Newmarket - du 12/08/2020 au 14/08/2020
Tatersalls Online August Sale
Kill - le 12/08/2020
Land Rover Sale Part 1 - Lot 1 à 276
Kill - le 13/08/2020
Land Rover Sale 2020 Part 2 - Lot 277 à 532
Fairyhouse - du 18/08/2020 au 19/08/2020
Derby Sale
Fairyhouse - le 20/08/2020
May Store Sale
Newmarket - du 24/08/2020 au 26/08/2020
August Sale
Saint-Clément-de-la-Place - le 25/08/2020
Anjou Foal Show

L'hommage de Philippe Peltier à Franck Guiffault avec son doublé à Auteuil

18/09/2018 - Grand Destin
A l'occasion de son doublé ce mardi 18 septembre 2018 à Auteuil avec Echo de Champdoux et Eclipse d'Ainay, l'écurie de Philippe Peltier a rendu un hommage bien mérité à Franck Guiffault, membre de son équipe disparu il y a tout juste un an.


Franck Guiffault avec Miss de Champdoux, à qui il était associé tous les matins

 

Philippe et Isabelle Peltier, ainsi que leurs 3 filles et tous les membres de l'écurie basée à La Chapelle d'Aligné en Anjou, ont passé une journée très émouvante en ce mardi 18 septembre. Les Peltier ont gagné 2 courses à Auteuil, ce qui est toujours un événement mémorable pour un entraîneur d'obstacle. Mais de plus, ce doublé est survenu tout juste le jour de la commémoration de la disparition de Franck Guiffault, un membre fidèle de l'écurie. Eminemment sympathique, Franck Guiffault a fait une carrière honnête de jockey d'obstacle dans l'Ouest, il y a une vingtaine d'années à une époque où la concurrence dans ce domaine était beaucoup plus nombreuse qu'aujourd'hui. Puis il est devenu cavalier d'entraînement et garçon de voyage. Longtemps employé chez Etienne Leenders, il s'est ensuite déplacé de quelques kilomètres pour intégrer l'écurie de Philippe Peltier. Homme de cheval et de confiance, il était un membre du personnel comme tous peuvent en rêver. Mais malheureusement, la longue maladie toujours injuste l'a emporté malgré son âge encore jeune il y a donc un an. Tous les matins, il était associé à Miss de Champdoux, la dernière championne en date de l'écurie Peltier, gagnante de l'ultime Grand Steeple-Chase d'Enghien (Gr.2) en novembre 2016, un succès dont il a donc pu profiter de son vivant.

 

 

 

Echo de Champdoux est issu du même élevage de Marie-Hélène Cassier dans la Nièvre, mais ce fils de Saddler Maker n'est pas né de la même souche, provenant d'une vieille origine de Bernard Cyprès que le regretté et mythique René Beaunée (père de Marie-Hélène) avait récupéré en 1991. En gagnant le Prix Patrick Lec, monté par Wilfried Denuault en pleine forme. Echo de Champdoux reste invaincu pour sa 3ème tentative en haies, après deux victoires à Rochefort/Loire et Vichy. Une demi-heure plus tôt, Philippe Peltier s'était déjà imposé dans le Prix Sapin avec Eclipse d'Ainay, une jument de 5 ans magnifiquement née, puisque soeur, par le classique Sholokhov, de Crystal d'Ainay, Etoile d'Ainay, Flower des Champs, et aussi Fleur d'Ainay (Poliglote), avec qui Philippe Peltier avait remporté le prix Ferdinand Dufaure (Gr.1) en 2004. Elevée dans l'Allier par Stéphane Milaveau, qui l'a conservée sous sa casaque, Eclipse d'Ainay s'est imposée sous la selle de Johnny Charron, qui réussit un retour fracassant au premier plan après une longue mise sur la touche des suites d'un accident.

 


Echo de Champdoux, entouré par Philippe Peltier et Wilfried Denuault (photo APRH)


Eclipse d'Ainay, montée par Johnny Charron. (photo APRH)

 

Note : Echo de Champdoux et Eclipse d'Ainay ont passé tous les deux plusieurs mois de travail dans les écuries de Matthieu Nadot.


On en parle dans l'article