Aujourd'hui : Timonium, Mayland
Midlantic Two Year Olds in Training
Demain : Doncaster
Spring Store Sale
Doncaster - du 22/05/2019 au 23/05/2019
Spring HIT/P2P Sale
Fairyhouse - le 24/05/2019
Tattersalls Ireland Goresbridge Breeze-Up Sale
Ascot - le 30/05/2019
Cheltenham May Sale
Baden-Baden - le 31/05/2019
Frühjars Auktion
Ascot - le 04/06/2019
Ascot June Sale

Balkan du Pécos et Alex de Larredya créent une nouvelle marque : AQPS du Sud-Ouest !

23/04/2018 - Grands destins
Le Syndicat ECSSO peut se targuer, après avoir fait une razzia chez les 2 ans précoces qui sont sa spécialité, d'avoir enlevé le Président de la République et le Léon Rambaud à Auteuil avec 2 AQPS, ce qui est tout à fait atypique dans la région du Sud-Ouest. Source : WWW.ECSSO.FR


Balkan du Pécos, magnifique sur le Rail-Ditch and Fence (PHOTO APRH)

 

 Chantal Laval et Patrick Davezac sont deux membres actifs du Syndicat des Eleveurs de Chevaux du Sud-Ouest (ECSSO), une région connue pour ses 2 ans, ses pur-sangs arabes, ses anglo-arabes, ses entraîneurs de pointe en plat, mais beaucoup moins pour l'obstacle et encore moins pour ses AQPS. En effet, les AQPS naissent généralement dans le Centre-Est, et dans le Grand Ouest mais pas du tout dans le sud-ouest. Pas du tout ou presque. En fait, il y a 2 AQPS dans le Sud-Ouest : Alex de Larredya et Balkan du Pécos !

 


Balkan du Pécos sur la dernière haie.
 

Nous avons conté maintes fois l'histoire d'Alex de Larredya, né d'une mère par Panoramic provenant du grand élevage d'AQPS de Bernard le Gentil dans le Nord, Kin d'Estruval (Panoramic). Le fils de Crillon est né chez Chantal et Jean-Luc Laval au Haras du Bergeret sur la commune de Jurançon (comme les vins) au sud de Pau sur les contre-forts des Pyrénées

Balkan du Pécos, jusqu'alors méconnu du grand public, avait aussi la vue sur la chaîne montagneuse en naissant, puisqu'il a grandit au Haras du Pécos, tout à fait au sud du département du Gers, non loin de Tarbes. Tout comme Alex de Larredya, Balkan du Pécos est un AQPS entré dans le giron de cette race en provenant non pas de souche Selle Français mais plutôt d'une branche anglo-arabe, comme une bonne partie des AQPS d'ailleurs. Mais Balkan, avec ses 7% de sang arabe, est beaucoup plus proche de l'orgine qu'Alex (0,39%).

 


Monté par Théo Chevillard, Balkan du Pécos arrache d'un nez la victoire à Accentus.

 

D'ailleurs, si Balkan a quitté le stud-book AA pour intégrer de fait celui des AQPS, qui accueille tout ceux qui ne sont plus AA mais qui ne sont pas PS non plus, sa mère Fiesta du Pécos, qui a 14% de sang arabe, fait toujours partie des anglos. Elle provient du fameux élevage du Pécos de Patrick Davezac et sa femme Sophie de Courval. le label Pécos a été créé par le grand-père de Patrick Davezac il y a 80 ans à partir d'une jument unique nommée Favorite, née du croisement d'un étalon arabe nommée Denouste avec une jument pur-sang. Tous les Pécos d'aujourd'hui descendent de cette jument de base. (VOIR LE PEDIGREE DE BALKAN DU PECOS)

Chose amusante, Balkan du Pecos venge un autre élève du Haras du Pécos, Nébuleux, anglo-arabe à 33%, fils de Floid (descend de Favoite), qui avait conclu 2ème du Président de la République 1982 sous l'entraînement de Jacques-Hubert Barbe, devancé par Amzi, un pensionnaire d'André Fabre.

 


Patrick Davezac et Sophie de Courval au Haras du Pécos.

 

Entre temps, les Pécos se sont fait connaître essentiellement dans les courses plates d'anglos. Mais le changement de politique général du Syndicat AngloCourse, dont Patrick Davezac est vice-président, et l'ouveture du stud-book a conduit l'éleveur à revenir vers les obstacles, quitte parfois à quitter le giron AA. " En 2010, j'avais mis 2 juments à 2 étalons PS que je trouvais très intéressants, Anzillero et Balko qui était à Tréban. Il s'agissait de Femme et de sa fille par Panoramic, Fiesta du Pécos", explique Patrick Davezac, qui peut se féliciter de ces choix ayant donné d'une part Fiasco du Pécos, vainqueur du Prix Chinco à Auteuil puis 3ème du Hennessy (Listed) en 2017, et Balkan du Pécos d'autre part.

 


Balko, le père de Balkan du Pécos.

 

" C'était l'époque où, avec Sophie, nous augmentions notre cheptel de poulinières et il nous semblait logique d'en consacrer certaines à l'obstacle. De plus, si auparavant, on avait tendance à faire du plat à 4 et 5 ans puis à faire sauter les chevaux, les entraîneurs actuels comme François Nicolle veulent se consacrer à 100% à l'obstacle avec des chevaux fabriqués pour cela. C'est à peu près à cette époque que j'ai eu l'occasion de rencontrer François Nicolle, qui était venu avec Fabienne à l'anniversaire de son client Jean-Marie Lapoujade, qui est un amateur d'anglo-arabes par ailleurs et un ami proche de longue date. Autour d'un verre, nous avons commencé à discuter et ils sont venus voir les poulains à la maison peu après. Il a pris Balkan du Pécos en location et s'est associé à moitié avec Jean-Marie Lapoujade."

 


Fiesta du Pécos, la mère de Balkan du Pécos.

 

Entraînée par Denis Etchebest comme tous les Pécos pendant près de 30 ans, Fiesta du Pécos avait elle-même gagné en steeple-chase, à Mont-de-Marsan. Balkan est son 4ème produit. Les 3 premiers produits n'ont jamais pris une boite d'allumette...Fiestia du Pécos a eu une femelle de Walk in The Park en 2016,  Vide ensuite, elle est à terme le semaine prochaine de Jeu St Eloi et elle est promise ensuite à Gemix. Il y a aussi une soeur de 3 ans, nommée avec malice Fofie du Pécos, en l'honneur de Sophie mais avec un "F" comme tous les anglos nés au Pécos, car elle est AA à 14% en tant que fille de Chef de Clan. Non classée au Grand Show Anglo de La Teste, elle a tout de même été placée en location chez Stéphane-Richard Simon.

 

 

Quant aux amateurs d'endurance, on peut leur conseiller de partir à la recherche d'une certaine Ascot du Pécos, soeur aînée de Balkan du Pécos par Ungaro, qui a gagné 4 épreuves dans cette discipline, mais on ne sait pas où elle en est aujourd'hui.

 


On en parle dans l'article