Fairyhouse - du 24/09/2019 au 25/09/2019
September Yearling Sale
Arcadia, Californie - le 25/09/2019
Santa Anita Fall Yearlings
Fairyhouse - le 26/09/2019
September Yearling Sale Part II
Timonium, Maryland - du 30/09/2019 au 01/10/2019
Midlantic Fall Yearlings
Kill - du 01/10/2019 au 02/10/2019
Orby Sale
Saint-Cloud - le 03/10/2019
Vente de Pur-Sang Arabes
Kill - le 03/10/2019
Sportsman's Sale
Saint-Cloud - le 05/10/2019
Vente de l'Arc

Attila de Sivola, un bulletin de réclamer erroné a changé sa vie

18/05/2015 - Focus divers
Le destin du vainqueur du Prix Wild Risk 2015 (Listed) a basculé il y a presque deux ans jour pour le 23 Mai 2013 dans une course à réclamer. Son acheteur se trompe de cheval, Attila de Sivola gagnera les Prix Paul’s Cray, Fifrelet (Listed), Agitato, Fleuret (Gr. 3) par la suite. Voici l’histoire d’Attila de Sivola.
Attila de Sivola, le roi des Huns et David Cottin ©APRH
 
C’est lors des ventes d’élevage de décembre 2008 que Wild Rose Bloom, la mère d’Attila de Sivola est achetée pour seulement 2.500€ par l’association Gilles Trapenard et André Quesny. Saillie pour la première fois par Turgeon et confirmée pleine, cette petite-fille de l’excellente Luvvy Duvvy (Prix Melanos) et nièce de Tit For Tat (Prix Cambaceres) faisait partie d’un contingent de 7 poulinières du Haras du Mesnil.
 
Arrivée dans l’Allier où sont installés ses nouveaux copropriétaires, André Quesny et Gilles Trapenard, Wild Rose Bloom donne naissance à une fille de Turgeon, celle-là même qui était dans les flancs de sa mère vendue sur le ring. Vite Fait Sivola ne fera malheureusement pas carrière sur les pistes ne prenant qu’une place dans un réclamer à Maure de Bretagne en 12 sorties. Attila de Sivola, le deuxième produit de Wild Rose Bloom va redonner du relief à cette très bonne famille maternelle. Enfin … il faudra encore attendre.
 
A la suite des 5 premières courses d’Attila, le fils de Kapgarde ne rentre qu’avec un seul chèque, celui d’une 5ème place en haies à Lyon Parilly. Son entourage décide de le courir dans un réclamer à Auteuil. Le même jour et dans la même course (le Prix Galafron pour 3 ans), Thomas Trapenard présente deux de ses représentants Attila de Sivola le dossard numéro 8 et Avenant de Sivola, dossard 9.
 
Yann Porzier entre en scène mais se trompe de pièces ou plutôt de cheval. Il réclame Attila, « le mauvais » à la place d’Avenant pour le compte de Paul Sebag à 10.000€, son taux de réclamation de base. « Le mauvais » cheval certes mais pas pour longtemps. Attila de Sivola remporte les Prix Paul’s Cray, Fifrelet (Listed), Agitato, Fleuret (Gr. 3) 2014 et désormais le Prix Wild Risk (Listed) en ce jour de Grand Steeple Chase de Paris 2015, un an après le décès de son propriétaire, un bel hommage.
 
Attila de Sivola, son entourage et André Quesny (deuxième en partant de la droite), discret mais ravi sous ses lunettes !
 
RELIRE L’INTERVIEW D’ANDRE QUESNY à l’issue de la victoire d’Attila de Sivola dans le Prix Fleuret 2014

On en parle dans l'article