Aujourd'hui : newmarket
October Yearling Sale - Book 3
Demain : Newmarket
October Yearling Sale - Book 4
Demain : Baden-Baden
Sales & Racing Festival
Lexington, Kentucky - du 21/10/2019 au 24/10/2019
The October Sale
Kill - du 21/10/2019 au 22/10/2019
Autumn Yearling Sale
Deauville - du 22/10/2019 au 25/10/2019
Vente de Yearlings d'Octobre
Kill - le 22/10/2019
Autumn HIT Sale
Doncaster - le 24/10/2019
Autumn Hit & Yearling Sale
Newmarket - du 28/10/2019 au 31/10/2019
Autumn Horses In Training 2019
Maisons-Laffitte - le 31/10/2019
100% Obstacle

World Hurdle : Thistlecrack, l'acharnement des Snook

18/03/2016 - Grands destins
John et Heather Snook sont, sans les insulter, de petits propriétaires. Ils n’ont pas la puissance d’achat des Ricci, O’Leary ou d’autres gros syndicats. Et c’est bien pour cela que leur cheval Thistlecrack a été acclamé au retour de sa victoire dans le World Hurdle. Et pourtant, l’histoire de ce fils de Kayf Tara a très mal commencé.

 

Thistlecrack et Tom Scudamore applaudis de toutes parts lors leur retour après le World Hurdle

 

Le World Hurdle est la plus belle course de la troisième journée du Festival de Cheltenham. Ce Gr.1 se court sur 4800m et a sacré ces dernières années des chevaux rentrés dans l’histoire des courses : Big Buck’s (4 victoires de 2009 à 2012), Inglis Drever (3 succès) ou encore Baracouda (2 succès pour François Doumen). En ce jeudi de St Patrick, plus de 65.000 personnes s’étaient rendues sur le champ de course, 5.000 de plus par rapport à la même journée de 2015. Il y avait du beau linge au départ de l’édition 2016 : Bobs Worth, lauréat de 3 Gr.1 durant le Festival de Cheltenham dont la Gold Cup 2013 ; Whisper, le cheval élevé au Haras de la Croix Sonnet, Saphir du Rheu, Lieutenant Colonel et les deux 6 ans Aux Petits Soins, déjà lauréat de la Coral Cup pendant le Festival 2015 élevé par le Haras de Saint-Voir et Alpha des Obeaux, le fils de Saddler Maker qui venait de remporter son Gr.2 en janvier dernier.

 

Mais le grand favori d’avant course était déjà Thistlecrack. Proposé à égalité par les bookmakers ! En 12 sorties, ce hongre élevé par la famille Knipe, a remporté 8 de ses combats et a pris 4 places. Il avait remporté son premier Gr.1 à Aintree pendant le meeting du Grand National en avril 2015. Depuis cet hiver, depuis novembre 2015, ce cheval est tout simplement invaincu : gagnant de 2 Gr.2 et lauréat de Gr.1à Ascot en battant Rêve de Sivola ou encore Ptit Zig.

 

 

Malgré les attaques d’Alpha des Obeaux, Thistlecrack était intouchable. Il lui a flanqué 7 longueurs d’avance ! Heather Snook, la propriétaire du champion a déclaré après la victoire : « Nous connaissons le calibre du cheval et ce qu’il peut faire. Il l’a prouvé de toute une classe aujourd’hui. Mon mari John avait acheté son propre frère en juin 2008 alors qu’il avait 3 ans. Quand nous avions vu que le frère (Thistlecrack) était inscrit aux ventes en tant que foal, nous le voulions absolument mais nous étions underbidder ! Mais après le frère ainé s’est accidenté mortellement à cause d’une fracture. Nous avons donc acheté Thistlecrack en août 2011, de nouveau à Tattersalls et nous l’avions payé 43.000€. » Pour être précis, Thistlecrack avait coûté 32.000€ foal, John Snook a lors ajouté : « Nous savions que le frère ainé avait les capacités d’être bon. Quand Thistlecrack est passé sur le ring foal, j’ai dit à Heather que je ne paierai pas plus que son grand frère que j’avais acheté 31.000€. 3 mois après cela, le frère se fracture un antérieur à l’entrainement c’est pourquoi nous sommes allés acheter Thistlecrack. »

 

Tom Scudamore, qui va fêter ses 34 ans le 22 mai prochain s’offre un premier World Hurdle. Il s’agit là de son deuxième succès lors du Festival 2016 après la victoire d’Un Temps Pour Tout dans un Gr.3 mardi. Il 2015 en France, il avait brillé dans le Prix la Barka en selle sur Ballynagour. Scudamore a été associé à The Giant Bolster et aux « FR » Ainsi Fideles, Dynaste, Grands Crus, Madison du Berlais, …, lors de leurs succès de groupe. Il a signalé après cette victoire « C’est un plaisir de regarder courir Thistlecrack mais c’est surtout un plaisir de le monter ! »

 

Tom Scudamore fier de poser devants les photographes avec son trophée du World Hurdle

 

Mouse Morris, l’entraineur du fils de Saddler Maker Alpha des Obeaux à quant lui mentionné : « Le gagnant est une machine d’enfer. Je n’ai pas d’excuses. Bryan Cooper a monté une superbe course. Nous allons maintenant allé à Aintree ou Punchestown. »

 

Colin Tizzard, l'entraineur de Thistlecrack interviewé par la célèbre journaliste Clare Balding après la course