Aujourd'hui : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Demain : Newmarket
October Yearling Sale - Book 4
Demain : Baden-Baden
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

Montmartre, le coup du refait !

26/11/2013 - Zoom sur
Il aime décidément se faire désirer. Après avoir mis du temps à switcher du rôle de cheval de course à celui d’étalon, n’ayant sailli qu’une jument en 2010 (dont le produit a d’ailleurs débuté par une 5e place sur 8 directement sur les obstacles), Montmartre aura donc aussi pris son temps pour ouvrir son palmarès. 

 

 
La bien nommée Amour A Papa donne beaucoup de promesses à Montmartre (Photo APRH)
 
Rain Artist’s (2 ans) s’est imposée pour sa 3e sortie en fin de mois dernier sur l’hippodrome des Sables d’Olonne. Cette protégée d’Alex Pantall est une fille de Rain Lilly (Priolo) qui avait déjà donné elle-même des gagnants : Rain Star, Rain Esteem (lauréate aussi à 2 ans) et Rain Amani. La pouliche l’a emporté au terme d’une course de 1950m, distance semble-t-il parfaitement à son goût. Briser la glace, c’est une chose, faut-il encore servir ensuite le doux breuvage qui va avec !
 
Et c’est chose faite puisque jeudi dernier, Amour A Papa, estimée depuis un moment par son éleveur-propriétaire-entraîneur Jean-Yves Artu a ouvert sa marque personnelle lors de sa 3e tentative en course. Cette fille de la toute bonne Prudence Royale (lauréate de Listed et 2e du Prix des Réservoirs 2001) avait conclu deux fois bonne troisième, notamment dans une Course B bien composée à Longchamp,  avant de trouver son jour dans une course parfaite pour elle sur le mile de Fontainebleau.

 

 
Au cours de cette même réunion bellifontaine, la sortie des rangs obscurs des rejetons de Montmartre s’est confirmée avec la belle 2e place de Bello Matéo dans une course d’inédits. Finissant dans une plaisante action, le protégé de Romain Le Gal a laissé une impression des plus favorables même s’il a échoué à une encolure d’un fils d’Hurricane Run dénommé Red Hurricane. Fils de Lidawar, ce Bello Mateo est un frère de la super jument de course qu’est Clara de Lune, quintuple lauréate (4 handicaps et un « réclamer ») en 38 tentatives. Soit une jument comme on adorerait en avoir.
 
Enfin, 3e vainqueur en cinq jours pour Montmartre, Zhayrem a lui gagné sa 1ere course pour sa troisième tentative à Nîmes dans une course G. Il n’y a pas de petite victoire, et cette représentante de Jacques Héloury a devancé un « Jean-Claude Séroul » qui a décroché sa troisième 2e place en 3 tentatives et une autre fille de Montmartre (!) dénommée Wear The Fox Hat (entraînement Stuart Cargeeg). La lauréate est la 2e fille d’une mère maiden qui avait déjà donné Slice Of Life, pouliche très sérieuse et lauréate dernièrement au Croisé-Laroche.
 
Sans tirer ni de plan sur la comète, ni faire de l’arithmétique en matière d’élevage, force est de constater qu’avec des juments solides, Montmartre fait comme les étalons dignes de ce nom : il donne des gagnants. En l’occurrence, au 25 novembre 2013, il compte 3 victoires et 20 places pour 43 sorties avec 18 partants dans sa jeune production. Cela est tout à fait méritoire dans la mesure où lui-même n'a jamais couru à 2 ans et qu'il n'a pas bénéficier d'une jumenterie spécialement précoce. D’ailleurs, une des meilleures mères qui lui ait été présenté (hors Prudence Royale), Avantguardia, lui a donné un poulain répondant au nom de Labaik, qui a été vendu pour la somme de 130.000 € à Deauville en août 2012. Si John Hammond a différé à plusieurs reprises ses débuts, il sera très intéressant de voir en piste ce représentant de Hamdam Al Maktoum.
 
Attendant monts et merveilles du vainqueur du Grand Prix de Paris 2008, les supporters de l’ex Aga Khan ont finalement peut-être fait preuve d’impatience, d’aucuns jugeant souvent ses produits assez tardifs. En tout cas, il fallait bien un début et c’est chose faite pour l’un des six fils de Montjeu installés en France. Et si ça ne faisait que commencer ?

On en parle dans l'article