Goodwood - le 31/07/2019
The Goodwood Sale
Le Pin au Haras - le 31/07/2019
National de l'obstacle

14 partants, 14 victoires : le score parfait de Cat Junior

15/12/2017 - Zoom sur
Quel étalon peut se targuer d’avoir un score si parfait ? Cat Junior. Ces chiffres impressionnants ont été obtenus avec 3 générations pourtant très peu fournies en nombre. Pour celles et ceux qui l’auraient oublié, Cat Junior est l’un des deux fils directs de Storm Cat à faire la monte et surtout le neveu de Linamix. Source WWW.ECSSO.FR
Donuts Reyor est le dernier vainqueur de Cat Junior. Le voilà entouré de Maxime Guyon et de son très habile entraîneur Vaclav Luka ©APRH
 
Quand on a la chance d’avoir un papier comme Cat Junior, il faut bien sûr être à la hauteur des illustres aînés. En piste, Cat Junior l’a été. Au haras, à défaut d’avoir eu une jumenterie de top niveau, les produits de Cat Junior montrent pourtant tous de la qualité, à un niveau plus ou moins élevé. Son dernier vainqueur en date n’est autre que Donuts Reyor. Il y a plus de 2 ans, le 18 novembre 2015 précisément, ce même poulain avait offert à son père un premier succès. C’était à l’époque sous l’entraînement de Jean-Luc Guillochon. Le poulain a ensuite été réclamé par Yann Barberot en début d’année 2016 puis par Vaclav Luka en fin d’année. Et depuis Donuts Reyor a fait du chemin.
Ce 14 décembre 2017, Donuts Reyor a signé sa deuxième victoire dans un gros handicap quinté, en l’occurrence à Deauville sur 1900m. Le poulain de 4 ans a déjà engrangé près de 220.000€ de gains en 23 sorties !
 
Après avoir commencé la monte en Normandie, Cat Junior s’est installé au Haras des Fontaines en 2014. Il a depuis sailli 193 juments ces 4 dernières années, soit une moyenne de plus de 48 juments par an.
Avec Alex The Winner, Cat Junior est l’un des deux seuls fils directs du champion étalon Storm Cat à faire la monte en France. N’oublions pas que son père a longtemps été l’étalon le plus cher au monde officiant à $500.000 la saillie à Overbrook Farm dans le Kentucky, avant l’éclosion de Deep Impact ensuite au Japon. Cat Junior a été d’ailleurs acheté yearling en 2006 pour l’équivalent du prix de saillie de son père en 2004. Souhaitons que la prochaine étape du fils de Luna Wells, sœur du chef de race Linamix et gagnante du Prix Saint-Alary (Gr.1), pourrait être une performance black-type de ses produits.
 
Cat Junior est un gagnant de Gr.3 et Listed et placé de Gr.2 et Gr.1
 
SOURCE WWW.ECSSO.FR

On en parle dans l'article