de Sablé/Sarthe, doit se battre depuis ses débuts pour exister dans la meute devenue féroce du parc étalon français. Pourtant, il ne manque pas d'arguments. Ce frère de Mount Nelson, fils d'une gagnante des Matron et des Sun Chariot Stakes, est un fils d'Oasis Dream avec un fort modèle (1,66m). Vainqueur à 2 ans, il a remporté un Gr.2 très convoité pendnat l'Ebor Meeting de York, les Great Voligeur Stakes, sur 2400 m, en battant un vrai lot puisqu'il devançait 3 gagnants de Gr.1 (Mastery, Jukebox Jury, Harbinger). Mais il a raté le Gr.1 qui lui semblait promis, le St Leger de Doncaster qui lui aurait ouvert grand la porte le l'obstacle français, et dont il a conclu 3e de Mastery. Passé de chez Peter Chapple-Hyam à Micheal Bell, il ne s'est pas retrouvé à 4 ans, terminant 6e du Grand Prix de Deauville, et pas non plus à 5 ans.

 


Chambery s'impose très facilement de bout en bout.

 

Recruté par Richard Venn pour Pascal Noue, Monitor Closely a débuté directement à la Barbottière, puis a voyagé une saison à Tréban, avant de revenir dans la Sarthe. Mais il n'a guère sailli depuis ses débuts en 2012, respectivement 31 juments, puis 29, 22 et seulement 5 en 2015, pour remonter à 19 en 2016. Dans le contexte actuel où la loi du nombre est de plus en plus forte, il n'est pas aisé de sortir de l'ombre sans avoir une armée de poulinières à son service. Monitor Closely a sorti 1 gagnante de 2 courses à réclamer chez Maxime Césandri parmi les 17 produits déclarés de sa 1e génération, une pouliche nommée Newyear Kiss, élevée à La Barbottière. Chambery est son 1e gagnant de sa 2e génération, née en 2014, qui compte également 17 produits déclarés. Entrainé par Anne Imaz Ceca, Chambery avait pris 2 places en Espagne avant de briser la glace le 30 décembre à Pau, alors qu'il avait encore 2 ans.

Il a été élevé par la SCEA des Prairies (Thomas et Benoit Jeffroy), qui avait acheté la mère pleine de Monitor Closely pour 8000 € à la vente de février 2014 à Deauville. Les 2 frères avaient ainsi investi sur cette Sloane de Borepair non pas pour son talent en course, car elle était très limitée (5 places en 20 sorties) mais parce que c'était une soeur par Sevres Rose du champion international Dunaden. Ils ont revendu Chambery yearling pour 14.000 €, puis le yearling 2016 par Style Vendome pour 24.000 €.


On en parle dans l'article