Aujourd'hui : Doncaster
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale
Arcadia, Californie - le 05/06/2019
Santa Anita Two Years Old in Training

Kempton : Zubayr remporte l'Adonis Hurdle (Gr.2), c'est signé d'un "Z" !

03/03/2016 - Focus divers
En remportant l'Adonis Hurdle (Gr.2) ce week-end à Kempton, Zubayr a créé une petite surprise mais a surtout remis en lumière la grande lignée des "Z" de l'élevage Aga Khan. Si la merveilleuse Zarkava en est la plus illustre représentante contemporaine, il ne faut pas oublier que son grand frère Zarkandar avait commencé sa moisson de titres sur les obstacles anglais par un succès en 2011... dans ce même Adonis Hurdle !  

 

Zubayr et Nick Scholfield effacent la dernière haie avant de filer vers le succès dans l'Adonis Hurdle (Gr.2)

 

 

Paul Nicholls avait donc deux représentants au départ du toujours attendu Adonis Hurdle (Gr.2) samedi dernier à Kempton. Cette épreuve sert souvent de révélateur pour les chevaux estimés dans les plus grandes écuries mais débutants sur les obstacles. Le favori chez l'entraîneur tête de liste était un ancien élève de David Smaga, Pilansberg (Rail Link), lauréat de deux courses en France puis, à l'automne dernier, 4ème du Prix de Lutèce (Gr.3) et 3ème du Prix Chaudenay (Gr.2). Mais il ne put tenir son rang au contraire du second atout de l'écurie, Zubayr, qui plaça une superbe accélération entre les deux dernières haies pour dominer ses adversaires sur le plat.

A l'arrivée Paul Nicholls, qui a maintenant remporté trois des six dernières éditions de ce rendez-vous à Kempton, estima qu'il avait encore une belle marge de progression et le compara immédiatement à son "cousin", Zarkandar, lui aussi très froid le matin et qui mettait son coeur sur la piste en compétition. Le grand frère de Zarkava avait remporté l'édition 2011 de ce même groupe 2, pour ensuite enlever le Triumph Hurdle (Gr.1) de Cheltenham. Les bookmakers pensent que l'histoire pourrait bégayer car ils l'ont placé deuxième favori de l'épreuve reine des 4 ans (à 5/1), derrière l'élève d'Aidan O'Brien, Ivanovich Gorbatov, pourtant bien battu récemment à Léopardstown.

 

 

 

 

Zubayr, ancien élève d'Alain de Royer-Dupré avait débuté proprement en mai dernier à Longchamp, 3ème d'un maiden remporté par Clariden qui n'a pas vraiment confirmé ensuite, puis, pour sa deuxième sortie, 4ème de Harlem qui a lui remporté sa Listed vichyssoise, le Prix Frédéric de Lagrange, six semaines plus tard. 

La troisième apparition publique de Zubayr fut sur le ring d'Arqana pour la vente d'été où il réalisa très nettement le top-price, 380.000 €, pour Tom Malone. (revoir les résultats et live de cette session)

Il faut dire que ce fils d'Authorized (vainqueur de la dernière semaine des étalons) est issu d'une des plus belles familles de l'élevage princier, une souche fondatrice des Aga Khan Studs. 

 

 

Mumtaz Mahal, achetée yearling par HH Aga Khan III en 1922, est une jument de base de l'élevage princier

 

La 10ème mère de Zubayr est donc la grande Mumtaz Mahal, surnommée "The Flying Filly". Cette championne à 2 ans et sur les courtes distances anglaises avaient été achetée yearling par le grand-père de Karim Aga Khan, Aga Khan III, en 1922. Outre ses nombreux titres en piste (Queen Mary Stakes, King George Stakes, Champagne Stakes, Nunthorpe Stakes...), elle donna naissance à Mah Mahal, la mère du grand champion Mahmoud, lauréat du Derby d'Epsom en 1936, et arrière grand-mère de Petite Etoile, gagnante des 1000 Guineas et des Oaks puis double lauréate de la Coronation Cup, en 1960 et 1961, pour la casaque d'Aly Khan.

C'est cette même Petite Etoile qui sera croisée avec le champion miler de l'époque, Habitat, pour donner Zahra, la jument souche de la célèbre lignée des "Z", cinquième mère de Zubayr et quatrième mère de Zarkava et Zarkandar.

Notre 4 ans, Zubayr, a donc de qui tenir du côté maternel, avec des références en obstacle, également, comme son oncle Zafar (4 victoires sur les haies anglaises) et ses cousins Zafranagar (4 victoires) et Zabadi (lui aussi lauréat de l'Adonis Hurdle (Gr.2), en 1996).

 

 

Authorized fera la monte au Haras du Logis en 2016, au tarif de 10.000 € poulain vivant

 

 

 

Pour son père, Authorized, la compétitivité de sa production sur les obstacles s'affirme au fur et à mesure de ses générations, lui qui est rentré au haras en 2008. On peut citer le 6 ans Nichols Canyon, chez Willie Mullins, qui est issue d'une mère par Dalakhani comme Zubayr et qui est déjà titulaire de six groupes 1 en Irlande !

Dans l'édition 2016 de l'Adonis Hurdle, on notera que le podium est complété par un autre jeune sauteur issu des Aga Khan Studs : Khezerabad, fils de Dalakhani et Kelwa, donc la lignée des "K", mais ça c'est une autre histoire...

 

 

Zubayr, à droite, devra également s'envoler dans le Triumph Hurdle (Gr.1), du 18 mars prochain, pour imiter Zarkandar


On en parle dans l'article