Aujourd'hui : Newmarket
October Yearling Sale - Book 2
Demain : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Newmarket - du 18/10/2019 au 19/10/2019
October Yearling Sale - Book 4
Baden-Baden - du 18/10/2019 au 19/10/2019
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Premiers foals de Wootton Bassett en photos

02/03/2013 - Zoom sur
Les premiers foals de Wootton Bassett sont nés cette année dont plusieurs en France et notamment au Haras d’Etreham.
Stationné sur place, Wootton Bassett commence sa deuxième saison de monte en 2013. L’an dernier, il a sailli une soixantaine de poulinières dont une cinquantaine sont pleines. Très attendue, sa première production compte déjà des naissances. C’est ainsi qu’il a sailli des demoiselles de bonnes familles comme Cracking Melody (Shamardal), une demi-sœur de Coquerelle (Saint-Alary 2007) et Elodie, une fille de Dansili et d’In Clover (Prix de Flore 2005) et demi-sœur de Dream Clover (Prix de Saint-Cyr).
 
Femelle née le 21 janvier. Fille de Cracking Melody
 
Femelle née le 10 février avec sa mère Elodie
 
Champion à 2 ans, Wootton Bassett semble transmettre son beau modèle. Il donne des poulains épais avec du cadre. Preuve d’une popularité européenne, d’autres foals sont nés en Allemagne et en Irlande. On en attend également en Angleterre.
 
Wootton Bassett lors de sa présentation à la Route des Etalons 2013.
 
Wootton Bassett, bombe à 2 ans et fils d’Iffraaj étalon à la mode, avait gagné haut la main le Prix Jean-Luc Lagardère 2010 et restait par la même occasion invaincu en 5 sorties. Sur le toboggan de Longchamp, il battait alors de futurs stars tel Tin Horse (2e ex-aequo avec Maiguri) gagnant de la Poule d’Essai 2011 et Moonlight Cloud (4e) qui depuis s’est illustrée dans le dernier Prix du Moulin de Longchamp et à deux reprises dans le Prix Maurice de Gheest. 

On en parle dans l'article