Aujourd'hui : Fairyhouse
November National Hunt Sale
Demain : Cheltenham
Cheltenham November Sale
Fairyhouse - le 16/11/2019
Flat Foal & Breeding Stock Sale
Kill - du 18/11/2019 au 20/11/2019
November Foal Sale Part. 1
Deauville - du 18/11/2019 au 20/11/2019
Vente d'Automne
Kill - du 21/11/2019 au 22/11/2019
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals

Motivator, les demoiselles lui disent merci

17/06/2013 - Chefs de race
Arrivé en France pour la saison de monte 2013, l’étalon Motivator a signé hier dans le Prix de Diane sa plus belle victoire en tant que reproducteur. Issu de la première production du regretté Montjeu, Motivator suivra-t-il les traces de son illustre père ?
Champion en piste puisque gagnant à 2 ans du Racing Post Trophy qui l‘avait propulsé favori du Derby d’Espom 2005, Motivator avait surclassé l’opposition dans le classique anglais après une rentrée victorieuse dans les très importants Dante Stakes (Gr. 2). Souvenez-vous que le protégé de Michael Bell (entraineur également de Sariska) était resté invaincu à l’issue de sa victoire de Derby à Epsom. Il avait alors battu Walk in the Park (2e) et surtout Dubawi (3e).
 
 
 Motivator monté par Johnny Murtagh dans le Derby d'Epsom 2005
 
 
Deux fois 2e de Gr. 1 par la suite, Motivator avait conclu sa carrière sportive après une 5e place dans le championnat du monde des pur-sang, le Prix de l’Arc de Triomphe. Une édition 2005 qui fut d'une très grande qualité. Citons : Hurricane Run (1er), Westerner (2e), Bago (3e), Shirocco (4e), Shawanda (6e, une des meilleures juments entrainées par Alain de Royer-Dupré, selon ses dires) et Pride (7e).
 
 
 
 Motivator, le jour de son arrivée au Haras du Quesnay
 
 
Rappelons-nous que l’édition 2005 du Prix de l’Arc de Triomphe était surtout celle de Montjeu. En effet, 6 ans après sa propre victoire, Montjeu avait donné le premier de la course Hurricane Run et le cinquième Motivator. Dans son commentaire, l’excellent Stéphane Costes s’exclamait : « Hurricane Run ! C’est Montjeu qui va s’imposer ! ».
 
Syndiqué en vue d’une carrière d’étalon pour la somme de 6 millions de livres, Motivator a ensuite commencé à faire la monte aux Royal Studs en 2006 pour 20.000 £. C’est ainsi qu’il sort une dizaine de blacktype issus de sa première année de monte dont Skia (Prix Fille de l’Air Gr. 3) et Lumineux (Prix Rigway Listed) en France. Depuis, Motivator a été identifié comme étant le père de presque 40 autres produits blacktype. Son meilleur produit jusqu’alors fut Ridasiyna, lauréate désinvolte du Prix de l’Opéra (Gr. 1) en 2012.
 
 
 Fils de Montjeu, Motivator transmet un sang riche et précieux
 
 
 Le Haras du Quesnay, où il fait la monte actuellement, avait pris d’emblée position en faveur du cheval. En effet, chaque année, la famille Head lui envoyait trois de leurs poulinières. Ces croisements ont porté leurs fruits : Val d’Isère (par Motivator et Villadolide) gagnant de 5 courses, Durer (fils de Dissertation) 2e des Prix Noailles (Gr. 2) et Matchem (Listed), Tibaldi (fille de Treasure Queen) 3e du Prix Miesque (Gr. 3), San Isidro (fils de Silvery Bay) gagnant du Prix des Epinettes (un gros handicap) puis vendu 85.000€ à Meridian International, Million (fils de Miss Alabama) 2e de Vadero d’Airy dans le Prix Camille Duboscq (Listed) à Pau et Do Your Bit (fille de Dalna invaincue en une sortie).
 
 
Treve, fille de Motivator s'est imposée de toute une classe
dans le Prix de Diane (Photo APRH)
 
 
De plus, de 2007 à 2012, le Haras du Quesnay a eu en tout et pour tout 10 produits filles ou fils de Motivator ; 8 sont en âge de courir dont 3 blacktype parmi les 5 chevaux cités précédemment !
 
 
Interview de Vincent Rimaud, directeur du Haras du Quesnay, le lendermain
de l'arrivée en France de Motivator, fin novembre 2012.
 
 
En 2010, Motivator n’a malheureusement pas pu saillir. Accidenté à un tendon sur un postérieur, il a dû observer une année de disette. Arrivé en France en novembre dernier, cet accident n’est plus qu’un lointain souvenir. En France, Motivator pourrait assumer la succession de son père, le disparu Montjeu. D’autres de ses fils font la monte aux quatre coins de la France. Walk in the Park dans le sud-ouest, Davidoff dans le nord-est, Honolulu en Bretagne, Montmartre dans l’Orne, Noble Sang dans le Calvados (étalon privé au Haras de Quetieville) et Spider Flight dans le Maine-et-Loire.
 
Notes :
- Sky Hunter, 3e du Prix du Jockey-Club d'Intello il y a deux semaines, est lui aussi un fils de Motivator. Ce dernier a sailli 135 juments en 2013 alors qu'il en avait sailli 45 en 2012 aux Royal Studs.
- Le Haras du Quesnay a réussi une belle année 2013 en terme de nombre de saillies. Youmzain a sailli 110 juments, Kentucky Dynamite : 80 juments, Fuissé 75 juments, son frère Full of Gold, stationné au Haras du Grand Chesnaie, a sailli 70 juments. Quand à Mr Sydney et Dunkerque qui sortent leurs premières 2 ans cette année, ils ont sailli respectivement plus de 35 et 30 juments.

On en parle dans l'article