Aujourd'hui : Kill
November Foal Sale Part. 1
Aujourd'hui : Deauville
Autumn sale
Demain : Kill
November Breeding Stock Sale 2019
Kill - le 22/11/2019
November Foal Sale Part 2
Newmarket - le 25/11/2019
December Yearling Sale
Newmarket - du 27/11/2019 au 30/11/2019
December Sale - Foals
Newmarket - du 02/12/2019 au 05/12/2019
December Mare Sale

Gentlewave rejoint Protektor à Gelos : un ovni dans le Sud-Ouest

21/11/2013 - Mercato
Pour sa 2e année de fonctionnement sur le site du Haras de Gélos à Pau, la coopérative Sorelis réussit un coup de force et tente un pari en même temps avec le recrutement de Gentlewave, un étalon polyvalent mais de plus en plus marqué par l'obstacle. (source www.ecsso.fr)

Gentlewave
 

Rentrer un étalon d'un tel calibre, convoité par plusieurs haras en France et à l'étranger, n'est pas une mince affaire pour Sorelis, qui va seulement entamer sa 2e année à la tête du Haras de Gélos, repris au Haras Nationaux. Gagnant de Gr.1 à 3 ans dans le Derby Italien, Gentlewave est désormais un étalon très confirmé dans les 2 disciplines. Il y a quelques paradoxes assez étonnants au sujet de ce fils de Monsun. Son talent de reproducteur est reconnu par les éleveurs mais pas par les acheteurs de yearlings de plat à Deauville. D'ailleurs, son image s'est orientée vers l'obstacle depuis un an, alors que tous ses 5 vainqueurs individuels de Listed se sont bel et bien imposés en plat. Les résultats en course de sa production n'ont jamais si bien marché depuis 18 mois mais il n'a sailli que 25 juments en 2013, ce qui peut facilement s'expliquer par le bond de son prix de saillie à 6.000 €, un tarif trop élevé pour son public. Le père de Victorinna, Gentle Storm, Pagera, Opikkopi et Exlibris, mais aussi Maybewave et Astrador à Auteuil, va donc quitter pour la 1e fois le Haras du Thenney dans le Calvados pour traverser la France et arriver au pied des Pyrénées. Le prix de saillie a été divisé par 2 en 2014 et il sera proposé à 3000 €.

De mémoire d'éleveur local, jamais depuis des lustres un étalon d'obstacle n'avait fonctionné dans le Sud-Ouest. En effet, alors que les petits éleveurs de la région faisaient à l'origine de l'obstacle, alors qu'aujourd'hui encore un des grands noms des courses françaises, le béarnais Jean Biraben entretient une grosse écurie d'obstacle, alors que l'hippodrome de Pau et son centre d'entrainement est un phare de l'obstacle, tout l'élevage et l'image général du Sud-Ouest sont entièrement focalisés sur le plat, voire sur les purs 2 ans. C'est d'ailleurs sur ce concept qu'a été fondé la vente de la Teste.

Dans le Sud-Ouest, seul Soave, révélé de façon inattendue à Auteuil, vient de rouvrir la voie dans ce registre sauteur, déplacé en 2014 du Haras des Faunes au Haras de Saint-Vincent. En tout cas, Gelos présente une recrue de choix et atypique. Il sera très intéressant de suivre et analyser les réactions des éleveurs régionaux, ainsi que la perception du cheval par les éleveurs d'anglo-arabes, très nombreux dans les 50 kms alentour, et qui orientent de plus en plus leurs croisements sur des étalons PS sauteurs.
 

Avant Gentlewave, Protektor

 Avec Gelos, Sorelis enfonce le clou de l'obstacle, juste après un autre recrutement de ce registre : Protektor, un fils d'Acatenango, multiple gagnant de groupe Outre-Rhin. En provenance du Haras du Chêne Vert en Anjou, Protektor, encore très bien portant alors qu'il va prendre 24 ans, a été acquis en Allemagne en 2006 par Guy Chérel, alors qu'il avait sorti une gagnante des guinées allemandes, Portella. Il a été bien soutenu par les éleveurs de l'ouest jusqu'à ces deux dernières saisons en 2012 et 2013 où il a été un peu délaissé. Lui-même ensellé mais ne produisant pas ainsi, Protektor est le père Protektion, Roi Ken, Virtual Player, Chardonnay, Protekapril, etc...A noter que le père de Gentlewave, Monsun, est allemand, tandis que toute la famille de Protektor est aussi allemande.


On en parle dans l'article