Aujourd'hui : Fairyhouse
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Therus, le 1er étalon Anglo-Arabe du Haras des Fontaines

03/01/2018 - Mercato
Thierry Abadie accueillait déjà depuis l’été 2017 le retraité Monpilou, voilà qu’un autre anglo-arabe arrive au Haras des Fontaines, un entier, il s’agit du gagnant du Prix du Ministère de l’Agriculture 2016 Therus. Source WWW.ANGLOCOURSE.COM
Therus, lors de sa victoire dans le Ministère, alors entraîné par Charles Gourdain et monté par Thomas Henderson ©Polin
 
 
La transition 2017 – 2018 s’est faite sur les chapeaux de roues au Haras des Fontaines puisque ses élèves se sont une nouvelle fois illustrés. Le 29 décembre, dernier jour de courses en France, le 2 ans El Puntal a gagné son maiden. Le 1er janvier, Helene Paragon, double gagnant de Gr.1 à Hong Kong en 2017 et double placé du Hong Kong Mile, s’est encore placé de Gr.3 à Sha Tin. Voilà une affaire qui marche. Sur la quinzaine de yearlings qui « sort » du haras chaque année, le Haras des Fontaines a accumulé 28 victoires en 2017, soit une très bonne statistique ainsi qu’une belle année. Il n’y a plus qu’à recommencer, c’est tout le mal qu’on souhaite à Thierry Abadie.
 
Son étalon PS Cat Junior, un as des statistiques y arrive. Espérons que son nouveau voisin le suivra. Thierry Abadie le soutiendra avec des juments PS. Comme expliqué plus haut, Therus est en effet le premier étalon Anglo-Arabe de l’histoire des Fontaines, un haras créé après la deuxième guerre mondiale par Dominique Abadie. Plus tard, son fils Camille lui a succédé à la tête du haras lui-même suivi de Thierry qui a élevé pour le compte d’éleveurs variés les Shekira, Full Jack, Full Glass, Kathoa, Hipodamo de Mileto, … dans la plaine de Tarbes, à Mascaras plus précisément.
 
Fils de Racinger, père de la bonne anglo-arabe Célène, Therus a été élevé par Joël Masounave à Mialos, non loin de Doumy (Jean Biraben) au nord de Pau. C’est d’ailleurs non loin de là qu’il a débuté en 2017 sa carrière d’étalon au Haras des Sorelis après avoir remporté en 2016 le Prix du Ministère de l’Agriculture à 12,5% sous la casaque de Jean-Michel Lartigau associé à son éleveur. Les deux fils de ses derniers Alexandre Lartigau et Mathieu Masounave sont à l’origine de cette association. Il y a maintenant 2 ans, Therus avait remporté le "Ministère" pour sa deuxième sortie seulement, trois semaines après ses débuts. Très proche du sang, toisant 1,61m, Therus fera la monte à 1.000€ HT PV avec une prime spéciale accordée à son premier gagnant en France (hors Corse) et cela dans 3 catégories :
– 5.000€ pour la catégorie course plate à 12,50%
– 5.000€ pour la catégorie course plate à 37,50%
– 5.000€ pour la catégorie ''Obstacle''
 
Tous les frères et sœurs de Therus sont gagnants dont la toute bonne Zamindy (pleine de Shrek), lauréate du Prix Caroline de Freycinet et revenue aujourd’hui poulinière chez Joël et Mathieu Masounave qui avaient déjà élevé la mère Milady du Pradey par le PSA Tidjani.
 
SOURCE WWW.ANGLOCOURSE.COM
 

On en parle dans l'article