Aujourd'hui : Deauville
Vente d'Elevage
Ascot - le 09/12/2019
Ascot December Sale
Timonium, Maryland - le 10/12/2019
Midlantic December Mixed & Horses of Racing Age
Kill - du 11/12/2019 au 12/12/2019
December National Hunt Sale
Cheltenham - le 13/12/2019
Cheltenham December Sale

Edgeoy est-il le futur Ucello II ?

13/10/2019 - Focus éleveurs
 Vainqueur impressionnnant du Prix Héros XII, l'AQPS Edgeoy est en pleine explosion à 5 ans. Doté d'un abattage qui écrase ses adversaires, il fait se rappeler à son éleveur Thierry Cyprès le crack de son père, Ucello II.

 

Sans doute le plus doué des anciens mousquetaires de la Marquise de Moratalla chez François Doumen, dans les années 90, Ucello II, un AQPS très impulsif élevé par Bernard Cyprès, avait remporté deux Grand Steeple-Chase de Paris et un Prix la Haye Jousselin. Ce fils de Quart de Vin allait devant et menait grand train, avalant tous les plus gros obstacles comme de simples haies, excepté quelques ratés mémorables comme dans le Grand Steeple finalement remporté par son compagnon d'écurie The Fellow, et fatalement dans le Prix Georges Courtois, trouvant la mort au petit open-ditch. 25 ans plus tard, le fils du regretté patriarche, Thierry Cyprès, a déclaré après la victoire de son élève Edgeoy : " J'ai cru revoir le cheval de mon père ". Et pour cause, monté par un Angelo Zuliani en osmose avec son partenaire, le frère de Porto Rico et Vicente s'est envolé sur les 4400 m du Prix Héros XII (Gr.3), imprimant un rythme très soutenu qui a mis ses adversaires dans le rouge dès le début. A tel point que la petite Ebonite (Khalkevi) a failli disparaître de la course au gros open-ditch avant de faire un vrai truc pour revenir chercher la 2ème place.

 

Résultat de recherche d'images pour "ucello II"
Ucello II
 

 

Mais le représentant de Jacques Détré (associé à François Seigneur, Edward Walsh et Olivier Rauscent) ne disputera pas le Prix la Haye Jousselin (Gr.1) sur 5800 m face à son compagnon de couleurs Bipolaire, par ailleurs excellent 3ème du Prix Carmarthen. " Pour l'instant, on va rester sur des distances intermédiaires", explique son entraîneur François Nicolle. Donc nous irons directement sur le Prix Georges Courtois à la fin d'année. Et l'année prochaine, nous allons viser le Grand Steeple-Chase de Paris ! C'est un super cheval. En ce qui concerne Dalia et Poly Grandchamp, ils courent très bien et vont aller sur la Haye Jousselin. Dalia a beaucoup de mérite car elle a de nombreux problèmes et elle parvient à les surmonter."

 


Edgeoy, impérial sur le railditch and fence. photo APRH

 

Pourtant, tout n'a pas toujours été rose dans le début de carriière d'Edgeoy. Il a certes bien commencé par une 2ème place au Touquet et puis une victoire à Compiègne, il a enchaîné ensuite trois arrêtés, un fait rarissime dans l'écurie Nicolle. " Il tirait beaucoup, il s'énervait beaucoup et ne pouvait pas finir. Un jour, son éleveur Thierry Cyprès (NDLR : associé à Jean-François Naudin) m'a proposé de lui mettre des oeillères, comme à ses deux frères avant lui qui en avaient eu besoin. Cela l'a complètement changé. Maintenant, il est très bien concentré sur son travail et saute à merveille."Ainsi muni, Edgeoy s'est transformé en guerrier à l'automne dernier. Gagnant à Bordeaux, il a ensuite pulvérisé l'opposition dans le Prix Coq Gaulois le jour des 48H de l'obstacle 2018. Encore vainqueur du Prix Andréa, il venait de gagner comme à la parade le Prix Richard et Robert Hennessy (Listed) devant Storm of Saintly, Poly Grandchamp, Dalia Grandchamp et Roxinela. Jusqu'à présent battu lors de ses 3 premières tentatives dans des Groupes, ce fils de l'améliorateur défunt Saddler Maker est cette fois rentré dans la cour des grands en démontrant qu'il pouvait les regarder en face, si tant est que cet animateur né croise un seul regard pendant le parcours !

 


Angelo Zuliani fou de joie.


Autour d'Edgeoy, les familles Nicolle, Cyprès et Détré.


François Nicolle.


Thierry Cyprès.

 


On en parle dans l'article