Cheltenham 2017 - Let's Dance pour un coup de 4 Walsh - Mullins

17/03/2017 - Grands destins
La jument de 5 ans Let’s Dance, fille de Poliglote née et élevée en France par Joseph Hayoz a apporté un coup de 4 au duo Walsh – Mullins en cette 3e journée du Festival de Cheltenham 2017. Chapeaux bas les artistes. Par les envoyés spéciaux sur place Anne-Lise Legorgeu et Loïc Stecher.
Favorite à 11/8, Let's Dance signe sa 5e victoire consécutive
 
Elle avait été vendue foal à Arqana par le Haras du Berlais 16.000€ en décembre 2012. Achetée par Samuel Blanchard (Winning Bloodstock), Let’s Dance a été revendu en juillet 2014 pendant la vente d’été en tant que store. Présentée par Mickael Aubry de l’Ecurie d’Esque, elle avait été achetée 50.000€ par Paul Basquin du Haras de Saubouas. Placée à l’entrainement chez Guillaume Macaire, la fille de Poliglote avait débuté par une 2e place à Fontainebleau en avril de ses 3 ans pour la casaque de Denys Audouard.
 
Rich Ricci, mari de Sue Ricci, propriétaire de Let's Dance.
 
Achetée par Pierre Boulard pour Sue Ricci et exportée en Irlande chez Willie Mullins, Let’s Dance s’est vite placée dans les épreuves de référence. Triple placée de Gr.1, elle reste désormais sur 5 victoires de rang dont le Mares Novices’ Hurdle (Gr.2) de ce jeudi 16 mars à Cheltenham.
 
Sa mère Baraka du Berlais (Bonnet Rouge) était déjà très bonne. Lauréate du Prix d’Iena (Listed), placée du George de Talhouët-Roy (Gr.2), du Duc d’Anjou (Gr.3), du Général de Saint-Didier (Gr.3), … cette dernière est une sœur de Bacchus du Berlais (Prix Triquerville Listed) et une propre sœur de Bakarat du Berlais, un placé du Christian de l’Hermite (Listed). Let’s Dance est également une cousine de la gagnante de Gr.1 Gitane du Berlais (Balko), déjà entrainée par Willie Mullins.
 
Excellente 2e de Let’s Dance, la jument AQPS de 6 ans Barra élevée par Patrice Vagne confirme ses prétentions parmi l’élite des juments d’obstacles. Fille de Vendangeur et d’Oasaka (Robin des Champs), cette cousine des excellents Vapalo et Taxe Comprise de la famille du champion Arenice (tous élevés chez Patrice Vagne) était gagnante du Prix Chloris en France en 2015 sous l’entrainement d’Eric Vagne et la casaque de Jean-Baptiste Andreani qui avait vendu la jument à Gigginstown House Stud.

On en parle dans l'article